Cette femme est renvoyée pour avoir servi de la nourriture à un enfant sans argent

Dans le New Hampshire, aux États-Unis, après avoir permis à un enfant de prendre un repas qu'il n'avait pas les moyens de payer, une dame a été renvoyée.

Dans le New Hampshire, un élève du secondaire qui n'avait pas d'argent a mis sur son plateau des aliments.

Une employée de la cantine, Bonnie Kimball, a cru que tout cela ne représentait pas un gros problème. La dame a dit à l'enfant de s'assurer du paiement le lendemain.

Sans inquiétude, elle savait que ces huit dollars (7,20€) pour le repas seraient bientôt payés car elle connaissait les parents du garçon depuis leur enfance et elle n'avait aucun doute qu'ils s'en occuperaient.

D'après les informations rapportées par Mirror, environ une semaine plus tard, cependant, Bonnie Kimball a été licenciée par le directeur de district de Café Services, la société de restauration qui l’avait employée.

Et bien que l'enfant a en effet remboursé l'argent pour son repas du lendemain matin, il ne voulait rien savoir. Il considérait que la faute de sa cantinière était inacceptable et de grande ampleur.

Bonnie Kimball, qui travaillait à l'école depuis quatre ans et demi, affirme que l'entreprise de restauration l'a accusée de vol.

On peut lire sur une photo de sa lettre de licenciement remise à CNN que la société lui a reproché d'avoir enfreint ses procédures, aussi bien que les politiques fédérales et scolaires.

Dans la lettre qui a été publiée le 9 avril 2019, il est écrit que Kimball a été licenciée le 4 avril 2019.

Face à la situation, deux cantinières et collègues de Bonnie Kimball ont montré leur solidarité en démissionnant de leur poste. Selon elles, la décision prise par leur employeur est vraiment intolérable.

En outre, pour soutenir la cantinière licenciée, une page intitulée "Des fonds pour financer les déjeuners" a été créée sur GoFundMe.

Sur la somme de 6 000 $ (5 373,00 €) prévue dans la demande initiale, un montant de plus de 7 600 $ (6 805,46 €) a déjà été récolté.

UN AUTRE CAS DE LICENCIEMENT

Cette fois ci, la situation s'est déroulée à New York, une ex-enseignante a été licenciée après avoir donné une leçon de démonstration sur l'esclavage à ses élèves. Pour elle, il y a une discrimination en raison du fait qu'elle est blanche.