88 tombes de nouveau saccagées au cimetière de Bédarieux

La gendarmerie de Bédarieux a ouvert une enquête suite au vandalisme de plusieurs tombes dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 mai 2019, au cimetière de Bédarieux. C'est la deuxième fois en une semaine. 88 tombes en tout ont été saccagées.

Après que la mairie de Bédarieux ait porté plainte suite au saccage du cimetière dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 mai dernier, de nouvelles dégradations ont été perpétrées dans le cimetière de Bédarieux dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 mai 2019.

En l'espace d'une semaine après la découverte des actes de vandalisme qui ont eu lieu au cimetière, laissant derrière des vases cassés, des plaques jetées au sol et des pots de fleurs retournés. 

Cette fois-ci, ce sont 88 sépultures du cimetière de Bédarieux qui ont été pillées  par les vandales, qui ont commis les mêmes actes, dégradant aussi des croix et des plaques commémoratives, ainsi que des photos de défunt.

Si les vandales ont refait la même chose une semaine après, les dégâts s'avèrent cette fois-ci plus graves puisque le nombres de tombes qui ont été profanées, et ce, sans distinction, s'élève à 88. Une grande première pour la paisible commune du Grand Orb, qui n'a jamais été témoin de tels actes de barbarie. Un fait qui a laissé beaucoup de riverains sous le choc.

"C'est la première fois que nous voyons de tels actes ! Des actes irréfléchis, désordonnés, sans aucune connotation confessionnelle ou politique. Certaines familles sont dévastées, notamment les personnes âgées...",

déclarait Jean-louis Fumate, adjoint au maire chargé de la sécurité, au micro de Franceinfo mercredi matin.

Suite à ces événements, la mairie a décidé d'augmenter les patrouilles policières autour du cimetière tout en tentant de trouver d'autres solutions pour éviter un nouveau saccage. Une enquête a été entamée par la gendarmerie de Bédarieux.

LA MAISON D’ÉRIC DROUET VANDALISÉE RÉCEMMENT

En outre, la maison d'Eric Drouet, une des personnalités centrales du mouvement "Gilets jaunes", a été saccagée entre lundi 18 et mardi 19 mars dernier, en soirée. Cependant, le "Gilet jaune" a tout de même déposé une plainte au commissariat de police.

Un dossier qui a été classé sensible et remis à la sécurité départementale de Seine-et-Marne. C'est Europe 1 qui avait propagé la nouvelle de cette mésaventure du "Gilet jaune" la première.

" Il y a 10 000 façons de l’interpréter. Les médias nous font passer pour des renégats. En tout cas, cet acte c’est très lâche. C’est la première fois que ça arrive. D’habitude, ce sont des lettres anonymes. J’en reçois régulièrement",

déplorait-il dans les colonnes du Parisien ce jour-là.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
People May 08, 2019
Trois adolescentes ont été arrêtées après avoir profané plus d'une soixantaine de tombes
Actu France Feb 20, 2019
Alsace : Plus de 80 tombes juives ont été cyniquement vandalisées dans le cimetière de Quatzenheim
Gilets jaunes Mar 20, 2019
Le domicile du "Gilet Jaune" Eric Drouet a été vandalisée la nuit
Histoires virales Apr 30, 2019
Marseille : une femme se plaint du vol de la sépulture de sa grand-mère dans un cimetière