David Hallyday confie que sa soeur et lui ont partagé la même tristesse

David Hallyday a reçu les disques d'or et de platine pour son album "J'ai quelque chose à vous dire", mardi 25 juin. L'occasion pour Télé Star de l'approcher et de s'entretenir avec lui. Un extrait de l'entrevue.

L'album "J'ai quelque chose à vous dire", sorti en novembre 2018, est devenu disque d'or le 23 décembre 2018, avec 50 000 exemplaires vendus. Ensuite, au mois de février 2019, l'opus est disque de platine, avec plus de 100 000 ventes.

A l'occasion de la remise des disques d'or et de platine pour son album, mardi 25 juin 2019, David Hallyday s'est confié au micro de Télé Star lors d’une interview à cœur ouvert, dans laquelle il a révélé bien des choses.

INSPIRÉ PAR LA PERTE D’UN ÊTRE CHER

Selon lui, l'inspirations pour cet opus lui est venue après qu'il ait perdu cet être cher pour lui qu'était son père Johnny Hallyday. Un album sur lequel il n'y a pas de collaboration parce qu'il avait "des choses très personnelles à raconter".

Cependant, s'il a préféré travailler seul dans les moments de la conception de l'opus, il a tout de même fait appel à Arno Santamaria et Lionel Florence, qu'il considère comme la famille. Santamaria avait déjà écrit pour lui sur son précédent album, tandis que Florence et lui avaient déjà collaboré dans la rédaction de nombreux titres ensemble, comme "Tu ne m'as pas laissé le temps" (sur l'album "Un paradis / un enfer", sorti en 1999, ndlr).

"Il a s'agit d'expliquer comment faire pour transgresser les épreuves et aller de l'avant afin de ne pas se recroqueviller sur soi-même. L'album parle beaucoup d'amour",

a-t-il déclaré.

UNE DOULEUR PARTAGÉE AVEC SA SŒUR

Puis, le chanteur de préciser que la raison qui l'a poussé à se tourner vers Laura Smet pour la réalisation du clip vidéo "Ma dernière lettre" était parce qu'ils ont "partagé la même tristesse, cette même douleur".

Il a également commenté les débuts d'Emma Smet, sa fille, dans "Demain nous appartient". Selon lui, c'est génial pour elle :

"Toutes ces années d'art dramatique n'ont finalement pas servi à rien. C'est cool, je suis super content. Et puis c'est génial pour elle, qui commence. Elle débute dans une production qui est quand même vachement regardée. Elle apprend son métier, et ça c'est formidable de rentrer dans le monde du travail. Je n'ai pas de conseil à lui donner, en musique oui, mais pas là-dedans !"

LA DÉCISION DU TGI DE NANTERRE, PAS UN SOULAGEMENT

Au micro de BFMTV, qui avait aussi saisi l'opportunité d'avoir un entretien avec l'artiste, David Hallyday a affirmé avoir beaucoup bénéficié de la protection qui découle du fait d'être dans le métier de musicien car, "il y a des plaies qui ne se ferment jamais".

Et, au sujet de la récente décision du Tribunal de Grande Instance de Nanterre dans l'affaire de la succession de Johnny Hallyday, il a eu à dire ce qui suit :

"Je n'appelle pas ça un soulagement, parce que rien n'est un soulagement de ce côté-là. Se battre contre nature, ce n'est pas quelque chose de plaisant du tout."

Les postes connexes
Hallyday Mar 22, 2019
"Elle m'apaise beaucoup" : La touchante déclaration d'amour de David Hallyday à son épouse Alexandra
Twitter/TeleLoisirs
Hallyday Jun 24, 2019
Confidences de David Hallyday sur ses enfants et Johnny
instagram.com/david_hallyday
Hallyday Jun 18, 2019
Les femmes qui ont marqué la vie de David Hallyday
Hallyday Mar 22, 2019
"Je les subis comme un viol" : David Hallyday touché par les "déballages" sur la mort de Johnny et son héritage