Première réaction du neveu de Vincent Lambert après son décès

Sedera Raliniainjanahary
11 juil. 2019
12:25
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

François Lambert, qui est pour l’interruption de Vincent Lambert, a fait part de sa première réaction après le décès de son oncle, le jeudi 11 juillet. 

Annonces

Le docteur traitant de Vincent Lambert a annoncé, le 2 juillet 2019, l’arrêt de traitements du patient tétraplégique et en état végétatif depuis une dizaine d’années, suite à la décision de la Cour de cassation de Paris.

Une sédation profonde et continue lui a été admise afin qu’il ne ressente aucune sensation de souffrance ou de faim.

Vincent Lambert est décédé neuf jours après le lancement du protocole de fin de vie. Son neveu, François Lambert, a précisé à la presse que son oncle avait rendu son dernier souffle à 8 h 24, du jeudi 11 juillet, au CHU de Reims, à l’âge de 42 ans. 

Annonces

Pour ce proche qui est favorable pour l’arrêt de traitements de l’homme en état palliatif, son départ est un grand soulagement. Son oncle n’aurait jamais voulu vivre dans un tel état. Et pour François, Vincent Lambert est parti dans de meilleures conditions. 

“Nous étions préparés depuis des années à le laisser partir”, 

déclare-t-il à BFMTV, après avoir contacté le médecin de son oncle. 

Annonces

À l’opposé des parents de Vincent Lambert, son neveu, l’épouse du défunt, Rachel, et ses six frères et soeurs sont pour la fin de vie de l’ancien infirmier.

De son vivant, il leur aurait confié qu’il préférerait mourir que de rester en vie “comme un légume”. Le laisser partir en paix était une façon pour eux de le respecter, comme l’a affirmé François Lambert.

“Ces incohérences judiciaires, ont été épuisantes pour tout le monde",

a également expliqué l'avocat de François auprès de BFMTV. 

Annonces

Un “acharnement thérapeutique”, c’est ainsi qu’ils perçoivent le combat des parents de Vincent Lambert, qui ont résisté à l’arrêt de la fin de vie de leur fils depuis déjà six ans.

Les parents du patient restent incompréhensifs même s’ils ont été obligés de se conformer à la décision de justice rendue. Leur avocat dénonce même “un crime d’état”. 

Annonces

Après cette nouvelle à la fois triste et apaisante du décès de Vincent Lambert, l’avocat de sa veuve s’est exprimé auprès de Franceinfo.

Il annonce que l’affaire n’est pas encore terminée. Le procureur de la République aurait demandé une autopsie du corps et demande à auditionner Rachel Lambert. 

Annonces