Le témoignage de Vincent Lagaf’, l'ami de Jean-Marc Sandré, sur son tragique décès

Jacques Ronny
18 juil. 2019
09:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une tragique découverte ! Jean-Marc Sandré, avait disparu le 3 juin 2019, puis a été retrouvé mort le 2 juillet 2019. Suite à cette bouleversante information, son meilleur ami Vincent Lagaf’, a témoigné lors d’une interview avec le Parisien.

Annonces

Sans rien dire à personne, Jean-Marc Sandré s’était évaporé dans la nature le lundi 3 juin 2019. Celui-ci avait quitté son domicile dans les alentours de 7 h du matin, puis rien ! Au sein de ses proches, la peur et l’angoisse étaient aux abonnés présents.

Après s’être rendue compte que le chef d’entreprise n’était pas rentré, la famille avait appelé les gendarmes. C’est alors que les autorités ont procédé à de rudes recherches, qui les ont amenés vers une piste.

Le lendemain même, sa voiture a été retrouvée dans une piste forestière du quartier Fenouillet-Etoile. Plus tard, le mardi 2 juillet 2019, une dépouille qui se trouvait dans un piteux état a été découverte à moitié enterrée dans les bois, située dans les environs de Cavalaire.

Annonces
Annonces

Le cadavre a ensuite été autopsié. Dans les colonnes du Parisien, Vincent Lagaf’, a témoigné de cette mort tragique.

Les deux hommes étaient très proches, leur relation amicale a duré depuis 25 ans. Leur rencontre était très atypique.

“On s'est connus il y a 25 ans. J'avais jeté l'ancre de mon bateau dans la baie de Cavalaire et, dans mon sillage, j'ai vu une bande de fous furieux qui sautait la vague en jet-ski. Forcément, en tant que passionné, j'ai rapidement sympathisé avec eux. Jean-Marc faisait partie du lot. On est devenus copains.”

a t-il annoncé au journaliste.

Annonces
Annonces

Toute supposition de suicide avait été écartée par l’interprète de “La Bègue”, qui a affirmé qu’il “aimait vivre”.

Le 9 juillet 2019, le parquet de Draguignan, a permis de confirmer l’identité du corps retrouvé, grâce à l’analyse dentaire. En effet, cela a certifié que cet homme était victime d’un homicide volontaire.

Annonces

Malgré cette découverte, l’affaire ne s’est pas terminée là, en effet, une seconde personne se trouvait à bord du véhicule, qui est à l’heure actuelle, intensément recherchée par les forces de l’ordres.

Serait-ce cette personne, qui a mit un terme à la vie du meilleur ami de l’humoriste de 59 ans ? Une question qui ne restera pas sans réponse.

Annonces

Dans un autre cas de décès, Vincent Lambert est un homme qui s’est retrouvé dans un état tétraplégique des suites d’un accident de voiture survenu en septembre 2008.

Pendant plus de onze ans, celui-ci a été en état végétatif. Récemment, le 11 juillet 2019, il décède neuf jours après l’arrêt de son traitement.

Annonces