ActualitésPeople

26 juillet 2019

Le boxeur Hugo Santillan est mort à l'âge de 23 ans des suites d'un traumatisme crânien

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Le monde de la boxe pleure à nouveau la mort d'un de ses combattants. Le boxeur argentin, Hugo Santillan, est mort des suites d'un traumatisme crânien occasionné durant son combat du samedi 20 juillet 2019. Il avait à peine 23 ans. 

Le World Boxing Council a annoncé sur leur compte Twitter dans la journée du 25 juillet 2019 la mort du jeune Hugo Santillan. Apparemment, les blessures qu'il a eues durant son match du 20 juillet contre l'Uruguayen, Eduardo Abreu, étaient plus importantes qu'elles n'avaient laissé paraître. 

Hélas, celui qui fut surnommé "Dynamite" a succombé à un arrêt cardio-respiratoire. Un drame qui vient assombrir davantage un monde de la boxe qui est toujours en deuil.

Annonces

En effet, 2 jours avant ce drame, le boxeur russe, Maxim Dadashev avait également succombé dans des circonstances similaires. Le jeune homme de 28 ans a été victime de sérieux dommages au cerveau lors de son combat contre Subriel Matías, aux États-Unis. 

Annonces

Malheureusement, ce fut le dernier combat qu'il ait pu livrer. Une situation qui a beaucoup touché les amateurs de ce sport de combat.

Pour en revenir à Hugo Santillan, le combat qui l'opposait à l'Uruguayen Eduardo Abreu était pour déterminer celui qui allait décrocher le titre Latino Plata des légers de la Fédération internationale de boxe (CMB).

Annonces

L'argentin avait réussi à faire un match nul avec son adversaire en tenant jusqu'à 10 rounds. Malheureusement, les coups qu'il a reçus lui auront été fatals

"Le patient était inconscient quand il a été admis et il présentait un traumatisme crânien",

a déclaré un médecin au quotidien argentin El Litoral de Santa Fe.

Annonces

Des centaines de personnes ont déjà présenté leur condoléance à la famille. Mais parmi les commentaires, on trouvait également des personnes qui déplore cette situation et accuse justement une "incompétence incroyable" de la part de la WBC. 

"Lives need to mean more than wins",

a même écrit un internaute, sans doute pour rappeler à la WBC ce qui compte réellement. 

Annonces

Hélas, le monde de la boxe est un monde où les blessures sont bien réelles et dans lequel les conséquences peuvent être aussi dramatique. Paix à son âme. 

Annonces