Une femme déclarée morte par la justice dans la Loire, doit prouver qu'elle est bien vivante

La justice a déclaré en novembre 2017 que Jeanne Pouchain était décédée. Pourtant bien vivante, cette femme fait tout son possible pour démontrer qu'elle est toujours en vie.

Toute l’histoire se déroule à Rive-de-Gier dans la Loire. Un arrêt prononcé par l’administration en novembre 2017 affirme que Jeanne Pouchain était morte.

Depuis, la Ligérienne traverse une épreuve assez difficile et fait tout pour que l'Etat puisse admettre qu'elle est toujours en vie.

Pour l’administration, Jeanne Pouchain n’est plus. Elle tente de faire de toute son possible pour arranger les choses. La Cour de cassation lui a rendu un arrêt il y a quelques jours.

CE"J'ai signé des papiers qui ont été remis pour mon fils et mon mari qui stipulent que je suis décédée",

a-t-elle raconté.

ELLE VEUT RENAÎTRE DE MES CENDRES

Tout a commencé en novembre 2017. Lors d'une brouille entre Jeanne et son ancienne employée, une déclaration a été émise par la Cour d'appel de Lyon. Celle-ci stipule que Jeanne Pouchain est morte. Sa vie a beaucoup basculé depuis ce jour-là.

"Tout est un parcours du combattant. On n'ose plus sortir. Car je sais pas ce qu'il risque de se passer si je me fais arrêter, si j'ai un problème... Je passe mes journées enfermée. Depuis cette décision, je ne vis pas, je survis",

a-t-elle expliqué.

Jeanne va déposer une plainte dénonçant l'État pour fausse déclaration afin que celui-ci admette son erreur. Clotilde Delhaye est parmi ses avocats.

"Les hypothèses ça peut être la production d'un faux document, une validation d'une situation qui s'est installée et dont personne n'était au courant. S'il y a eu la production d'un faux document, on n'exclut pas la possibilité de mettre en place une plainte pour escroquerie au jugement",

a-t-elle indiqué.

Jeanne Pouchain | Photo : Franceinfo/Vidéo

Jeanne Pouchain | Photo : Franceinfo/Vidéo

Tout ce qui compte pour cette mère, c'est que sa vie redevienne comme elle l'était auparavant.

"Je veux que l'Etat me rende mon identité. Je veux retrouver ma vie. Il est important pour moi de connaître la raison pour laquelle je suis décédée pour pouvoir renaître de mes cendres",

a déclaré Jeanne.

UN VERDICT ECOEURANT

Parfois la justice prononce une déclaration plutôt surprenante, cela nous rappelle ce qui s'est passé en Italie. Deux hommes accusés de viol avaient été relâchés en appel en 2017 alors qu'ils ont été reconnus coupable en 2016.

La raison de cette décision était le fait que la victime est "trop masculine pour être violée". Consternée, plusieurs associations féministes se sont révoltées.

Les postes connexes
Shutterstock
Histoires May 14, 2019
L'affaire Alexia Daval : Tous les détails de la mort mystérieuse de la femme de Jonathann
Twitter/LiefdeTrouw
Actu France Jul 11, 2019
Vincent Lambert est mort à l’âge de 42 ans
Twitter/ADMDFRANCE
People Jun 24, 2019
Jean Mercier, qui a aidé sa femme à mourir en 2011, décédé à 91 ans
Instagram/lhallyday
Hallyday Jun 04, 2019
Ce que Laeticia Hallyday doit prouver pour obtenir la nationalité américaine