Jean-Pierre Mocky, décédé, avait un fils septuagénaire, qui devrait avoir 73 ans

Jean-Pierre Mocky, le célèbre cinéaste français, qui s’en est allé ce jeudi 08 août 2019 aux alentours de 15 heures, avait un fils qui devrait avoir 73 ans.

Le désormais ancien producteur, réalisateur, acteur, ou encore scénariste du cinéma français est à l’origine de plus d’une soixantaine de longs-métrages, séries et téléfilms.

Son décès a été révélé par son gendre Jerôme Pierrat à l’AFP avant d’être finalement confirmé par son fils, le comédien et metteur en scène Stasnislas Nordey.

Jean-Pierre Mokiejewski de son vrai nom, fut un éternel râleur, constamment sur la brèche. L’homme libre par ses pensées était “l’anar“ du cinéma français, ayant dans sa bagatelle des films à succès comme “Un drôle de paroissien“ avec Bourvil, ou encore “A mort l’arbitre“ avec Michel Serrault et Eddy Mitchell. Au final, ce sont plus de soixante films dont il en a été l’auteur.

Jean-Pierre Mocky à la cérémonie de clôture du 6ème film de Valenciennes | Source : Getty Images

Jean-Pierre Mocky à la cérémonie de clôture du 6ème film de Valenciennes | Source : Getty Images

Il a eu à partager l’affiche avec les grandes vedettes du cinéma français notamment, Charles Aznavour, Francis Blanche, Catherine Deneuve, Jean-Poiret, Gerard Depardieu, Jeanne Moreau, ou encore Fernandel.

A cet effet, le ministre de la Culture Franl Riester n’a pas manqué de rendre hommage en soulignant la perspicacité de l’icône sur son compte Twitter. La personnalité a tweeté :

Jean-Pierre Mocky c'était un style, une gouaille, des amitiés, des coups de gueule et surtout du cinéma, son cinéma : unique, inclassable, provocateur et poétique. Sa liberté de ton et son regard sur le monde vont nous manquer. Je pense à sa famille et à ses amis.“

C’est donc avec beaucoup de douleur que la scène culturelle française a accueilli la nouvelle et n’a pas manqué de saluer le talent de l’artiste et le caractère de l’homme.

Interviewé sur BFMTV, l’ancien ministre de l’Éducation Nationale et de la Culture, s’est remémoré un homme qui fut en irruption permanente “contre une certaine bien-pensance“.

Un homme de caractère et un avant-gardiste nous a quitté, lui qui était toujours en avance sur sa génération dans tous les domaines comme le démontre cette interview exclusive qu’il a donné à Paris Match dans laquelle il décrit son enfance passée à Nice.

À 13 ans, il semblait en avoir 17, à cause de son physique développé. C’est aussi à cet âge-là qu’il a fait la rencontre de la fille d’un général de l’armée française, nommée Sylviane. Le cinéaste raconte sa fascination pour la jeune fille de 13 ans, et surtout pour ses “yeux bleus comme dans les romans d’amour“.

Il traversait le grillage qui le séparait d’elle pour vivre une belle histoire d’amour avec Sylviane. Une histoire qui s’est finalement soldée par une grossesse inattendue qui changea toute la donne, car l’honneur de la famille du général venait d’être bafoué.

Le général obligea au jeune-homme à la prendre pour épouse, un mariage qui eut lieu en 1946, mais n’aura finalement pas tenu six mois, car étant encore un enfant, le jeune-homme ne pouvait pas assumer ses responsabilités de père de famille.

Son beau-père l’empêcha de voir son fils à l’époque, alors celui-ci vint à sa rencontre à 18 ans. Jean-Pierre Mocky avoue que son fils a une apparence plus vieille que la sienne.

Jean-Pierre Mocky s’en va donc, et laisse sa famille ainsi que le cinéma français dans la tristesse et les souvenirs, tout comme un autre grand cinéaste français mort à l'âge de 74 ans.

Les postes connexes
youtube.com/linvite
Célébrités Aug 08, 2019
Le réalisateur français Jean-Pierre Mocky, est mort à l’âge de 90 ans
Célébrités May 12, 2019
Le réalisateur Jean-Claude Brisseau est décédé à l'âge de 74 ans
Célébrités Apr 25, 2019
Belmondo, dévasté, réagit à la mort de Jean-Pierre Marielle
Célébrités May 20, 2019
Jean-Pierre Coffe : Le jour où il a annoncé la mort tragique de son fils et de sa fille