logo
 twitter.com/LCI
La source: twitter.com/LCI

La marque diététique "Comme j'aime" est condamnée pour affaires trompeuses

Liana Ratsiorimanana
17 oct. 2019
10:20

Le 8 octobre 2019, la célèbre marque minceur “Comme j’aime” est condamnée par le tribunal de Grande Instance de Paris pour “sa semaine gratuite” qualifiée d’une pratique commerciale trompeuse.

Annonces

La société “Comme j’aime”, dont la publicité a fait parler d’elle ces derniers temps, se trouve dans un scandale. Le 8 octobre 2019, l’entreprise a été condamnée par le tribunal de Grande Instance de Paris pour “pratique commerciale trompeuse”.

LA PRÉSENTATION DE “COMME J’AIME”

La société "Comme j’aime" a été créée par Bernard Canetti et sa fille Mathilde Canetti en 2010. Au cours des deux années, l’entreprise a fait vite ses preuves dans le programme minceur.

Annonces

Elle s’est affichée comme la solution pour une perte de poids durable. À l'espace de quelques années, elle est devenue le leader incontestable des programmes de rééducation alimentaire en France.

L’entreprise a pour mission d’aider les personnes qui veulent se prendre en mains, changer, mais qui ont du mal à passer à l’acte ou à atteindre leurs objectifs.

L’ASSOCIATION “CLCV” LANCE UNE POURSUITE CONTRE “COMME J’AIME”

L'association nationale de défense des consommateurs et usagers avait saisi le tribunal de Grande Instance de Paris à ce sujet au printemps dernier.

Annonces
Annonces

La CLCV avait également attaqué "Comme j'aime" sur plusieurs points comme sur l'efficacité supposée du régime, mais surtout sur la tromperie sur le concept de gratuité mis en avant par la marque. Lors de l’interview faite par “Le Parisien”, François Carlier, le délégué général de la CLCV a affirmé :

“Pour que ce soit gratuit, il ne faut rien payer, qu'il n'y ait pas un transfert d'argent du consommateur vers le professionnel. Or, dans le cas de Comme j'aime, il ne s'agit pas d'une semaine gratuite mais plutôt du principe du satisfait ou remboursé. Ce n'est pas du tout la même chose. C'était donc une pratique commerciale trompeuse”.

Annonces

LA NOTION DE GRATUITÉ

Tout d’abord, l’entreprise "Comme j’aime" offrait aux consommateurs soi-disant “une semaine de gratuité” mais en réalité elle imposait aux consommateurs de payer plusieurs semaines d’avance d'où l'incohérence dans cette affaire car dans la publicité l’entreprise "Comme j’aime" affirme “une semaine gratuite”.

Cette notion de gratuité ne tient pas débout sa partie. En effet, la publicité commerciale est très encadrée par la loi. La sentence est tombée, la société “Comme j’aime” est condamnée par le tribunal de Grande Instance de Paris pour une pratique commerciale trompeuse.

Annonces

“La première semaine ne peut être considérée comme gratuite au sens de l'article L 121-4 du code de la consommation puisque le consommateur doit payer à la souscription trois semaines de programme, outre les frais de port s'il ne souhaite pas le poursuivre tout en demandant le remboursement des sommes qu'il a initialement versées”

a jugé le tribunal.

LA CONDAMNATION DE “COMME J’AIME”

L’entreprise “Comme j’aime”, fondée par Bernard Canetti, a été condamnée par le tribunal de Grande Instance de Paris.

Annonces

Elle a un mois pour se conformer à la décision de justice et devra s'acquitter de la somme de 10 000 euros au titre de "l'atteinte portée à l'intérêt collectif des consommateurs". Elle s'expose également à "une astreinte provisoire de 500 euros par infraction constatée".

En effet, dans sa publicité, Bernard Canetti propose aux téléspectateurs de tester son programme gratuitement le temps d'une semaine en appelant un numéro de téléphone.

Annonces

L'AVIS DE BERNARD CANETTI FACE À CETTE CONDAMNATION

La justice a soutenu la requête faite par l’association nationale de défense des consommateurs et usagers sur la publicité trompeuse. Après cette condamnation, le directeur, Bernard Canetti a été interrogé par “Le Parisien”, Bernard Canetti se défend :

"Il n'y a aucun problème. Si la cour considère que le fait d'utiliser le mot gratuit est maladroit, on va changer ce terme". "C'était un dossier à charge où on nous reprochait une dizaine de choses assez graves comme des faux témoins, des mensonges sur la perte de poids. Au final, on très content de la position du juge des référés puisqu'elle nous a donné raison sur tout en dehors de ce sujet sur la semaine gratuite",

Annonces

s'est même réjoui le patron de la marque.

L’entreprise “Comme j’aime” est condamnée par le tribunal de grande instance de Paris suite à la requête de l’association nationale de défense des consommateurs et usagers concernant la publicité trompeuse. Il n’y a pas si longtemps, Bernard Canetti a réagi aux moqueries des internautes sur la publicité “Comme j’aime”.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
Annonces
Articles connexes

Alors qu'Amel Bent attend son troisième enfant, son mari Patrick est condamné à trois ans de prison

29 janvier 2022

Un mari reste couché sur le canapé toute la journée, ignorant les appels à l'aide de sa femme jusqu'à ce qu'une ambulance l'emmène - Histoire du jour

23 mars 2022

Le chauffeur d'un bus scolaire aurait grondé une petite fille en la déposant, le lendemain, sa famille en colère est montée dans le bus

12 février 2022

Amel Bent se retrouve seule avec trois enfants : son mari Patrick, emmené à la prison de Nanterre, ne verra pas son fils d'un mois grandir

04 mai 2022

Céline Dion a disparu des radars suite à des problèmes de santé : sa vie actuelle, ses villas de luxe et son jet privé de 42 millions de dollars

30 mars 2022

Une femme insouciante se moque de son mari qui travaille dur, après son hospitalisation, ils échangent leurs places - Histoire du jour

25 février 2022

Un garçon donne une boîte à sa pauvre mère veuve et dit "papa m'a dit que tu devrais l'ouvrir si nous avons besoin d'aide" : histoire du jour

22 avril 2022

Seule et "ruinée", Dominique Tapie, qui n'aurait pas été au courant des dettes de son mari, doit quitter son hôtel particulier

10 février 2022

Le frère sosie de Brad Pitt n'est pas acteur mais se moque de lui dans une publicité

31 janvier 2022

Un homme divorce de sa femme après la naissance de leur cinquième fille et la rencontre accidentellement des années plus tard : histoire du jour

22 avril 2022

Une femme abandonne ses jumeaux nouveau-nés, mais 15 ans plus tard, elle devient riche et décide de les retrouver - Histoire du jour

06 mai 2022

Brigitte Bardot donne refuge à tous les animaux de Dominique Tapie, après la saisie de sa maison à Combs-la-Ville

20 mars 2022

Jean-Pierre Foucault sanctionné pour ne pas avoir payé l'ISF : amende de plusieurs milliers d'euros - ses revenus et l'examen du dossier

11 avril 2022

Une femme âgée quitte son emploi après s'être disputée avec le directeur, il apparaît sur le pas de sa porte un mois plus tard - Histoire du jour

24 mai 2022