André Boudou condamné : il a réussi à éviter la prison

Nkongo Odile Carine
16 oct. 2019
19:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

André Boudou connaît désormais son verdict depuis le mardi 15 octobre 2019. Le père de Laeticia Hallyday, qui était accusé de violences sur un septuagénaire, risquait une peine de près d'un an d’emprisonnement ferme. L’homme a échappé s’en tire plutôt bien après la décision du tribunal.

Annonces

Le 12 septembre 2019, André Boudou a comparu devant la Chambre détachée du tribunal de Saint-Martin pour répondre des faits de violences infligées à un septuagénaire. Le tribunal a finalement rendu son verdict qui épargne le père de Laeticia Hallyday d’une peine d’emprisonnement ferme.

André Boudou a donc évité le pire puisqu'il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et à payer une amende de 13 000 euros au total. Le montant de l’amende est ainsi reparti : 8750 euros pour le préjudice matériel, 1 500 euros pour les souffrances endurées, 2 000 euros pour le préjudice moral et enfin 1 000 euros pour le remboursement des frais d’avocat.

Annonces

Au mois de mars dernier, le père de Laeticia Hallyday s’en était pris à la victime, un pêcheur à la station essence de Sandy Ground.

Selon une source, la victime s’était adressée à André Boudou pour lui demander de réduire la vitesse de son bateau. L'ancien rugbyman s’était laissé emporter et avait plutôt répondu en donnant des coups à son interlocuteur, le frappant à plusieurs reprises au visage jusqu’à lui faire perdre ses dents.

Annonces

Suite à cet incident, le pêcheur était totalement incapable de travailler pendant plusieurs jours. Cet acte de violence lui a valu d’avoir un procès et il courait le risque d’être condamné à dix mois de prison en plus d’une amende de 3 000 euros. Il n’en sera donc rien au sortir de l’audience du 15 octobre 2019.

Annonces

"C'est une agression pure et simple, rien ne justifie les coups violents",

avait affirmé le procureur pendant l’audience.

Annonces

L’avocat qui assurait la défense de la victime avait assuré qu’il s’agissait d’“un comportement déviant“. Le père de Laeticia Hallyday n’était pas au procès mais la décision finale du tribunal lui laisse sa liberté.

Cette condamnation va permettre à André Boudou de continuer à resserrer les liens avec sa fille Laeticia Hallyday. La veuve du Taulier était en froid avec son père depuis un certain moment, mais l'orage semble être passée. La mère de Jade et Joy a récemment demandé de l’aide à son père pour le litige qui l’oppose à ses beaux-enfants.

Annonces