Mort de Jacques Chirac : le pèlerinage massif jusqu'à sa tombe se termine rapidement

Un peu plus d’un mois après son inhumation, la tombe de Jacques Chirac n’est pas devenue un lieu de pèlerinage. L’affluence observée pendant les premiers jours de son inhumation a fortement baissé.

Inhumé dans la plus stricte intimité familiale, Jacques Chirac n’attire plus les foules au cimetière du XIVe arrondissement de Paris. Sa sépulture ne se démarque pas vraiment des autres car il n’y a pas d’ornement spécial, à part quelques bouquets de fleurs et quelques pommes qui y sont déposés.

Bien que des plans plastifiés indiquent avec précision l’emplacement de la tombe de l’ancien président de la République, les visiteurs ne se bousculent pas devant elle.

“Elle fait partie des tombes visitées mais au même titre que celles d’autres personnalités“,

affirme l’un des employés du cimetière.

Pourtant, pendant les jours qui ont suivi l’inhumation de l’ancien président de la République, le cimetière de Montparnasse a connu une montée en flèche de son nombre de visiteurs.

“Il y a eu une grosse affluence les premiers jours, les gens venaient pour lui rendre hommage, mais ça n’a pas duré très longtemps“,

explique l’employé.

Si une longue file d’attente était observée après l’inhumation, c’est loin d’être le cas un mois plus tard. Les anonymes qui viennent au cimetière s’arrêtent quelques minutes devant la tombe, puis passent leur chemin. D’autres immortalisent le moment avec leurs téléphones avant de continuer leur route.

“Je ne suis pas venue spécifiquement pour lui. A l’origine, j’étais plus intéressée par celles de Sartre et Simone de Beauvoir mais bon, c’est l’occasion“,

confie Françoise.

Toutefois, la sépulture de Jacques Chirac amène tout de même quelques visiteurs. Deux amies vivant à Paris ont confié qu’elles attendaient que l’affluence baisse pour faire le déplacement.

“C’était un grand homme, visionnaire, proche des gens, c’était important pour nous de venir“,

avoue Véronique, accompagnée de Martine.

D’autres touristes, Anne et Paul, viennent de Nantes pour passer quelques jours dans la capitale. Le couple affirme qu’il découvre le cimetière pour la première fois à cause de l’ancien président. Les deux tourtereaux disent avoir toujours voté pour Chirac.

“On connaissait le père Lachaise, mais pas celui-ci, c’était l’occasion“,

déclare Anne.

Tous les promeneurs ne portent pas beaucoup d’admiration à l’ancien président. Guy pour sa part déclare :

“Ça me fait ni chaud, ni froid“.

Un autre visiteur reste incrédule de la popularité de la tombe de Jacques Chirac :

“J’avoue que j’ai du mal à comprendre tous ces hommages, j’ai l’impression qu’on réécrit l’histoire après coup“.

La nouvelle de lieu de l'inhumation de Jacques Chirac a été annoncée le 27 septembre 2019 par sa famille. Si le cimetière Montparnasse a été choisi ce n'est pas un choix hasardeux. C'est le lieu où est inhumé la fille aînée de l’ancien président de la République, Laurence.

Les postes connexes
Getty Images
Actualités Sep 26, 2019
Line Renaud en larmes en commentant la mort de Jacques Chirac : "Ce n’était plus Jacques"
Twitter/le_Parisien | GettyImages
TV Oct 01, 2019
Claude Chirac se préparait à annoncer la mort de son père depuis quelques mois
GettyImages
Célébrités Sep 27, 2019
Jacques Chirac est mort : l'état de santé de son épouse Bernadette reste inquiétant
Célébrités Sep 28, 2019
Décès de Jacques Chirac : Comment vont se dérouler les hommages