Patrice Leconte : le jour où il a voulu mettre fin à sa carrière à cause de Jean Rochefort

Patrice Leconte était l’invité de Stéphane Bern dans “A la bonne heure“ sur RTL. Le réalisateur est revenu sur une anecdote avec Jean Rochefort qui a failli lui faire arrêter le cinéma au début de sa carrière.

À l’occasion des quarante ans du film mythique “Les Bronzés font du ski“, le réalisateur Patrice Leconte a raconté une anecdote du début de sa vie professionnelle qui a failli le détourner de sa carrière. Dans l’émission “A la bonne heure“ présentée par Stéphane Bern sur RTL, le réalisateur a commencé par remercier les acteurs principaux qui ont tourné dans ses films cultes.

"Je dois beaucoup à la troupe du Splendid parce que quand il a été question d’adapter "Amour, coquillages et crustacés (...)", une de leurs pièces, Yves Rousset-Rouard, le producteur, très légitimement, a voulu leur mettre dans les pattes des réalisateurs confirmés. Alors que moi j’avais fait juste un film qui avait été un petit peu un bide...",

a affirmé le réalisateur qui faisait référence au film “Les vécés étaient fermés de l’intérieur“ sorti en 1976.

Stéphane Bern a tout de suite relancé Patrice Leconte :

"Et surtout une mauvaise expérience… parce qu’il y a un immense acteur qui vous a rendu la vie impossible".

L’animateur de RTL a poursuivi en révélant les conditions difficiles dans lesquels le film a été tourné :

"Il vous a fait la guerre pendant le tournage. C’était un cauchemar. Vous aviez même décidé de ne plus jamais faire de film".

Et le réalisateur de répondre :

"Oui c’est juste. Je pensais que mon rêve de cinéma… j’avais rêvé à côté de la plaque et que si le cinéma c’était ça, je préférais faire autre chose".

Lorsque Stéphane Bern a cherché à comprendre la raison de ce comportement étrange, Patrice Leconte a raconté :

"Ah non c’était affreux ! C’est-à-dire que, pardon pour l’expression, mais il m’a vraiment pris pour un branleur, un incapable. Mais j’ai sûrement fait des tas d’erreurs, enfin ça a été un stage accéléré".

Le cinéaste a avoué avoir beaucoup appris de ce tournage :

"J’ai appris très vite et très bien des erreurs que j’ai pu faire évidemment. Non mais il me passait rien. Juste, j’en ai des frissons...".

Patrice Leconte a ensuite livré une anecdote du tournage :

"A la fin de la première semaine de tournage, on avait tourné depuis cinq jours, je lui indique le plan qu’on va faire et il me coupe la parole et il me dit : 'Patrice, ne me parle pas. Ne parle plus jamais, je suis anéanti d’avoir signé ce film' ".

Si les deux hommes ne se sont plus parlé pendant le reste du tournage, le réalisateur confie que la tension entre lui et Jean Rochefort est redescendue à la fin du tournage :

"Quand il a vu le film fini, il m’a dit - ça c’est quand même gonflé : 'bah tu vois Patrice, on a eu tort de s’engueuler parce qu’il est pas mal ton film'. Ah j’ai failli lui foutre mon poing dans la figure et puis comme je me suis dit 'peut-être qu’un jour on va se rabibocher et qu’on va refaire d’autres films, c’est pas la peine que ça se termine en bouillis' ".

Malgré son comportement parfois excessif, Jean Rochefort était une figure incontournable du cinéma français. Décédé en 2017, il ne cesse de recevoir des hommages de plusieurs personnalités. Le dimanche 27 octobre 2019, Michel Drucker a une fois de plus adressé un hommage émouvant à l'acteur disparu dans son émission “Vivement dimanche”.

Les postes connexes
Getty images
Célébrités Aug 12, 2019
Jean-Pierre Mocky nous a quittés : le réalisateur avait-il réellement 17 enfants et plus de 800 conquêtes à son actif ?
Getty images
TV Aug 12, 2020
Michel Creton : découvrez la vie actuelle de la star des "Bronzés"
twitter.com/Telestarmag
People Aug 25, 2019
Patrice Laffont a 80 ans : il avoue avoir dépensé tout ce qu'il a gagné
Getty Images
Célébrités Aug 25, 2019
Patrice Laffont a 80 ans : Qui sont ses enfants Axelle, Fabrice et Mathilde ?