Affaire Roman Polanski : Nadine Trintignant le considère comme "une victime"

Roman Polanski est en pleine tourmente car depuis la sortie de son film “J’accuse“, plusieurs avant-premières et invitations média ont été purement et simplement annulées. Au milieu de ces polémiques, le réalisateur a reçu le soutien inattendu de Nadine Trintignant sur BFMTV.

C’est un geste que certains qualifieraient d’étonnant ou même d’incompréhensible. Nadine Trintignant, la réalisatrice dont la fille a été victime des coups de son conjoint Bertrand Cantat, a pris la parole sur BFMTV pour défendre Roman Polanski.

Le nouveau film du réalisateur est sorti le 13 novembre 2019 en plein milieu de la polémique. En effet, Roman Polanski a une nouvelle fois été visé dans une accusation de viol faite par Valentine Monnier, la photographe française.

PLUSIEURS ANNULATIONS

Cette nouvelle affaire a porté un grand coup à la promotion du film de Roman Polanski qui s’est retrouvé dans l’obligation d’annuler la tournée de promotion. Les acteurs qui incarnent les personnages principaux à savoir Jean Dujardin et Emmanuelle Seigner ont également subi les conséquences de ce vent de contestation.

Les interviews télévisées prévues ont été annulées et les émissions enregistrées n’ont pas été diffusées à la télévision par mesure de précaution. Les mouvements d’humeur ne se sont pas arrêtés là. Les féministes ont empêché une avant-première le 12 novembre 2019 dans un cinéma à Paris.

Ils étaient des dizaines de manifestants à bloquer l‘entrée du cinéma avec des pancartes sur lesquelles on pouvait lire des messages hostiles au réalisateur :

“Polanski violeur, cinémas coupables“, “Polanski persécute les femmes“.

DES SOUTIENS IMPORTANTS

Malgré les accusations qui pèsent sur lui, le réalisateur peut tout de même compter sur le soutien que lui apportent quelques personnes célèbres. Parmi ses soutiens, Catherine Deneuve se trouve en bonne place, elle qui l’a toujours soutenu envers et contre tout.

Celle qui avait collaboré avec le réalisateur dans “Répulsion“, avait déjà apporté son soutien avant la Mostra, dont le directeur, Alberto Barbera, avait demandé de “faire une distinction très claire entre l’homme et l’artiste“. En 2017, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, s’était montré impartial par rapport à cette affaire :

“c’est une affaire qu’il faut bien connaître pour pouvoir en parler“.

Le réalisateur Costa-Gavras qui est le président de la Cinémathèque française, avait appelé à l’apaisement et au pardon :

“Ça fait quarante ans […] Le pardon est nécessaire dans la société“

UN SOUTIEN IMPROBABLE

Roman Polanski a reçu un nouveau soutien et pas des moindres. Nadine Trintignant a décidé de faire entendre sa voix pour défendre le réalisateur.

“Je suis là pour défendre Roman Polanski. Je trouve très grave de l’embêter en ce moment“, 

a-t-elle affirmé d’entrée de jeu.

Le plus surprenant, c’est le fait que la réalisatrice n’essaye pas de faire une distinction entre l’homme et l’artiste. Celle-ci préfère plutôt voir son compère comme une victime des différentes contestations.

“On est sans arrêt contre lui. Ce ne serait pas Roman Polanski, on lui ficherait la paix. […] En ce moment en Europe, il y a un antisémitisme sournois qui se réveille. Ce n’est pas le moment d’accabler Roman Polanski“. 

La réalisatrice s’en est prise également à Valentine Monnier :

“J’ai tendance à croire Roman Polanski plutôt qu’une femme qui a mis quarante-quatre ans avant de le dénoncer. […] On devrait lui ficher la paix depuis le temps“.

Les manifestations hostiles contre la personne de Roman Polanski se sont également fait entendre lors de la 76e Mostra. Sa femme, Emmanuelle Seigner qui est à l'affiche du film a dû répondre aux questions concernant son mari lors d’une interview. L'actrice a représenté son mari à Venise qui a brillé par son absence.

Les postes connexes
Getty Images
People Sep 07, 2019
La femme de Roman Polanski a fait face à des questions après le film controversé "J'accuse"
commons.wikimedia.org | Getty Images
Célébrités Aug 27, 2019
La fois où Roman Polanski pensait que Bruce Lee aurait pu tuer sa femme Sharon Tate
Twitter/SensCritique Twitter/GALAfr
Célébrités Aug 01, 2019
Roman, le fils de Marie Trintignant, suit les traces de sa célèbre mère
Getty images
Célébrités Aug 16, 2019
Sharon Tate, l'épouse de Roman Polanski brutalement assassinée alors qu'elle était enceinte