Démissions à l'hôpital des enfants de Toulouse : "On a vraiment peur", disent les parents

Si deux chefs de pôle ont récemment démissionné à l'hôpital des enfants de Toulouse, treize autres chefs de service ont également présenté leurs démissions le mardi 12 novembre 2019.

Depuis plusieurs mois, l’hôpital des enfants de Toulouse est tombé dans une crise. Le nombre d'enfants et de familles se trouvant en situation de détresse ne cesse d'augmenter chaque jour, alors que leurs moyens sont insuffisants.

13 NOUVELLES DÉMISSIONS

Le mardi 12 novembre 2019, treize chefs de service de l'hôpital des enfants de Toulouse ont manifesté sur l’insuffisance des moyens ainsi que la dégradation des conditions de travail dans le CHU Purpan. Malgré cette crise sans résolution, ils ont au final présenté leur démission à leurs fonctions administratives. 

“C'est l'histoire d'une catastrophe annoncée”,

décrivent-ils cette situation de crise.

Construit en 1998, cet hôpital n'est plus convenable et devient de plus en plus étroit, selon Agnès, Suc, l'une des grévistes.

“Le bâtiment est beaucoup trop petit et nous devons faire de nombreux allers-retours entre plusieurs autres bâtiments”,

a dénoncé le docteur Agnès Suc.

"Il y a toujours des enfants dans les couloirs"

Suite à cette crise, le collectif de médecins de l'hôpital des enfants a donc témoigné de leur situation, de leur revendication des moyens, qui est, depuis des années, sans réponse.

“Nous réclamons des moyens depuis des années. La population pédiatrique augmente à Toulouse ce qui se traduit par plus de passages à l’hôpital des enfants et aux urgences pédiatriques et comme il n’y a pas assez de médecins urgentistes, on nous demande, tous les hivers d’assurer une demi-garde de 18 heures à minuit pour aider les collègues urgentistes en plus de nos gardes classiques. Malgré ça, il y a toujours des enfants dans les couloirs”, 

a expliqué le collectif.  

“On a vraiment peur”,

ont réagi les parents face à cette catastrophe.

UN HOMME D’ÉTAT A DÉMISSIONNÉ 

Si plusieurs employés ont démissionné dans cet hôpital, un homme d’État français a également démissionné de son poste le 16 juillet 2019. François de Rugy, en tant que ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a décidé de quitter ce poste.  

Les postes connexes
Shutterstock.com
Santé Nov 10, 2019
“Laisserez-vous mourir l'hôpital public ?” : 14 urgentistes s'expriment dans une tribune
twitter.com | bleustetienne
Santé Aug 04, 2019
Saint-Étienne : un patient âgé, passe 120 heures sur une civière, dans le couloir de l'hôpital
GettyImages
People Oct 05, 2019
Attaque à la Préfecture de police : l'opposition réclame la démission de Castaner
Shutterstock.com
Parentalité Nov 13, 2019
Toulouse : une mère de 19 ans donne naissance dans une boîte de nuit aux alentours de 5h30