Affaire Maëlys : l’avocat de Lelandais en larmes quand du sang fut trouvé dans sa voiture

Alors que son objectif initial était de défendre l'innocence de Nordahl Lelandais, l'avocat Alain Jakubowicz a presque fondu en larmes lorsqu'une preuve irréfutable a mis en cause son client, en février 2018.

"J'avais une seule envie, tout envoyer balader"

Dans la carrière d’un avocat, certains moments sont particulièrement marquants. Dans son ouvrage, Alain Jakubowicz relate le jour où il a presque fondu en larmes.

"J'avais une seule envie, tout envoyer balader",

exprime-t-il dans son livre.

C’était en février 2018, pendant l’affaire Nordahl Lelandais et son client était accusé de l’enlèvement et du meurtre de la petite Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août 2017.

"Ma collaboratrice entra dans mon bureau, livide, tenant à la main des pièces du dossier qu'on venait de recevoir",

se remémore-t-il dans son ouvrage "Soit je gagne, soit j'apprends", paru le 14 novembre 2019 aux éditions Plon.

LE SANG DE LA VICTIME DANS SA VOITURE

"Toujours sans prononcer un mot, elle me tendit un rapport d'expertise scientifique qui venait d'être versé au dossier. Une minuscule trace de sang avait été trouvée dans le coffre de la voiture de Nordahl Lelandais".

Du sang appartenant à la petite Maëlys.

Et l’avoue l’a instantanément compris : il s’agit d’une preuve incontestable qui va chambouler toute l’enquête.

"Ma collaboratrice m'observait. Nous nous regardâmes. Silencieux", explique-t-il.

Ensuite, "des larmes me montèrent aux yeux. La tristesse l'emportait sur la fureur".

IL VOULAIT TOUT ABANDONNER

"Je me sentais subitement seul, terriblement seul, face à un obstacle que je me sentais incapable de surmonter... J'étais entré dans ce dossier avec la volonté de faire triompher la vérité, seul contre tous, mais celle-ci allait triompher de moi et je me retrouvais seul contre tous",

expliquait-il.

Face à cette preuve, Alain Jakubowicz a même pensé à cesser de défendre Nordahl Lelandais, avant de se raviser.

"J'avais une seule envie, tout envoyer balader",

se rappelle-t-il alors. 

Un jour après avoir découvert cette fameuse goutte de sang, Nordahl Lelandais a tout avoué. Avant, l'avocat du meurtrier voulait que le témoignage de son codétenu soit annulé. Ce dernier témoigne qu'elle avait porté plainte contre lui avant le meurtre de Maëlys.

Les postes connexes
twitter.com/GrandsAvocats
Actu France Nov 13, 2019
L’avocat de Nordahl Lelandais : "À 34 ans, il avait à peu près tout échoué"
Twitter/le_Parisien
TV Oct 24, 2019
Nordahl Lelandais : son avocat veut que le témoignage de son codétenu soit annulé
Twitter/le_Parisien
Actu France Oct 14, 2019
L'ex de Nordahl Lelandais témoigne qu'elle avait porté plainte contre lui avant le meurtre de Maëlys
facebook.com/Jennifer Maeco De Araujo
Actu France Aug 27, 2019
Affaire Lelandais : la maman éplorée de Maëlys rend un hommage déchirant à sa fille décédée