MediaTV

27 février 2020

Coronavirus : Laurent Bignolas temporairement écarté de Télématin après un voyage en Italie

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Laurent Bignolas, l'animateur de “Télématin”, a été tenu de se tenir à l’écart des dirigeants de la chaîne publique. Cette décision a été motivée par des mesures de sécurité, car le journaliste a effectué un séjour de l’autre côté des Alpes au début du mois de février 2020.

Suite à un séjour en Italie, Laurent Bignolas, l'animateur de “Télématin”, a été prié par la direction de France Télévision de prendre ses distances. Il se raconte même que ce dernier est suspecté d’avoir été contaminé par le coronavirus.

UN RETOUR PRÉVU POUR LUNDI

Si Laurent Bignolas aurait dû regagner son poste à la tête de Télématin le lundi 24 février 2020 après ses deux semaines de congés, l’animateur a été finalement remplacé par Damien Thévenot. Ce jour-là, le journaliste de la chaîne publique ne souffrait que d’un souci vis-à-vis de sa voix. 

Annonces

Laurent Bignolas sur le plateau de l'émission d'information 19/20, sur la chaîne française France 3. | Photo : Getty Images

IL ÉTAIT RESTÉ DANS LES COULISSES

Même s’il s’était même rendu dans les locaux de France Télévisions en début de semaine, Laurent Bignolas n’a pas pu prendre l’antenne.

Annonces

Le mardi 25 février 2020 non plus, il n'a pas été présent à l’antenne alors qu’il était censé reprendre ce jour-là. Ainsi, Damien Thévenot a continué d'assumer l'intérim. 

Annonces

AU MAUVAIS ENDROIT AU MAUVAIS MOMENT

D’après les informations recueillies par les journalistes du Parisien, le retrait de Laurent Bignolas fait suite à une requête de France Télévisions. L’animateur est suspecté d’être touché par le coronavirus Covid-19. Il aurait été en contact avec le virus lors de ses vacances en Italie.

En effet, Laurent Bignolas avait voyagé dans la région de Venise, au moment où la pandémie de coronavirus a commencé à se propager.

Le journaliste français Laurent Bignolas. | Photo : Getty Images

Annonces

UNE ABSENCE QUI DURERA ENCORE UNE BONNE DIZAINE DE JOURS

Interrogé par les journalistes du Parisien, l’animateur de “Télématin” a tenu à rassurer son public. Il déclare que “tout va bien” même s’il doit s’armer d’un thermomètre afin de relever sa température au moins cinq fois par jours. Il a également assuré qu’il n’a aucun problème de respiration. 

UNE DÉCISION QU’IL COMPREND

Laurent Bignolas a ajouté qu’il trouve la décision de France Télévisions “compréhensible”. Néanmoins, il a confié qu’il n’arrive pas à rester confiné.

L’animateur de “Télématin” ne prendra pas les rennes de son émission pendant 10 jours et en attendant, on retrouvera Damien Thévenot dans son fauteuil afin d’assurer l’intérim.

Annonces

UNE SAISON DIFFICILE POUR “TÉLÉMATIN”

Cette affaire vient s’ajouter à la longue liste de soucis qu’a connus Laurent Bignolas ces derniers mois. Il se disait même qu’il allait être remplacé par Damien Thévenot.

Annonces

Il y a quelques semaines, l’animateur a évoqué auprès du Parisien la crise interne que son émission avait traversé ces derniers temps.

Annonces

“Pendant un an et demi, j'ai été sans arrêt sur la défensive, à chercher qui me mettait des coups de couteau dans le dos. On ne peut pas travailler sans la confiance. Je n'avais pas d'alliés, ni d'amis. C'est dur”, 

racontait le journaliste de France 2.

LA CRISE EST TERMINÉE

Mais de l'aveu même de Laurent Bignolas, la situation semble s’être améliorée actuellement.

“Petit à petit, j'ai été plus proche des uns et des autres, qui se sont ouverts. Je me ressemble davantage à l'antenne, je me sens plus souriant. Personne ne m'enlèvera la joie de vivre”,

Annonces

Annonces

IL SOUHAITE RESTER À LA TÊTE DE “TÉLÉMATIN”

Une fois qu’il a dépassé les désaccords ainsi que les crises internes qui ont poussé ses collaborateurs à quitter l’émission, le journaliste peut désormais envisager sereinement son retour pour une prochaine saison.

En tous cas, il a exprimé son souhait de rester tout en prévenant que si jamais on ne le voit plus à l’antenne ce ne sera pas de son gré…

Affaire à suivre donc, mais en attendant, il faudra d’abord qu’il se rétablisse dans les dix jours qui viennent.

Annonces