À propos AM
ActualitésPeople

04 juin 2020

Oise : le premier médecin français mort du COVID-19 pourrait être honoré au Panthéon

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Le 21 mars 2020, le docteur Jean-Jacques Razafindranazy est décédé des suites du Coronavirus. Si Jean-Pierre Lemoine a demandé que l’urgentiste serait reçu au Panthéon, sa famille a décidé autrement.

Alors que la crise sanitaire s’est aggravée durant le mois de mars, un homme de 68 ans était à terre, touché par le Coronavirus. Il s’agissait du docteur Jean-Jacques Razafindranazy.

Il s’est battu alors qu’il a souffert, a encore travaillé alors qu’il est devenu de plus en plus faible. Pour honorer ce héros, Jean-Pierre Lemoine a demandé une faveur au président de la République, qu’il rentre au Panthéon.

Chargement...
Chargement...

Annonces

LE DÉCÈS DE L’URGENTISTE

C’est par un de ses enfants que la nouvelle a été partagée sur les réseaux sociaux. Jean-Jacques Razafindranazy est décédé. Le père de famille, originaire de Madagascar, était médecin dans le centre hospitalier de Compiègne mais se trouvait être en retraite.

Il a décidé de venir en aide ses collègues durant la crise sanitaire et c’est visiblement de cette manière qu’il a contracté le virus. Il a été hospitalisé, mais hélas, il n’a pas pu s’en sortir.

Chargement...

Annonces

Cependant, Jean-Jacques Razafindranazy n’était pas le seul personnel soignant qui est décédé du Coronavirus. Peu après la perte de l’urgentiste, deux médecins originaires du Haut-Rhin et de Moselle ont aussi rendu l'âme.

LA DÉCISION DE SA FAMILLE

Malgré le fait que le médecin français était faible, il a toujours continué de travailler, sans mettre ses patients de côté. Cet acte de bravoure a même fait de lui un héros, un homme qui prend très à cœur son rôle de médecin.

Chargement...

Annonces

De ce fait, Jean-Pierre Lemoine a voulu lui rendre hommage, lui accorder une entrée au Panthéon. Une requête honorable que la famille a répondu par :

“Nous préférerions un hommage plus général, ou une plaque en l'honneur de tous les soignants dont l'engagement a été exemplaire.”

Et elle a souligné que si Jean-Jacques Razafindranazy était là, il aurait sûrement refusé de recevoir seul l’honneur.

Chargement...

Annonces

L’HOMMAGE DE SON FILS

Paix à son âme ! Pour rappel, Jean-Jacques Razafindranazy était le premier médecin décédé du Coronavirus en France. Son fils, très touché par sa perte lui a rendu un grand hommage.

Chargement...
Chargement...

Annonces