Carla Bruni, "très attaquée" comme première dame : "Je n’en peux plus de cette vie"

Carla Bruni est une chanteuse talentueuse qui est connue pour sa carrière mais aussi pour être la compagne de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy.

Habituée à la notoriété, aux feux des projecteurs et aux réactions parfois virulentes du public, la maman de Giulia et d'Aurélien a pourtant très mal vécu cette période de sa vie et n'a pas gardé un bon souvenir de ses semaines passées à l'Élysée.

Dans un documentaire intitulé "Élysée : neuf femmes aux marches du palais", l'artiste se confiait sur son rôle de Première dame qui a débuté en 2007, quand elle est tombée folle amoureuse de Nicolas Sarkozy qui venait pour sa part de mettre un terme à son mariage avec Cécilia Attias.

UN TOUT NOUVEAU RÔLE

C'est un tout nouvel univers que découvrait alors celle qui a aussi travaillé en tant que mannequin, n'ayant jamais évolué dans la sphère politique auparavant.

Entre dîners officiels, apparitions publiques et autres engagements, elle a tout fait pour remplir son rôle à la perfection et d'après l'écrivaine Joëlle Chevé, elle s'est très bien débrouillé. Celle qui a rédigé "L'Élysée au féminin" va même jusqu'à décrire Carla Bruni comme la Première dame la plus traditionnelle lors de son passage sur le plateau de Morandini Live le jeudi 17 septembre 2020 :

"Carla Bruni, elle avait tout.  C'est une plume à son chapeau d'être l'épouse du président de la République."

Une plume à son chapeau qui lui a demandé des efforts mais qui lui a aussi permis de faire de belles rencontres comme celle de la célèbre monarque britannique Elizabeth II. Si elle était très stressée par cette entrevue, elle avait préparé sa tenue à la perfection et avait réussi à faire bonne impression à la reine d'Angleterre.

Malheureusement, si certains aspects de la vie de Première dame étaient intéressants, elle a très rapidement réalisé à quel point ce rôle pouvait être éreintant, en particulier en raison du regard et de l'attention constante du public, français mais aussi international.

DES CRITIQUES ÉPUISANTES

Faisant de son mieux pour remplir son rôle, elle a malheureusement été la cible de vives critiques durant le mandat de son mari et durant les quatre longues années qu'elle a passé à l'Élysée.

Quand elle s'en va enfin, elle est "épuisée et déprimée", allant jusqu'à mettre en garde celle qui prendra sa place, Valérie Trierweiler et en lui disant qu'elle devait s'attendre au pire parce qu'elle n'en pouvait tout simplement plus de cette vie.

C'est une vie et un rythme qui lui conviennent bien mieux qu'elle a pu retrouver et reprendre une fois l'Élysée derrière elle. De ces quatre ans, elle a gardé un souvenir des plus mitigées comme elle l'avait déclaré au cours d'un entretien accordé au magazine Psychologies :

"En tant que personne, en tant qu’être humain : tout le monde semble vouloir se jeter sur vous, tout le monde exige quelque chose, c’est très déconcertant."

Elle décrit tout de même ces années comme étant l'expérience la plus exceptionnelle de sa vie dont elle gardera toujours un souvenir "ébloui".

Les postes connexes
Getty Images
Relation Aug 06, 2020
Carla Bruni sur la demande en mariage de Nicolas Sarkozy en "une seconde"
GettyImages
Célébrités Aug 02, 2020
Nicolas Sarkozy : le jour où il a été opéré deux fois en urgence en 2007
Getty Images
Célébrités Jul 30, 2020
Brigitte Macron, Carla Bruni : zoom sur les séjours des Premières dames à Brégançon
Getty Images Twitter/TeleLoisirs
Célébrités Sep 11, 2020
Nicolas Sarkozy fait une déclaration à Carla Bruni : "Je suis impressionné par ma femme"