Eliane, 80 ans, privée de pension pendant 6 mois parce que déclarée décédée

Une femme de 80 ans a arrêté de percevoir sa pension parce qu’une autre septuagénaire portant le même nom est décédée. Eliane di Litta a été privée de sa source de revenu depuis six mois à cause d’une erreur de l’administration.

Eliane di Litta est âgée de 80 ans. Alors que les administrateurs de l’État pensaient qu’elle était morte, ils ont cessé de lui reverser sa pension retraite. Une situation qui dure depuis plus de six mois, comme l’a rapporté France 3 Auvergne Rhône-Alpes le mercredi 30 septembre 2020.

Depuis qu’elle n’a plus de revenu, Eliane di Litta se bat comme elle peut pour survivre. La résidante de Tarare (Rhône) est victime d’une erreur administrative. Elle a eu du mal à comprendre la raison de cette privation, qui était pourtant simple. En effet, l’aide-soignante retraitée a été déclarée morte.

UNE OCTOGÉNAIRE VICTIME D’UN MALENTENDU FINANCIER

En mars 2020, la septuagénaire a reçu un courrier adressé à ses héritiers, qui leur demandaient de faire parvenir l’acte de décès de la retraitée. Si le nom était le même, l’adresse était différente. Si Eliane di Litta a d’abord cru à une erreur, elle s’est vite rendu compte que quelque chose n’allait pas.

En effet, elle ne percevait plus sa pension retraite, alors qu’elle avait l’habitude de percevoir un revenu personnel et la pension de son mari. Alors que ses petites économies commençaient à s’amenuiser, la vie de l’ancienne infirmière est devenue très compliquée.

Un réveil et des pièces de monnaie | Photo : Shutterstock

Un réveil et des pièces de monnaie | Photo : Shutterstock

Elle décide donc de contacter la caisse en charge de sa pension pour avoir des explications. L’agent en ligne a été surpris par son appel, croyant qu’elle était morte.

"Mais je vous parle, je suis bien en vie, je ne suis pas morte ! Et c'est bien moi, Eliane Di Litta qui vous parle !",

a-t-elle répondu à son interlocuteur.

TOUT EST BIEN QUI FINIT BIEN

Malgré les nombreuses démarches et procédures, les versements de la mère de famille n’ont pas été restitués. En août 2020, alors qu’elle était hospitalisée à cause de son asthme, elle a raconté ses malheurs à une aide-soignante.

Une tirelire pour les jours de retraite | Photo : Shutterstock

Une tirelire pour les jours de retraite | Photo : Shutterstock

Cette dernière l’a aidée en la mettant en relation avec l’assistance sociale de l’hôpital. À l’issue de l’enquête, il a été établi qu’une certaine Eliane Di Litta était décédée en mars 2020.

En fin de compte, la vérité a été rétablie et la situation a été prise en compte. Selon France 3 Auvergne Rhône-Alpes, la mère de huit enfants va recommencer à percevoir ses revenus à partir du mois d’octobre 2020.

Des pièces, une calculatrice et un stylo sur une table | Photo : Shutterstock

Des pièces, une calculatrice et un stylo sur une table | Photo : Shutterstock

UN JEUNE HÉROS DE 18 ANS SAUVE DES PERSONNES ÂGÉES

Un incendie a frappé un Ehpad à Sillingy. De nombreuses personnes âgées ont frôle la mort de très près. Heureusement, un vaillant adolescent a agi héroïquement en sauvant les résidents. 

Les postes connexes
Twitter/f3Alpes
Actu France Aug 11, 2020
Incendie à l'Ehpad de Sillingy : Clément, 18 ans, "part en flammes" et sauve plusieurs habitants
twitter.com/RadioScoopInfos
Parentalité Jul 22, 2020
Accident sur l'A7 dans la Drôme : la prière pour les victimes à la Grande Mosquée de Lyon
Twitter/Nice_Matin
Actu France Sep 30, 2020
Décès de Victorine en Isère : le choc des habitants, une marche blanche et l'autopsie
shutterstock
People Jun 04, 2020
Covid-19 : un enfant de 11 ans pleure la mort de sa mère, déclarée vivante 2 jours après