logo
facebook.com/romane.dartois.7    dailymotion.com/BFMTV
La source: facebook.com/romane.dartois.7 dailymotion.com/BFMTV

Le Père Stéphane Simon évoque "un groupe de parole" pour soutenir les proches de Victorine

Michael Markus Mvondo
14 oct. 2020
20:40
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Les enquêteurs ont fait des progrès significatifs concernant l’affaire du décès tragique de la jeune Victorine. Alors qu’un premier suspect a été interpellé, le père de la paroisse de Villefontaine s’est confié sur le groupe de parole qui a été mis en place pour soutenir les proches de la Victime.

Annonces

Le mercredi 14 octobre 2020, le père Stéphane Simon a accordé une interview par visioconférence à BFMTV. Le prête de la chapelle de Villefontaine a évoqué le léger apaisement qui règne dans la ville depuis l’arrêt du premier suspect.

UN SUSPECT EN GARDE À VUE

Les habitants de Villefontaine continuent de pleurer la disparition tragique de la jeune fille de 18 ans. Les efforts combinés des policiers ont permis de trouver une première piste sérieuse. Le mardi 13 octobre 2020, un jeune homme de 25 ans a été mis en garde à vue pour le meurtre présumé de Victorine Dartois.

Annonces

D’après les informations de BFMTV le coupable habite à côté de la maison familiale de la victime. Il a rapidement avoué être mêlé à la mort non-accidentelle de Victorine. Les enquêteurs continuent de lui poser des questions afin de déterminer s’il a agi seul ou avec des complices.

De nombreuses questions restent en suspens, notamment le mobile du meurtre ou encore les circonstances véritables de la mort de la jeune fille.

Annonces

UN GROUPE DE PAROLE POUR LES PROCHES DE VICTORINE

Le prêtre de la petite ville Iséroise s’est livré sur le traumatisme vécu par les habitants auprès de BFMTV. Il a notamment évoqué le groupe de parole qui a été mis en place pour soutenir la famille et les amis de l’adolescente.

"Les adolescents du groupe auquel participait Victorine se retrouvent tous les mercredis depuis le drame. On a commencé avec un groupe de parole, un spécialiste et un psychologue qui essaient de l'accompagner",

a-t-il expliqué.

Annonces

"On va encore chercher davantage comment accompagner non seulement tous ces jeunes, mais aussi les familles, qui sont encore bouleversées. Mais déjà, je sens de l'apaisement depuis les obsèques",

a révélé le père Stéphane Simon dans une entrevue avec BFMTV.

Il a également parlé du léger soulagement ressenti pas la population depuis la garde à vue du jeune homme père de famille de 25 ans.

Annonces

QUI EST LE SUSPECT EN GARDE À VUE ?

Toutefois, l’enquête est toujours en cours et le suspect est toujours interrogé par les enquêteurs. Le suspect appréhendé par les policiers habitait non loin de la maison de la famille Dartois. Découvrez les nouveaux éléments et le progrès de l'enquête sur la mort de Victorine.

Annonces