L'affaire Victorine : le suspect a révélé sa version des faits : il était "en colère"

Nouveau rebondissement dans l’affaire Victorine. Le principal suspect a livré sa version des faits. Il aurait perdu le contrôle après s’être mis “en colère” contre la victime.

La France entière est en émoi après la découverte du meurtre de Victorine, une jeune étudiante de 18 ans, qui avait mystérieusement disparu fin septembre 2020.

Depuis, les enquêteurs en charge de l’affaire mènent une lutte acharnée pour découvrir ce qui s’est réellement passé. Actuellement en garde à vue, le principal suspect est passé aux aveux. Il a notamment évoqué la colère qui l’a poussé à commettre ce meurtre.

DÉCÈS PAR NOYADE

Les enquêteurs ont rapidement découvert que le décès de Victorine était d’origine criminelle. Pour rappel, la jeune femme avait disparu depuis le 26 septembre 2020.

Deux jours plus tard, son corps sans vie a été retrouvé, immergeant le cours d’eau de l'Allier. Une enquête a alors été ouverte. Bien évidemment, l'hypothèse du meurtre a rapidement été privilégiée

Cette piste a par la suite été confirmée grâce à l’autopsie faite sur son corps. Après une première conclusion, Boris Duffau, le procureur adjoint de Grenoble avait révélé

“(Victorine, ndlr) est morte par noyade avec intervention d'un tiers, en raison de multiples ecchymoses internes retrouvées sur le corps de la victime.”

Dès lors, les enquêteurs ont travaillé d’arrache-pied pour tenter de découvrir l'identité du criminel qui a ôté la vie de la jeune femme, au grand dam de sa famille et de ses proches qui sont dévastés par cette disparition.

Finalement, les investigations ont porté leur fruit puisque l’identité du tueur, a été découverte, il s’agit de Ludovic B., un père de famille de 25 ans. Ironie du sort, il aurait même participé à la marche blanche.

LA VERSION DES FAITS DU MEURTRIER

En garde à vue depuis le 13 octobre 2020, Ludovic B., a été présenté devant le juge d’instruction en charge de l’affaire, le jeudi 15 octobre 2020.

Le jeune homme, qui soit dit en passant vit à moins d’un kilomètre de chez Victorine, est d’ores et déjà passé aux aveux. Après avoir reconnu le meurtre de la jeune femme, il a recrée la scène du crime, comme en témoignent les révélations du Parisien.

Visiblement, la malchance guettait la jeune femme, ce funeste jour. Après une après-midi au centre commercial, elle a raté le bus, ce qui fait qu’elle est tombée nez à nez sur son meurtrier.

D’après les dires de Ludovic B., il aurait abordé la jeune femme avec qui il a eu une discussion très houleuse. Malheureusement, Victorine aurait tenu des propos qui ont fortement contrarié son assaillant.

View this post on Instagram

🔴 INFO - #FaitsDivers : Ludovic B. , 25 ans, serait l’assassin présumé de #VictorineDartois. L'homme arrêté réside dans le même quartier que #Victorine et aurait participé à la marche blanche. #meurtre 🔴 SUIVI - #FaitsDivers : Ludovic B., l'assassin présumé de #VictorineDartois est papa et en ménage avec un bébé de tout juste six mois. Un père de famille inséré, avec un travail, qui aime parfois à poser sur les réseaux sociaux en mode “beau gosse”. 🔴 INFO - #FaitsDivers : Samuel B., le frère de l'assassin présumé de #VictorineDartois a publié le 4 Octobre une vidéo sur Youtube plus que troublante en rapport avec la mort de #Victorine disparue le Samedi 26 Septembre et retrouvée morte noyée le 28 Septembre dernier.

A post shared by Rachid Lamor (@lamorrachid344) on

Fou de colère, il s’en est alors pris à Victorine jusqu’à ce que mort s’en suive et c’est seulement après qu’il a abandonné le corps de sa victime dans un ruisseau.

COMMENT S’EST-IL FAIT PRENDRE ?

Il va de soi que les enquêteurs en charge de l’affaire n’ont pas ménagé leurs efforts pour mettre la main sur l’auteur de ce crime.

Ils ont notamment ratissé un large périmètre des lieux. Sans compter les auditions de plusieurs habitants dans le but de tomber sur une quelconque piste. Ils ont même eu recours au cryptage de fichiers de plusieurs délinquants.

Un témoignage a cependant été déterminant dans la suite de l’enquête. Ce témoin a fourni le nom et le prénom de l'assassin auprès du lieutenant de la gendarmerie.

Ludovic a ensuite fait l’objet de plusieurs surveillances avant de se faire arrêter. De plus, ce jeune père de famille d’origine martiniquaise s’est déjà livré à plusieurs délits et notamment la consommation et le trafic de stupéfiants.

LE FRÈRE DE LUDOVIC.B N'A "PLUS RIEN À DIRE" SUR LUI

Après ces aveux, le doute n’est plus permis, Ludovic B. est bel et bien l’auteur du meurtre de Victorine. Il va de soi que cet acte odieux suscite l'indignation. Scandalisé, son frère n'a plus rien à dire sur lui.

Les postes connexes
facebook.com/romane.dartois.7
Actu France Oct 14, 2020
Décès de Victorine : un homme a été placé en garde à vue
Facebook/romane.dartois.7
Actu France Oct 15, 2020
Témoignage d’une voisine sur l’agresseur de Victorine : “Il n'avait pas l'air d'un fou”
Instagram/romanedartois
Actu France Oct 15, 2020
Décès de Victorine Dartois : des traces d'ADN ont été trouvées sur ses effets personnels
Twitter/francebleuDA
Actu France Oct 15, 2020
Décès de Victorine : les éléments qui ont permis d’identifier le suspect