La lutte des personnes qui ont surmonté, ou luttent contre le cancer

Beaucoup de personnes dans le monde ont été diagnostiquées avec un cancer du sein. Si certains d'entre elles l'ont vaincu, d'autres luttent encore pour leur survie. Voici les témoignages émouvants que certains ont faits dans les médias.

Chaque mois d'octobre, une campagne baptisée "Octobre Rose" est lancée pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein mais aussi afin de collecter des fonds pour la recherche. Si beaucoup de gens ne le savent pas encore, les femmes ne sont pas les seules à être touchées par cette terrible maladie.

LE TÉMOIGNAGE DE MORGANE MICHEL

Morgane Michel est une épouse et une mère de 45 ans. Sa vie a été complètement bouleversée lorsqu'on lui a diagnostiqué un cancer du sein.

En effet, après avoir remarqué une masse à son aisselle, son mari l'a poussée à consulter un médecin. Si au début elle avait hésité, la Morbihannaise a fini par accepter de prendre un rendez-vous médical pour voir un peu plus clair sur ce qui lui est arrivé.

D'après ce qu'elle raconte dans les colonnes de Ouest-France, pour elle, le cancer n'existait pas dans sa tête ni à son âge, encore moins dans sa famille. Hélas, après avoir fait divers examens, qui l'ont conduite à être évacuée en France le plus vite possible, son cancer a été détecté.

Ruban de sensibilisation au cancer. | Photo : Unsplash

Ruban de sensibilisation au cancer. | Photo : Unsplash

Il s'agit d'un cancer du sein très agressif et qui progresse rapidement. Elle a même dû subir une mammectomie. Suite cela, la quadragénaire est restée en France pendant 15 mois. Ce fut un coup dur pour elle, mais heureusement, elle a pu compter sur le soutien de sa famille et de ses proches. 

Mais si Morgane s'est toujours montrée très forte pour son mari et sa fille au cours de cette lutte qu'elle a dû mener, une chose l'a toutefois fait craquer. 

“Lorsque l’on m’a rasé les cheveux. Non pas de les voir tomber, mais j’avais eu la mauvaise idée de demander à ma fille de m’accompagner. Pour elle, je passais du statut de maman à celui de malade”,

a-t-elle confié

Ruban de sensibilisation au cancer. | Photo : Unsplash

Ruban de sensibilisation au cancer. | Photo : Unsplash

À l'instar de tous les malades du cancer, la mère de famille a également subi des traitements lourds comme la chimiothérapie ou la radiothérapie. Elle a aussi fait face à tous les effets secondaires consécutifs à ces traitements. 

Sa vie intime, son corps ont été bouleversés, mais selon ses dires, l'amour entre elle et Claude est resté intact. Ils ont traversé et surmonté ce combat ensemble jusqu'au bout tout en restant solides.

LES TÉMOIGNAGES D’ISABELLE ET MICHÈLE NAVEZ

Isabelle, 47 ans, et Michèle Navez, 52 ans, ont toutes les deux été victimes de cette terrible maladie. Si cette dernière a décidé de partager l'expérience de tout ce qu'elle a vécu dans un livre qu'elle a écrit, la quadragénaire a choisi de l'évoquer dans une interview avec Franceinfo.

Ruban de sensibilisation au cancer. | Photo : Unsplash

Ruban de sensibilisation au cancer. | Photo : Unsplash

Isabelle Dausse est infirmière et mère de trois enfants. Son cancer a été diagnostiqué en 2019 lors d'une mammographie de dépistage. Selon ses dires, le jour où elle l'a découvert, elle "n'éprouvait pas de sentiment". Sauf que, le fait de l’annoncer à sa famille et à ses proches n'a pas du tout été facile pour elle.

Ils lui ont tendu la main et l'ont soutenue dans son combat. Mais si elle reprend peu à peu le cours de sa vie, n'exerçant plus son ancien métier, elle s’est toutefois souvenue d'un moment où elle s'est sentie seule lorsqu’elle était encore malade.

Image illustrant le cancer de seins. | Photo : Getty Images

Image illustrant le cancer de seins. | Photo : Getty Images

“J'ai eu beaucoup de soutien pendant ma maladie, même s'il y a beaucoup beaucoup de solitude, parce que la journée, tout le monde travaille. (...) les enfants sont à l'école, la journée…”,

a-t-elle expliqué.

Elle a aussi évoqué sa vie quotidienne difficile en raison de tous les effets secondaires causés par ses traitements.

Et si malheureusement elle ne peut plus être infirmière, elle souhaite toujours travailler dans les professions de santé, notamment pour aider les autres. De plus, comme elle l'a confié lors de son entretien, elle est "bénévole à la Ligue contre le cancer”.

Sensibilisation au cancer du sein. | Photo : Getty Images

Sensibilisation au cancer du sein. | Photo : Getty Images

LE TÉMOIGNAGE D’ÉTIENNE

Étienne est un homme mais on lui a diagnostiqué un cancer du sein. Bien qu'il ait désormais surmonté sa maladie, il veut toutefois partager son expérience.  En effet, en 2012, l'homme de 65 ans a été diagnostiqué avec un cancer de stade 2, détecté suite à un choc qu'il a subi.

“Je m’étais cogné contre le rebord de la vitre d’une voiture, ça m’a fait mal. La douleur ne partait toujours pas au bout d’une semaine. J’ai donc été voir mon médecin qui a réagi très vite…”,

a-t-il raconté.

Rubans colorés sur fond rose, sensibilisation au cance. | Photo : Getty Images

Rubans colorés sur fond rose, sensibilisation au cance. | Photo : Getty Images

Il a subi de lourds traitements, dont une séance de chimiothérapie toutes les trois semaines. Comme dans les témoignages de ceux qui ont vécu avec le cancer, il a également dû faire face à un quotidien difficile avec des effets secondaires.

Après 8 longues années de lutte, 5 ans de traitements, Étienne remercie le médecin qui l'a soigné. Son combat a pris fin il y a deux mois. Désormais à la retraite, le sexagénaire est également bénévole à la Ligue contre le cancer. 

 Famille retenant le ruban rose. | Photo : Getty Images

Famille retenant le ruban rose. | Photo : Getty Images

Il rend visite à des patientes atteintes d'un cancer du sein pour leur apporter son soutien. Et s'il a voulu partager son expérience, c'est pour sensibiliser les hommes et les femmes à se faire dépister.

OSMOND NICHOLAS ATTEINT D’UN CANCER DE STADE 4

À seulement 29 ans, Osmond Nicholas est diagnostiqué avec un cancer du cerveau incurable. Il est en couple et est récemment devenu le père d'une adorable petite fille. Hélas, le jeune homme n'a plus que quelques mois à vivre

Les postes connexes
Shutterstock
Parentalité Sep 05, 2020
La mère s'est sentie dévastée lorsqu'elle a eu un cancer, puis sa fille a également été diagnostiquée comme ayant un cancer
facebook.com/Véronique-Jannot
Santé Sep 27, 2020
Véronique Jannot donne ses conseils pour lutter contre le cancer : son dur combat pour la vie
instagram.com/babyoz
Santé Oct 28, 2020
Cancer de stade 4 et pas plus de 12 mois à vivre : dans son amour, il a trouvé de la force
Facebook/agnesdemartin
People Oct 21, 2020
Le combat d'Agnès, mère de 2 enfants, qui souffre d'un cancer du sein rare et agressif