Affaire Samantha Avril, a prétendu être médecin pendant des mois, et qui a entraîné la mort d'un des patients

Triste nouvelle pour Montceau, la bourgade a abrité en son sein un faux médecin, et ce, pendant des mois. Samantha Avril s’est fait passer pour un médecin, abusant ainsi de la crédulité de ses proches et des habitants impuissants.

C’est un scandale d’un nouveau genre qui vient ternir l’image de la petite ville de Montceau-les-Mines. La population est sous le choc de l’arrestation de Samantha Avril, médecin généraliste, du moins c’est ce qu’elle prétendait.

Pendant près de 4 mois, la jeune femme a réussi à mystifier toute la ville y compris ses proches qui ne se doutaient pas qu’elle n’était qu’une usurpatrice. Le 25 septembre 2020, le faux médecin s’est fait interpeller et incarcérer à la prison de Dijon où elle médite sur son sort.

SAMANTHA AVRIL AUX ARRÊTS

Faussaire d’un nouveau genre, Samantha Avril s’est fait embaucher dans un centre de santé à Montceau-les-Mines. Marié à un certain François (75 ans), elle s’est lancée dans un commerce périlleux, mettant la vie des dizaines, voire des centaines de personnes en jeu.

Sans diplômes requis pour exercer une profession aussi dangereuse pour autrui,  Samantha Avril s’est vue déchue de ses fonctions de médecin le 21 septembre 2020.  C’est donc en garde à vue qu’elle aura soufflée sur ses 36 bougies.

C’est dans une arnaque très  dangereuse que la jeune femme a décidé de se lancer à l’insu de son mari et de sa fille. D’ailleurs, tous ses proches témoignent qu’ils n’en savaient rien des compétences réelles de Samantha Avril. Les habitants sont tombés des nues au moment de l’arrestation de leur supposé médecin.

Arrêtée le 25 septembre2020, Samantha a été conduite au quartier des femmes de la maison d’arrêt de Dijon. Aide-soignante de formation, Samantha a su berner son entourage grâce au langage médical qu’elle sait manier à volonté. Une aptitude qui lui aura été utile dans sa supercherie.

Une médecine en service. | Photo : Pixabay

Une médecine en service. | Photo : Pixabay

La jeune femme avait profité du confinement pour se faire inscrire à l’ordre des médecins sachant qu’en raison des restrictions, il serait difficile, voire impossible aux membres de l’ordre des médecins de s’apercevoir du caractère frauduleux des pièces qu’elle avait soumis à leur intention.

COLÈRES ET CONSÉQUENCES

Pas à son coup d’essai, le faux médecin a déjà usurpé les fonctions d’infirmières en 2019, elle avait alors été jugée pour "exercice illégal du métier d'infirmière libérale", la sanction ne s’était pas fait attendre, 4 mois de prison avec sursis.

Apparemment Samantha n’avait pas retenu la leçon puisqu’elle récidive moins d’un an plus tard, cette fois avec des conséquences dramatiques. Un des patients du prétendu médecin a sombré dans le coma après être allé en consultation dans son cabinet. Jean-Marc Gauthier, un grutier de 67 ans est entre la vie et la mort.

Le 30 juillet 2020, Jean-Marc Gauthier s’était présenté à la porte du cabinet de Samantha avec des œdèmes aux jambes, la jeune femme avait profité de l’occasion, qui se présentait à elle, pour proscrire les hypotensifs que le patient prenait habituellement. Deux semaines plus, la situation sanitaire du sexagénaire avait commencé à empirer.

Visiblement, ne sachant que faire, la doctoresse avait alors pris sur elle de réhabiliter le traitement qu’elle avait supprimé plutôt. Rien n’y a fait, au contraire, l’état de santé de Jean-Marc Gauthier avait sombré dans les fonds abyssaux deux jours plus tard, malade d’inquiétude, il a été conduit à l’hôpital de Montceau-les-Mines. Sur place, les médecins ont diagnostiqué un œdème aigu du poumon. Le 27 août 2020, l’ex patient de Samantha Avril a fait un nouvel œdème pulmonaire avant de sombrer dans un coma profond.

Pour l’heure la jeune femme risque près de 20 ans de prison. Elle est poursuivie en justice pour exercice illégal de la médecine, blessures involontaires, mise en danger de la vie d’autrui et faux et usages de faux. C’est sans compter le fait que si un de ses patients meure par sa faute, le parquet inculpera également la jeune femme pour homicide involontaire.

NABILLA ET THOMAS POSITIFS AU COVID-19

Thomas et sa femme Nabilla, sont-ils tous les deux atteints de la maladie à coronavirus ? Telles sont les interrogations qui taraudent les esprits depuis que les amoureux ont affirmé qu’ils ressentent des symptômes manifestes de cette maladie sur SnapChat.

Les postes connexes
Shutterstock
Santé Oct 30, 2020
La lutte des personnes qui ont surmonté, ou luttent contre le cancer
instagram.com/nabilla
Santé Sep 22, 2020
Nabilla et Thomas ont passé les tests Covid-19 : ils présentent tous les symptômes
Shutterstock
Santé Sep 12, 2020
Covid-19 : L'histoire de Monique, une femme malade depuis six mois
instagram.com/franwhitfield
Santé Sep 12, 2020
Fran lutte contre un cancer du sein, une tumeur cérébrale et une colonne vertébrale brisée