Incendie criminel d'une école maternelle à Argenteuil : les parents d'élèves en colère

Dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 novembre 2020, un incendie volontaire a éclaté dans une école maternelle à Argenteuil (Val-d’Oise).

Si le jeudi 12 novembre 2020 les enfants ont pu être accueillis à l’école maternelle de la Croix-Duny, leurs parents sont tout de même choqués, voire en colère, qu’une école soit la cible de ce genre d’acte. Le Parisien rapporte leurs témoignages.

Fort heureusement, bien que l’incendie ait causé de lourds dégâts, notamment au niveau des matériels, aucune perte humaine n’est à déplorer.

UN INCENDIE VOLONTAIRE

Selon les faits, il n’y a pas de doute possible, cet incendie n’est pas le fruit d’un accident mais bel et bien un acte volontaire. En effet, vers 4 heures du matin, il semble qu’un ou plusieurs individus avaient pénétré l’enceinte de l’école.

Après avoir fait un trou sur le grillage et cassé la vitre d’une fenêtre, ils auraient tiré des feux d'artifice à l'intérieur d'une salle de 50 m². Contactés vers 4 heures 20, les pompiers ont pris le dessus sur les flammes.

DES PARENTS CHOQUÉS ET EN COLÈRE

Même si une enquête a d’ores et déjà été ouverte, les parents d’élèves de l’école maternelle de la Croix-Duny sont néanmoins choqués. Quelques-uns d’entre eux se sont d’ailleurs exprimés au Parisien.

“C'est triste pour l'école et les enfants. Heureusement que ça n'a pas eu lieu en journée, quand il y a les enfants” ; “On est tous un peu choqués” ; “C'est un choc pour nous tous”,

a rapporté Le Parisien.

La représentante des parents d'élèves, quant à elle, est en colère :

“On est un peu en colère. Ça fait depuis 2007 qu'on dit que le grillage est trop bas.”

“Quinze ans de travail qui sont partis en fumée”

Toujours est-il que l’incendie a fait des dégâts. Pour ce faire, des mamans du quartier se sont mobilisées afin de mettre en place une cagnotte. Cette dernière aura pour objectif de racheter les matériels consumés par le feu.

“On essaye d'aider à notre niveau. C'est quinze ans de travail qui sont partis en fumée”,

a dit l’une d’elles.

Quoi qu’il en soit, dès le jeudi 12 novembre 2020, les enfants sont déjà retournés à l’école.

UN GARÇON À LA MATERNELLE DÉCÈDE

Si à Argenteuil une école maternelle a pris feu, celle de Bordeaux a connu un mort. Victime d’une méningite, un petit garçon de trois ans décède à l’école. Parmi les autres élèves, une est hospitalisée tandis qu’une quarantaine sont sous traitement.

Les postes connexes
Google Street View
Actu France Nov 05, 2020
Tragédie dans le Rhône : deux filles de 6 et 8 ans sont décédées dans un incendie
Twitter/DavidHarrisAJC
Actu France Oct 19, 2020
À Conflans, des parents ont peur pour leurs enfants et considèrent l'école dangereuse
twitter.com/LeParisien_95
Actu France Oct 05, 2020
Affaire Evaëlle, 11 ans, qui s’est ôté la vie à Herblay : le verdict pour l’enseignante
GettyImages
Actu France Jul 23, 2020
Sofiane, 10 ans, qui a survécu au feu à Grenoble : "J’ai fermé les yeux et j’ai sauté"