Le secrétaire d'Etat Clément Beaune a assumé son orientation et fait part de ses traumas

Clément Beaune est le secrétaire d’État en charge des Affaires européennes. Il a accordé un entretien au magazine Têtu, dans lequel il assume son homosexualité et affirme que ce n’est pas un obstacle qui pourrait l’empêcher d’exercer ses fonctions.

Dans l’édition de Têtu qui paraîtra le 9 décembre 2020, Clément Beaune parle publiquement de son orientation, un statut qu’il assume pleinement.

IL ASSUME SON ORIENTATION

ʺJe suis gay et je l'assumeʺ,

a-t-il dit sobrement en réponse à une question relative aux droits LGBT dans le continent européen. Il a choisi de faire cette affirmation publique afin de montrer qu’il ne veut pas cacher cette partie de lui.

Il surenchérit en affirmant que son orientation ne saurait en rien constituer un obstacle dans l’exercice de ses fonctions. Contrairement à d’autres membres de la communauté LGBT qui ont subi des coups, des violences et du rejet, cela ne semble pas avoir été le cas de Clément Beaune.

CE QU’IL PENSE DE LA POLOGNE

Plusieurs municipalités de Pologne se sont publiquement déclarées ʺzones non LGBTʺ sans réaction du gouvernement très conservateur en place. Une situation semblable s’est produite en Hongrie. Le secrétaire d’État a été amené à donner son avis sur ces pays. Tout de suite, il a refusé de transformer cette situation en un "combat communautaire".

Il ne voudrait pas que les uns et les autres pensent qu’il fait de ces pays une affaire personnelle du fait de son orientation. Toutefois, en sa qualité de secrétaire d’État en charge des Affaires européennes, il compte se rendre en Pologne en 2021 dans l’une desdites zones pour toucher du doigt la réalité.

LE CAS DE LA FRANCE

Il y a 25 ans et durant plusieurs années, le magazine Têtu a été le seul média à oser parler des questions de l’homosexualité. 25 ans après, Romain Burrel, le directeur de la rédaction, est fier du chemin qu’ils ont parcouru et du combat qu’ils ont toujours mené.

L'ONCLE D'ELISA PILARSKI FAIT LE POINT SUR SON AFFAIRE 

Le décès tragique d’Elisa Pilarski avait complètement retourné la France entière. Elle était enceinte lorsqu’elle a été assassinée en pleine promenade dans la forêt de l’Aisme.

Les faits ce sont produits le 16 novembre 2019, mais depuis lors, les enquêtes n’ont pas connu une réelle avancée. Cette situation a provoqué le mécontentement de la famille de la victime. Zoom sur cette situation.

Les postes connexes
Un psychologue critique la version sur "l'homosexualité refoulée" de Jonathann Daval
twitter.com/closerfr
Actu France Nov 24, 2020
Un psychologue critique la version sur "l'homosexualité refoulée" de Jonathann Daval
L'oncle d'Elisa Pilarski fait le point sur son affaire : "L'enquête n'avance pas"
Shutterstock
Actu France Oct 15, 2020
L'oncle d'Elisa Pilarski fait le point sur son affaire : "L'enquête n'avance pas"
L'animateur Franck Ferrand a 53 ans : retour sur le jour où il a fait son coming out
Getty Images
Célébrités Oct 12, 2020
L'animateur Franck Ferrand a 53 ans : retour sur le jour où il a fait son coming out
Olivier Minne, 53 ans, se confie rarement sur son manque d'enfants
Getty Images
Célébrités Aug 24, 2020
Olivier Minne, 53 ans, se confie rarement sur son manque d'enfants