La mère du petit Tony n'est pas poursuivie pour complicité : l'avocat en dit plus

La mort du petit Tony, 3 ans, des suites des coups de son beau-père, survenue en novembre 2016, entraîne de nombreuses réactions en France. Alors que le procès est actuellement en cours, l’avocat général a demandé de lourdes sanctions pour la mère de l’enfant et son compagnon.

Le décès de Tony, qui était battu par Loïc Vantal, le compagnon de sa mère Caroline Létoile, a débuté en début février 2021. Selon les informations rapportées par France 3, Matthieu Bourrette, l’avocat général de l’affaire, a réclamé de lourdes peines pour les coupables, mais la maman du petit garçon a échappé au chef d’accusation de complicité.

UN PROCÈS QUI FAIT COULER BEAUCOUP D’ENCRE

Un drame sans précédent a eu lieu à Reims le 26 novembre 2016, lorsque Loïc Vantal a commis l’irréparable. Alors qu’il vivait une relation amoureuse avec Caroline Létoile, maman de Tony, il a battu le petit garçon qui a succombé des coups de son bourreau.

Depuis le début du procès très médiatisé le lundi 1er février 2021, Caroline Létoile et son ancien compagnon, ont été entendus par les tribunaux de Reims. Le vendredi 5 février 2021, la parole a été donnée aux avocats.

Ces derniers représentent la famille paternelle de Tony et les associations de lutte contre les violences faites aux enfants. Ils ont tous pointé du doigt la mère du petit garçon, qui n’a pas dénoncé celui qui infligeait des traitements inhumains à son fils.

Matthieu Bourrette, le procureur de Reims donne une conférence de presse, le 11 juillet 2019 à Reims au palais de justice de la ville, | Photo : Getty Images

Matthieu Bourrette, le procureur de Reims donne une conférence de presse, le 11 juillet 2019 à Reims au palais de justice de la ville, | Photo : Getty Images

LA MAMAN DU PETIT TONY N’EST PAS POURSUIVIE POUR COMPLICITÉ

Grosse déception pour la partie civile ! Le procureur général de Reims, Matthieu Bourrette, déplore le fait que Caroline Létoile ne soit pas poursuivie pour avoir été complice des faits, car selon eux, son silence a entraîné le décès du garçon de 3 ans.

Une décision qui a entraîné la déception des avocats qui estiment que Caroline Létoile est aussi coupable que son compagnon Loïc Vantal, qui a assené le coup fatal au petit Tony.

Le vendredi 5 février 2021 marque le dernier jour du procès et les présumés coupables vont savoir la sentence qui leur sera appliquée.

LES PROPOS SCANDALEUX DE CAROLINE LÉTOILE

Le procès autour du petit Tony a entraîné de vives réactions sur les réseaux sociaux. La prise de parole de Caroline Létoile a provoqué la polémique auprès de la Cour d'assises de Reims.

En effet, la mère du petit garçon tué il y a quatre ans a déclaré que le petit enfant ne montrait pas de signe qu'il allait mal.

Les postes connexes
Décès du petit Tony : "Il ne me montrait pas qu'il allait mal", déclare sa mère
Twitter/le_Parisien
Actu France Feb 05, 2021
Décès du petit Tony : "Il ne me montrait pas qu'il allait mal", déclare sa mère
"Je me suis levé de mauvaise humeur" : les derniers jours de Tony selon l'accusé
GettyImages
Actu France Feb 05, 2021
"Je me suis levé de mauvaise humeur" : les derniers jours de Tony selon l'accusé
Décès de Tony, 3 ans : "Il avait peur de Loïc Vantal", déclare sa grand-mère, en larmes
Getty Images
Actu France Feb 04, 2021
Décès de Tony, 3 ans : "Il avait peur de Loïc Vantal", déclare sa grand-mère, en larmes
Décès du petit Tony à 3 ans et demi abattu par son beau-père : près de 60 blessures
Twitter/le_Parisien
Actu France Feb 02, 2021
Décès du petit Tony à 3 ans et demi abattu par son beau-père : près de 60 blessures