logo
Getty Images
La source: Getty Images

Emmanuel Macron envisagerait de confiner durement l'Île-de-France : les détails

Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Selon des informations de la chaîne RMC, le vendredi 12 mars 2021, un confinement total risque d’être mis en place, dans l’Île de France.

Annonces

Le jeudi 11 mars 2021, à la fin de la réunion de crise tenu chaque semaine par les membres du gouvernement, le ministre de la Santé Olivier a fait un point sur l’évolution de la pandémie du Covid-19 en France.

À cette occasion, il a mis un accent sur les inquiétudes venant de l’Île de France.

Annonces

UNE RÉACTION ENCORE INCERTAINE

La situation est désormais connue par les Français, grâce au ministre de la Santé Olivier Véran, à la sortie de la réunion de crise gouvernementale. La région de l’Île de France inquiète le gouvernement.

En effet, le taux de contamination devient de plus en plus accru de sorte que selon le ministre de la Santé, toutes les douze minutes, on enregistre un nouveau cas de contamination dans la région. Ce qui provoque, une saturation des hôpitaux, qui requiert des évacuations sanitaires.

Le président français Emmanuel Macron | Photo : Getty Images

Annonces

Ce vendredi sur RMC, l’hypothèse d’un confinement radical et contraignant a été évoqués par l’un des chroniqueurs du journal, qui a précisé que cette quarantaine pourrait affecter toute l’Île et risquerait même d’être maintenu 24 h/24 et 7 jours/7, avec la fermeture des écoles.

Si Olivier Véran a laissé savoir qu’une décision définitive sera prise bien assez tôt, des sources proches du ministre semblent plus radicales prétextant que si des portes de sortie sont envisagées, le risque de reconfinement est plus élevé.

Emmanuel Macron | Photo : Getty Images

Annonces

EMMANUEL MACRON EN COLÈRE

Comme toutes les semaines, le gouvernement de Macron était réuni en cellule de crise la semaine passée, et le président Emmanuel Macron n’a pas manqué de faire comprendre à ses ministres, la colère qu’il a à l’encontre de ses élus locaux.

"Si le ridicule tuait, il tuerait plus que le Covid"

Ainsi s'est exprimé le président Macron, selon des sources vérifiées provenant du groupe BFM TV.

Emmanuel Macron | Photo : Getty Images

Annonces

En effet, le président s’indigne que des élus locaux à l’instar d’Anne Hidalgo première magistrate de la ville de Paris, veuillent instrumentaliser la Covid-19 à des fins politiques.

JEAN CASTEX ET OLIVIER VÉRAN : SOUS PRESSION

Chaque semaine depuis que la pandémie du Coronavirus s’est répandue, il se tient un conseil de défense à l’Élysée, pour tabler sur des mesures à prendre. À ce sujet, le Premier ministre Jean Castex et son homologue de la Santé, sont souvent chargés de faire le compte rendu à la télé.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran. | Photo : Getty Images

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité