youtube.com/Jarry
La source: youtube.com/Jarry

Enora Malagré : alcool ou médicament, maladie ou auto-destruction

Nkongo Odile Carine
01 avr. 2021
13:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le 31 mars 2021, Christophe Hondelatte a raconté l’histoire d’Enora Malagré, l’ancienne chroniqueuse de “TPMP”. Celui-ci est revenu sur la triste histoire de la femme de 40 ans, et cette maladie qui l’a empêché de devenir maman. 

Annonces

Sur “Hondelatte raconte”, Christophe Hondelatte est revenu mercredi 31 mars, sur la triste histoire d’Enora Malagré. 

C’est à travers son récit, que le public a pu faire le point sur cette maladie que la star avait dû surmonter, et qui l’avait empêchée d’avoir un bébé.

Annonces

UNE PHASE DE TROUBLE

Enora était connue comme une chroniqueuse de “TPMP”. Celle-ci avait été atteinte d'endométriose, une maladie qui provoque d'intenses douleurs au ventre. Face à cette situation, l’animatrice qui rêvait de devenir maman, a très mal vécu son infertilité

En effet, en plus de devoir faire face aux douleurs insupportables et à ses nombreuses fausses-couches, la femme de 40 ans avait décidé de se consoler dans l’alcool. 

Annonces

Enora avait alors traversé une mauvaise passe, de laquelle elle a eu énormément de mal à se relever. Aux dernières nouvelles, elle a un suivi médical. 

“[J’ai] Augmenter la fréquence de mes séances chez le psy, faire plus d'exercices de respiration, pour mieux contrôler mes hormones capricieuses.”

LES EFFORTS DE TOUTE UNE VIE

Bien qu’elle fasse de son mieux pour aller de l’avant, il lui arrive souvent d’avoir des moments de faiblesse. Celle-ci a expliqué au micro d’Hondelatte, qu’il faut qu’elle arrive à faire la part des choses pour pouvoir avancer

“Il faut que j'arrive à faire la part des choses entre mon endométriose et mes pulsions d'autodestruction.”

Annonces
Annonces

Pour se remettre petit à petit, l’animatrice a aussi dû procéder à un grand nettoyage dans sa vie. Ceci est principalement fait pour ne pas être constamment soumis à la tentation.

“La boisson est désormais bannie de mon appartement et de mes soirées (...). J'ai décidé de ne plus faillir.”

Si tout le monde conviendra qu’il ne s’agit là d’une période évidente, et Enora espère à travers ses efforts, arriver à rebondir sur ses pieds.  

Bien que cette maladie ne lui permette pas d'enfanter, la chroniqueuse souhaite toujours être maman. Zoom sur ses envies d'adopter.

Annonces
Annonces