Derrière le rapt de Mia : en proie à des théories complotistes, sa mère dénonce un "abus"

Victime d’un rapt le 13 avril 2021, Mia, âgée de 8 ans, est dorénavant saine et sauve. 

Pour rappel, la petite fille a été kidnappée par plusieurs hommes sous l’ordre de sa mère. Et aux dernières nouvelles, cette dernière est une adepte des théories complotistes.

EN GUERRE CONTRE LE SYSTÈME

Le cauchemar est désormais terminé pour Mia car après plusieurs  jours d’intenses recherches, la fillette a été retrouvée dans une usine désaffectée en Suisse, accompagnée de sa mère. À noter que depuis le mois de janvier, cette dernière a perdu la garde de sa fille.

Pour cause, selon les explications d’Epinal Nicolas Heitz, Lola Montemaggi tenait devant sa progéniture des propos suicidaires, refusait de la scolariser, et ce, malgré le rejet d’une instruction à domicile. 

Depuis, Mia vit dans les Vosges avec sa grand-mère à qui elle a été enlevée. Il va sans dire que les retrouvailles entre elles ont été émouvantes. 

Pour en revenir à la jeune maman de 28 ans, selon les dernières informations, elle est en proie à des théories complotistes qui concernent particulièrement la protection de l'enfance.

D’ailleurs, le 18 avril 2020, sur son compte Facebook, la vosgienne a partagé une image sur laquelle est écrite

“Les services sociaux et les agences de protection de l’enfance soustraient un nombre incroyable d’enfants - en augmentation constante - des soins de leurs parents affectueux, en se servant d’excuses ridicules et honteuses”.

Selon les informations rapportées par Le Parisien, toujours sur le réseau social, elle a également affirmé que les stars et les politiciens sont des adeptes du satanisme, qu’ils boivent le sang des enfants lors des rituels de sacrifices et abusent même d’eux. 

UN HOMME SOUPÇONNÉ D’ÊTRE À L’ORIGINE DU RAPT

L’enlèvement de la petite Mia ne cesse de faire couler d’encre dans les médias. Suite à l’annonce de Nancy François Pérain, cinq suspects sont mis en examen dans cette affaire. Et selon les dires du procureur de la République auprès du tribunal judiciaire de Nancy, ces derniers partagent une cause commune.

“Ils pensent que les enfants placés dans le cadre de la protection de l’enfance sont enlevés injustement à leurs parents”,

a-t-il déclaré.

Et durant les gardes à vue, les suspects interpellés ont souvent mentionné un nom. Il s’agit de Rémy Daillet, un homme résidant en Asie et très connu de la sphère complotiste. Celui-ci est notamment soupçonné d’être “l’animateur” du mouvement anti-système auquel appartiennent les ravisseurs de la petite Mia. 

D’ailleurs, au micro de BFM TV, il parle de cette affaire comme “une restitution d’un enfant à sa maman” et non “un enlèvement”. Il faut noter qu’un mandat d’arrêt international a d’ores et déjà émis contre lui.

Capture d'écran sur facebook

Capture d'écran sur facebook

LE PORTRAIT D’UNE RELIGIEUSE ENLEVÉE EN HAÏTI

Le 11 avril 2021, une autre affaire d’enlèvement a fait la une des médias. En effet, en Haïti, 7 religieux catholique dont la sœur Agnès Bordeau ont été victime d’un rapt perpétré par un célèbre gang armée. Découvrez le portrait de cette octogénaire habituée des missions difficiles à l’étranger. 

Les postes connexes
Enlèvement Mia : la petite fille a été retrouvée saine et sauve en Suisse
Getty Images
Actu France Apr 18, 2021
Enlèvement Mia : la petite fille a été retrouvée saine et sauve en Suisse
"La situation est insupportable" : les proches de Mia, 8 ans, enlevée, réagissent
Facebook/diane.renouard.7
Actu France Apr 15, 2021
"La situation est insupportable" : les proches de Mia, 8 ans, enlevée, réagissent
Disparition de Mia, 8 ans : "La maman n'avait pas le droit de voir son enfant seule"
Shutterstock
Actu France Apr 14, 2021
Disparition de Mia, 8 ans : "La maman n'avait pas le droit de voir son enfant seule"
"Je savais qu’ils pouvaient me tuer" : la sœur Agnès, 80 ans, enlevée en Haïti
Getty Images
Actu France Apr 13, 2021
"Je savais qu’ils pouvaient me tuer" : la sœur Agnès, 80 ans, enlevée en Haïti