pixabay.com/Shaun_F
La source: pixabay.com/Shaun_F

Un ado décède en inhalant du gaz d’un déodorant dans le Doubs : appel à la vigilance

Tsiry Rakotomalala
28 avr. 2021
12:42
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un jeune garçon de 15 ans a été retrouvé sans vie dans son lit à L’Isle-sur-le-Doubs après avoir inhalé du gaz d’un déodorant. Découvrez-en davantage sur ce terrible drame.

Annonces

Son autopsie a montré que l’adolescent est décédé d’une asphyxie massive. Face à ce drame, les policiers ont lancé un appel à la vigilance afin de faire savoir aux jeunes les méfaits de ces gaz.

DÉCÉDÉ D’UN GAZ D’UN DÉODORANT

Le drame s’est déroulé le dimanche 11 avril 2021. Le jeune garçon a été retrouvé sans vie, allongé sur son ventre, dans son lit. Dans sa main, il y avait encore une bombe de déodorant presque vide qu’il a inhalée pour, probablement, rechercher une sensation forte. Cinq autres bouteilles ont notamment été retrouvées dans sa chambre.

Annonces

Comme l’a indiqué le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, le 27 avril 2021, l’adolescent était “en bonne santé” et sa disparition a laissé toute sa famille dans un total effondrement.

Le défunt suivait des cours dans le lycée de Montbéliard et était méconnu de la justice. Une autopsie de son corps a notamment été réalisée et le résultat a montré que le jeune garçon est mort d’une asphyxie. C’est donc le gaz qu’il a inhalé qui l’a étouffé et l’a conduit à son décès.

Un déodorant. | Photo : Getty Images

Annonces

APPEL À LA VIGILANCE

Ce n’est pas la première fois qu’un jeune garçon perd la vie dans de mêmes circonstances. En effet, en 2014, un autre âgé de 11 ans meurt après avoir, lui aussi, inhalé du gaz de déodorant dans le parking souterrain d’un supermarché de Nice. 

De ce fait, Etienne Manteaux a tenu à faire un appel à la vigilance des jeunes.

Annonces

“Il est important d'appeler à la vigilance sur ces pratiques (...) on peut en mourir dans des conditions terribles, c'est vraiment trop stupide de perdre la vie de la sorte”,

a-t-il dit avant de poursuivre :

“À l'adolescence on peut être exposé à ces pratiques où on va repousser les limites, et cela peut aboutir à une issue fatale.”

IL DÉCÈDE DANS SA CUISINE

Ce drame rappelle le décès d’un homme de 82 ans dans sa cuisine. Alors qu’il voulait préparer à manger, celui-ci s’est brûlé et a perdu la vie. Découvrez les détails.

Annonces

Des pompiers. | Photo : shutterstock

Annonces