Meurtre de Chahinez à Mérignac : quelques faits sur le suspect, déjà connu de la police

Un véritable drame est survenu le mardi 4 mai 2021 à Mérignac. Une femme de 31 ans a été brûlée vive par son époux en pleine rue, après qu’il lui ait tiré des coups de fusil aux jambes pour l’immobiliser. Découvrez quelques faits sur Mounir Boutaa, le présumé meurtrier, qui est déjà connu des policiers.

Après avoir commis cet acte inqualifiable devant les passants impuissants, le coupable a été arrêté par la police. Selon les informations de LCI, le présumé coupable n’en était pas à ses premiers faits de violences conjugales. Il avait d’ailleurs écopé d’une condamnation de prison.

UNE TERRIBLE TRAGÉDIE

Le choc est immense pour les habitants de Mérignac dans la Gironde. Une jeune femme de 31 ans, qui essayait d’échapper à son ex-compagnon, a été brûlée vive dans la rue.

La scène surréaliste a eu lieu le mardi 4 mai 2021 en fin d’après-midi. Chahinez Daoud a reçu des coups de feu aux jambes, avant que l’homme qui l’a longtemps battue ne s’approche d’elle avec un liquide inflammable pour l'immoler.  

De plus, le domicile où la mère de famille et ses trois enfants vivaient a été brûlé en partie, dans des circonstances pour le moins étranges. Si le meurtre a suscité l’émotion des Français, un détail a encore plus choqué les habitants.

QUELQUES FAITS SUR LE PRÉSUMÉ COUPABLE

En effet, Mounir Boutaa était déjà inscrit dans les fichiers des policiers. En 2015, le père de famille avait reçu une condamnation pour actes de violences à l’aide d’une arme.

En 2020, l'homme de 45 ans a, une fois de plus, écopé de 18 mois de prison, dont 9 mois avec sursis, pour avoir été extrêmement violent avec sa compagne. Après avoir purgé sa peine, il est sorti de prison le 9 décembre 2020.

L’homme dangereux n’arborait pas de bracelet électronique et son ex-femme n’avait aucune mesure de protection en cas de danger. De plus, Chahinez Daoud avait déposé une plainte à son ancien mari le 15 mars 2021, car ce dernier l’avait violemment agressé dans la rue.

Mounir Boutaa a été arrêté en possession d’un fusil de calibre 12 et des cartouches à sa taille après avoir causé la mort de sa femme.

L'ASSASSIN DE MÉRIGNAC POSTE UNE VIDÉO CHOC

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances véritables de cette tragédie. Le meurtrier a publié une vidéo de la maison de son ancienne épouse en feu sur les réseaux sociaux. Une séquence qui a suscité de vives réactions de la part des internautes. 

Les postes connexes
Décès de Chahinez à Mérignac : elle s’est battue pour sauver sa famille malgré les abus
Shutterstock
Actu France May 06, 2021
Décès de Chahinez à Mérignac : elle s’est battue pour sauver sa famille malgré les abus
Femme brûlée à Mérignac : son mari a posté une vidéo de leur maison en feu
twitter.com/sudouest facebook.com/Boutaa Mounir
Actu France May 05, 2021
Femme brûlée à Mérignac : son mari a posté une vidéo de leur maison en feu
Un agresseur sorti de prison à cause de la Covid : les parents d’une ado portent plainte
Shutterstock
Actu France Apr 14, 2021
Un agresseur sorti de prison à cause de la Covid : les parents d’une ado portent plainte
Décès du petit Tony : le parquet demande 30 ans contre son beau-père, cela a fait polémique
Getty Images
Actu France Feb 05, 2021
Décès du petit Tony : le parquet demande 30 ans contre son beau-père, cela a fait polémique