twitter.com/TF1LeJT
La source: twitter.com/TF1LeJT

Valérie Bacot, qui a tué son mari, reçoit 200 000 signatures de soutien pour sa libération

Nkongo Odile Carine
11 mai 2021
13:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

L’histoire déchirante de Valérie Bacot fait écho auprès des foules, qui sont de plus en plus nombreuses à la soutenir. Zoom sur cette femme, qui, après avoir subi le gourou d’un homme pendant des années, a fini par le tuer. 

Annonces

Pendant de nombreuses années, Valérie Bacot a dû subir les abus de son mari, bien plus âgé qu’elle. Humiliée, violée, martyrisée, celle-ci a fini par commettre l’acte irréparable. 

En effet, Valérie a assassiné cet homme, qui pendant pratiquement toute sa vie, lui a fait vivre un enfer.  Alors que son procès va bientôt débuter, la mère d’enfant reçoit énormément de soutien venant de tout le monde

Annonces

LE SUPPLICE DE TOUTE UNE VIE

Valérie Bacot avait fait la rencontre de son bourreau alors qu’elle n’était âgée que de 12 ans. Daniel était le compagnon de sa mère à l’époque. Ils vivaient dans le village de La Clayette, en Saône-et-Loire. 

Lorsqu’elle rentrait de l’école, elle se faisait violer par cet homme. Bien qu’au village, les gens s’en doutaient, personne n’a rien dit. Cependant, Daniel a fini par être dénoncé, et a été condamné à la prison pendant quatre ans. 

Annonces

Si elle pensait enfin voir la fin du calvaire, c’était sans compter sur la sortie de ce dernier. En effet, après avoir purgé sa peine, Daniel est tranquillement retourné à la maison familiale, afin de continuer ses actes odieux

ELLE RISQUE LA PRISON À PERPÉTUITÉ

Valérie qui n’était encore qu’une adolescente avait fini par tomber enceinte de son bourreau. Pour éviter le scandale, sa mère l’avait mise à la porte. Finalement, elle ne pouvait compter que sur cet homme, qui ne lui avait fait que du mal. 

Là encore tout le monde avait désapprouvé, mais personne n’avait rien fait pour l’aider. Les années sont passées, et c’est dans cet enfer qu’elle a fini par donner naissance à quatre enfants

Annonces
Annonces

Le 13 mars 2016 après une énième altercation avec son bourreau, pour qu’il ne la tue pas, elle finit par lui ôter la vie. Prise de panique, elle avait choisi de cacher son corps dans la forêt. Cependant, elle va être interpellée en 2017, et placée en détention provisoire. Celle-ci avait été mise en examen pour assassinat, et risque la prison à perpétuité

ILS SOUHAITENT LA VOIR LIBRE

Après un an d’incarcération, Valérie a trouvé un travail en CDI, et veille sur ses enfants. Son procès est fixé pour le 21 juillet 2021, devant la cour d’assises de Chalon-sur-Saône. Celle-ci est soutenue par de nombreuses personnes, qui souhaitent la voir libre

Annonces

“Il n’est plus temps de détourner les yeux.”

Découvrez la réaction des telespectateurs de "Sept à huit" pendant la diffusion du doccumenare du valérie.

Annonces