Seine-et-Marne : une Dunkerquoise de 18 ans retrouvée sans vie, la police perplexe

Bulletin noir ! Le corps sans vie d’une jeune femme a été retrouvé dans un quartier de Seine-et-Marne. Alertés, les éléments de la police ont débarqué sur les lieux. Encore non identifiée, une autopsie a été réalisée afin de découvrir les circonstances du drame.

Le lundi 10 mai 2021, au lever du jour, un corps sans vie a été découvert à Seine-et-Marne. Comme l’a rapporté le Parisien, il s’agirait d’une jeune adolescente Dunkerquoise. Alors que le mystère plane sur les circonstances de la mort du jeune homme, une autopsie a été réalisée.

UNE DÉCOUVERTE MACABRE

Alors que la journée du 10 mai 2021 débutait comme tous les autres lundis, une livreuse de recueil d’informations, qui effectuait sa ronde matinal habituel, a fait une découverte glaçante.

En effet, celle-ci a fait le constat d’un corps qui gisait dans la rue sous une pluie battante. Bouleversée, elle a rapidement alerté la police. La découverte s’est faite dans une petite rue calme et peu fréquentée d’un secteur tranquille à Pontault-Combault.

L’enquête a été confiée à la section criminelle de la police judiciaire Versailles. Ceux-ci ont passé une bonne moitié de leur lundi sur les lieux du drame. Ils ont mené leurs premières investigations sous les appréciations des parents d’élèves de l’école Jacques-Prévert.

UN ESPOIR DE PISTE

Selon les informations rapportées par le Parisien, la jeune morte présentait des blessures sur le visage. Le médecin légiste a d’ailleurs examiné le corps sur place. Une autopsie a d’ailleurs été réalisée le mardi 12 mai 2021, afin de découvrir la cause de sa mort.

D’après les informations rapportées par la Voix du Nord, la jeune fille a été identifiée le mercredi 12 mai 2021. Et il s’agirait d’une jeune Dunkerquoise âgée de 18 ans. D’après les résultats de l’autopsie, l’adolescente serait morte de strangulation.

Le quotidien le Parisien a d’ailleurs précisé que, la jeune femme présentait des brûlures dans le dos, mais aussi des coups sur le visage. Pour l’heure, le présumé auteur de ce meurtre est activement recherché par les éléments de la police.

Mais rappelons que le Parisien a tenu a précisé d’après les premiers éléments que, le meurtre ne s’est pas déroulé en Seine-et-Marne. Mais plutôt dans le département de collé à Val-de-Marne. 

UNE VICTIME ET SON MEURTRIER PRÉSUMÉ RETROUÉ TOUS DEUX SANS VIE

Le mercredi 12 mai 2021, Une assistante sociale a été retrouvée sans vie devant le 30 rue Jean-Moulin. La femme aurait succombé des suites de balle. Recherché, le présumé meurtrier a été retrouvé plus tars sans vie également. Découvrez cette affaire qui rend la police perplexe.

Les postes connexes
Aube : une assistante sociale tuée, son meurtrier présumé retrouvé sans vie chez lui
twitter.com/lesteclair
Actu France May 13, 2021
Aube : une assistante sociale tuée, son meurtrier présumé retrouvé sans vie chez lui
Claire Miannay, tuée à Amiens : une étrange photo postée sur son compte Facebook
facebook.com/Claire Miannay
Actu France May 12, 2021
Claire Miannay, tuée à Amiens : une étrange photo postée sur son compte Facebook
Reims : le corps sans vie d'une femme retrouvé dans un appartement, le mari en garde à vue
Shutterstock
Actu France May 12, 2021
Reims : le corps sans vie d'une femme retrouvé dans un appartement, le mari en garde à vue
Évasion du "vampire" de Nanterre de l'hôpital psychiatrique
twitter.com/le_Parisien Shutterstock
Actu France May 11, 2021
Évasion du "vampire" de Nanterre de l'hôpital psychiatrique