"Droit à l'erreur": Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, omet de déclarer 300 000 euros

Tout le monde a droit à l'erreur. Du moins c'est ce que révèlent les comptes d'Éric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice. Ce dernier avait omis de signaler une somme de 300 000 € lorsqu'il faisait sa déclaration de revenus, il y a deux ans.

Le ministre de la Justice vit des heures bien sombres. Après s'être présenté aux élections régionales dans le Pas-de-Calais, il s'était fait sortir au premier tour. Depuis le ministère dont il a la charge s'est fait perquisitionner. AmoMama vous livre les détails de cette affaire.

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti | photo : Getty Images

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti | photo : Getty Images

UN OUBLI INOPPORTUN

La vie d'Éric Dupond-Moretti doit lui sembler bien terne depuis quelque temps. Le ministre semble aller de déconvenue en déconvenue. Soupçonné de s'être compromis dans une affaire de prise illégale d'intérêts, Éric Dupond-Moretti a été convoqué par la Cour de justice de la République le 16 juillet 2021.

Alors qu'il aurait pu croire que la tempête s'est calmée, elle revient avec plus de force. En effet, selon des informations rendues publiques par les médias d'informations L'Opinion et Mediapart, le ministre de la Justice n'avait pas déclaré 300 000 € de revenus en 2019.

Issue des droits d'auteur de la pièce "À la barre" qu'il a non seulement écrit, mais également joué au théâtre, cette somme aurait dû générer 180 000 € en termes d'impôts. D'après le garde des sceaux, cette omission serait l'œuvre de son ancien comptable.

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti | photo : Getty Images

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti | photo : Getty Images

Malheureusement, cet argument ne convainc pas tout le monde. En effet, si l'on en croit les révélations faites pas L'Opinion, le ministre aurait tout d'abord évalué cet 'oubli" à la somme de 180 000 € avant de se raviser et de dire que cette somme n'était que la somme due et non la somme perçue qui est de 300 000 €.

Au début du mois de mai, Éric Dupond-Moretti a régularisé la situation en reversant la somme due dans les caisses du Fisc, après avoir déposé un rectificatif de déclaration. Il faut souligner que c'est son nouvel avocat fiscaliste qui avait trouvé l'erreur.

En effet, ni la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique, ni le Fisc ne s'était rendu compte de l'erreur. Avec ses confrères ministres, Éric Dupond-Moretti avait subi un contrôle fiscal. En fin de compte, le fisc a reconnu l'intégrité du ministre de la Justice, tout en lui accordant le droit à l'erreur et lui a donné des pénalités de retard.

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti | photo : Getty Images

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti | photo : Getty Images

UNE PERQUISITION AU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

Le fait de ne pas avoir déclaré tous ces revenus en 2019 n'est pas le seul problème qui a opposé Éric Dupond-Moretti à la justice depuis le début de l'année. En effet, le ministre est soupçonné de conflit d'intérêt.

Ces soupçons ont donné lieu à une enquête. Dans le cadre de celle-ci, le ministère géré par Éric Dupond-Moretti a été victime d'une perquisition en bonne et due forme à laquelle le ministre a personnellement assisté.

Le Syndicat de la magistrature, l'Union syndicale des magistrats, l'Unité magistrats SNM FO ainsi que l’association Anticor accusent Éric Dupond-Moretti d'être intervenu dans le traitement  de certains dossiers dont il avait la charge avant de se voir confier le ministère de la Justice.

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti | photo : Getty Images

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti | photo : Getty Images

Les trois magistrats ayant procédé à cette perquisition n'ont pas encore divulgué des informations concernant leurs trouvailles. Mais il y a lieu de souligner qu'ils ont déployé de gros moyens, une réaction disproportionnée de l'avis de Me Christophe Ingrain, l'avocat du ministre.

En dehors de cette affaire qui risque de mettre en examen, Éric Dupond-Moretti a des démêlés avec Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur. De plus, tête de liste du parti LREM pour le compte des élections régionales, il n'a même pas pu passer le premier tour. Sale temps pour Éric Dupond-Moretti!

DOUBLE NOM DE FAMILLE

Autre sujet d'actualité. Le double nom de famille pourrait bientôt être automatisé. Le projet de loi a été soumis à l'attention du ministre de la Justice.

Pour plus d'informations, abonnez-vous à AmoMama sur Google News!

Les postes connexes
DALS est de retour : un ministre actuel contacté pour participer à l'émission
twitter.com/DALS_TF1
TV Jun 29, 2021
DALS est de retour : un ministre actuel contacté pour participer à l'émission
Le double nom de famille : bientôt automatique à la naissance?
Shutterstock
Actu France May 26, 2021
Le double nom de famille : bientôt automatique à la naissance?
Emmanuel Macron est un financier prospère : retour sur sa carrière pré-présidentielle
Getty Images
Macron May 14, 2021
Emmanuel Macron est un financier prospère : retour sur sa carrière pré-présidentielle
La vie secrete de Marine Le Pen : elle pourrait arrêter la politique pour élever des chats
Getty Images
Célébrités Apr 15, 2021
La vie secrete de Marine Le Pen : elle pourrait arrêter la politique pour élever des chats