Finistère : Il rompt avec sa femme par téléphone, elle agresse leurs deux filles

Le mercredi 21 juillet 2021, un drame a eu lieu dans la commune de Relecq-Kerhuon dans le Finistère. Deux fillettes ont été retrouvées sans vie, chez elles. Quant à leur mère, elle a été hospitalisée.

Découvrez ce qui est arrivé aux deux petites filles âgées de 4 et 6 ans et leur mère dans cette commune située près de Brest.

UNE TRAGIQUE DÉCOUVERTE

Ne pouvant pas joindre les membres de sa famille, la grand-mère des deux fillette s’est rendue à leur domicile. Arrivée sur les lieux, elle n’a pas pu ouvrir la porte, car celle-ci était fermée de l’intérieur. Elle décida alors de solliciter les pompiers.

En arrivant dans cet appartement situé rue Hélène-Boucher, les services de secours de la commune de Relecq-Kerhuon pensaient être là pour une simple intervention “d’ouverture de porte”. 

Une fois arrivé sur les lieux, la mère de famille avait ouvert la porte avant de s’évanouir.  En entrant ils avaient découvert les deux petites filles étendues sur un lit. Elles ne respiraient plus.

La mère de famille âgée de 35 ans était blessée. Elle a donc été conduite au plus vite dans un centre hospitalier. D’après les sources proches du dossier, le pronostic vital de la mère de famille n’est pas engagé.

Lire aussi : Deux fillettes de 4 et 6 ans retrouvées sans vie près de leur mère inanimée

"Un drame de la rupture"

D’après les premiers résultats de l’enquête, il s’avère que ce qui s’est passé ce jour-là est les conséquences d’un drame familial. Les autorités précisent néanmoins que ce n’est pas une “violences familiales", mais un "un drame de la rupture".

Une mère triste. | Photo : Pexel

Une mère triste. | Photo : Pexel

Après que son compagnon l’ait quitté, la jeune femme de 35 ans serait allée jusqu’à ôter la vie de ses propres enfants. Après avoir mis un terme à la vie des deux fillettes, elle aurait essayé de mettre fin à ses jours. Avant de passer à l’acte, la mère des deux petites filles aurait écrit une lettre d’adieu.

Le Télégramme a révélé que le contenu de ladite lettre explique que la séparation est le mobile de ce double infanticide. 

Suite à la découverte macabre fait par les pompiers, des éléments de la gendarmerie nationale étaient venus sur place. Leur présence à été nécessaire pour mener l’investigation ainsi que pour isoler l’appartement. Ce serait dommage que des curieux viennent polluer la scène du crime.

Pendant ce temps, le père des deux fillettes était en voyage à Saint-Malo, pour des besoins professionnels. 

LA RÉACTION DE L’ÉDILE

Le maire de la ville s’est déplacé sur les lieus pour constater le drame. Mr Laurent Péron a indiqué aux journalistes de France 3 qu’une cellule psychologique serait mis en place en collaboration avec le SAMU. Celle-ci pourra accueillir les proches des victimes ainsi que "tous ceux qui en auraient besoin". Le tout s’effectuera à la mairie de la ville.

"C'est la journée que l'on ne souhaiterait pas vivre",

a déclaré le maire de la ville avant d’ajouter :

"Il faut vite passer à autre chose après le constat des faits dramatiques, afin de s'occuper des proches et du voisinage pour lesquels les jours prochains vont être très compliqués."

L’AVANCÉE DE L’ENQUÊTE

L’autopsie des deux victimes a été réalisée le jeudi 22 juillet 2021. D’après les résultats de celle-ci, les deux enfants aurait été noyés après avoir été médicamenté. La mère de famille âgée de 35 ans ne serait pas entendue avant le vendredi 23 juillet 2021, car son état ne permet pas encore la tenue d’un interrogatoire.

PAS DE RASSEMBLEMENT NI DE MARCHE BLANCHE

Selon les informations émises par la mairie du Relecq-Kerhuon, les proches des deux petites filles ne tiennent pas qu’une marche blanche ou un rassemblement soit tenue suite à ces événements.

Par la même occasion, la famille des deux fillettes ont tenu à exprimer leur reconnaissance envers les personnes “qui ont manifesté des marques de sympathie". 

Pour suivre l’actualité, n’oubliez pas de vous abonner à AmoMama sur Google News.  

Les postes connexes
Essonne : Arthur, 19 ans, "littéralement lynché" pendant une bagarre, est décédé
Shutterstock
Histoires virales Jul 19, 2021
Essonne : Arthur, 19 ans, "littéralement lynché" pendant une bagarre, est décédé
Décès d’Aaleya, 12 ans, emportée dans un égout : "Je suis perdue", réagit sa mère
twitter.com/RCProudie
Vidéos virales Jul 13, 2021
Décès d’Aaleya, 12 ans, emportée dans un égout : "Je suis perdue", réagit sa mère
Olivia 6 ans, retrouvée sans vie dans l'océan : qui est Tomás Gimeno, le père qui l'a enlevées avec sa sœur ?
instagram.com/bringbackhomeannaandolivia + twitter.com/EspejoPublico
International Jun 11, 2021
Olivia 6 ans, retrouvée sans vie dans l'océan : qui est Tomás Gimeno, le père qui l'a enlevées avec sa sœur ?
Tragédie en Haute-Vienne : une famille de quatre personnes est décédée dans un accident
shutterstock.com/Pierre-Olivier
Actu France May 11, 2021
Tragédie en Haute-Vienne : une famille de quatre personnes est décédée dans un accident