Mylène Demongeot est très malade : Son cancer péritonéal est de retour

L'actrice et productrice française Mylène Demongeot est dans la tourmente. Pour cause, le cancer péritonéal qu'elle a vaincu est de retour. Découvrez les détails.

C'est dans les colonnes du journal France Dimanche qu'elle a fait part de cette mauvaise nouvelle concernant son état de santé. Pour rappel, en 2020, Mylène Demongeot se trouvait entre la vie et la mort à cause d'une autre maladie.

EN PLEINE RÉCIDIVE

En 2019, celle qui célébrera ses 86 printemps le 29 septembre 2021 a déjà vaincu son cancer. Son médecin lui a prévenu que la maladie pourrait revenir de temps à autre.

Mylène Demongeot participe au 10ème Festival du film francophone d'Angoulême le 22 août 2017 à Angoulême, France. | Photo : Getty Images

Mylène Demongeot participe au 10ème Festival du film francophone d'Angoulême le 22 août 2017 à Angoulême, France. | Photo : Getty Images

Actuellement, l’actrice est à Paris pour se faire soigner par soigner la récidive de son cancer du péritoine. Par conséquent, de nouvelles séances de chimio sont au rendez-vous. Battante, Mylène Demongeot traverse cette situation avec calme, car elle sent que le traitement améliore son état de santé.

Plein de courage, la comédienne a conclu :

    "Je vais m'en sortir haut la main et serai en pleine forme dans un mois."

L'acteur Mylène Demongeot est photographié le 15 mars 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

L'acteur Mylène Demongeot est photographié le 15 mars 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

ELLE AVAIT CONTRACTÉ LA COVID-19

Comme de nombreux Français, en avril 2020, Mylène Demongeot avait également contracté une forme grave du coronavirus. De retour chez elle en Mayenne, après l'interruption du tournage du film "MDR" de Thomas Gilou à cause du confinement, la comédienne se sentait fatiguée. Elle avait également attrapé une forte fièvre.

"Plusieurs fois, j’ai pris ma température et mon thermomètre indiquait toujours 36,5°. Je me disais : je suis fatiguée mais tout va bien."

a-t-elle raconté durant un entretien avec Ouest France. Seulement voilà, il s'est avéré que son thermomètre ne marchait pas. En réalité, elle avait 40° de température.

L'actrice Mylène Demongeot assiste à l'avant-première parisienne de "Vive la crise" au Cinéma Max Linder le 2 mai 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

L'actrice Mylène Demongeot assiste à l'avant-première parisienne de "Vive la crise" au Cinéma Max Linder le 2 mai 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Inquiète, elle a alors appelé les secours. Ces derniers sont par la suite venus la chercher pour la conduire à l'hôpital après un long questionnaire au téléphone.

Ainsi, la native de Nice a été hospitalisée durant 3 semaines à la clinique de Laval. Le résultat du scanner a montré que ses poumons se trouvaient dans un état "épouvantable". Selon ses dires :

"J'étais comme un légume, ce qui est assez humiliant."

SON HOMMAGE AUX PERSONNELS MÉDICAUX

Fort heureusement, l'interprète d'Abigail dans le film "Les sorcières de Salem" a pu vaincre le coronavirus et retourner dans sa maison pour tenir compagnie à ses chats.  Toutefois, durant sa convalescence, elle a presque dû réapprendre à marcher. Pour cause, ses deux jambes étaient très raides. De ce fait, elle avait sollicité les services d’un kiné.

Mylène Demongeot assiste à la projection de "Occupe Toi D'Amelie" hommage à Danielle Darieux au Max Linder le 9 avril 2018 à Paris, France. | Photo : Getty Images.

Mylène Demongeot assiste à la projection de "Occupe Toi D'Amelie" hommage à Danielle Darieux au Max Linder le 9 avril 2018 à Paris, France. | Photo : Getty Images.

Toujours durant son interview avec Ouest France, reconnaissante envers les personnels soignants qui ont pris soin d'elle pendant près d'un mois, Mylène Demongeot leur a rendu hommage. Elle a principalement honoré les 4 femmes qui, jour et nuit, l'ont lavée, soignée et nourrie.

“Elles sont géniales ces femmes. Je vais leur envoyer une immense boîte de chocolats. Il faut vraiment rendre hommage à leur dévouement.”

De cette triste mésaventure, la nonagénaire n'a voulu garder que les côtés positifs. Comme le fait de perdre 7 kg, d’avoir la nausée après avoir bu une goutte d’alcool et de se déshabituer du sel grâce aux nourritures qu’on lui a servies à l’hôpital. 

L'actrice Mylène Demongeot assiste à "Vive La Crise" Paris Première au Cinema Max Linder le 2 mai 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

L'actrice Mylène Demongeot assiste à "Vive La Crise" Paris Première au Cinema Max Linder le 2 mai 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

DÉCÉDÉ D’UN CANCER

Chaque année, des millions de personnes perdent la vie à cause du cancer. Parmi les victimes de cette maladie figurent notamment Axel Kahn. À 76 ans, après une longue période de lutte contre ce mal, l’épidémiologiste de profession et ex-président de la Ligue contre le cancer s’en est allé. Il laisse derrière lui sa femme et ses enfants. À noter qu’avant d'entamer le grand voyage, l’homme a fait ses adieux. Retour sur sa mort.

Le généticien Axel Kahn. | Photo : Getty Images

Le généticien Axel Kahn. | Photo : Getty Images

Pour suivre les dernières actualités concernant vos stars préférées, abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
Kathy Griffin souffre d’un cancer : une partie de son poumon gauche lui a été retirée
youtube.com/Entertainment Tonight
Célébrités Aug 03, 2021
Kathy Griffin souffre d’un cancer : une partie de son poumon gauche lui a été retirée
Vincent Cerutti hospitalisé d'urgence : l'ex-animateur de TF1 révèle son diagnostic
youtube.com/HapsatouSy
Célébrités Jul 16, 2021
Vincent Cerutti hospitalisé d'urgence : l'ex-animateur de TF1 révèle son diagnostic
Cancer du rein et du poumon et 4 rechutes : Les terribles combats de Bernard Giraudeau
Getty Images
People Jun 11, 2021
Cancer du rein et du poumon et 4 rechutes : Les terribles combats de Bernard Giraudeau
Yves Duteil rappelle le combat de sa femme contre le cancer : abandon des traitements traditionnels
Getty Images
Santé May 09, 2021
Yves Duteil rappelle le combat de sa femme contre le cancer : abandon des traitements traditionnels