À propos AM
Viral

12 octobre 2021

Seine-Maritime : les dames de cantine volaient les repas des enfants

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Gordeville est une commune d’environ 2800 habitants, située entre le Havre et Fécamp. Elle est secouée depuis plus d’un mois par une rocambolesque histoire de trafic de nourriture des enfants d’un établissement scolaire.

Les militaires ont mis aux arrêts trois femmes employées à la cantine, qui volaient les repas des enfants et les rapportaient chez elles. Explications.

LES FAITS

Depuis plusieurs mois, les enfants d’un établissement scolaire de Goderville (Seine-Maritime) se plaignaient du fait qu’ils ne mangeaient pas suffisamment durant la pause de midi. D’après leurs dires, ceux qui avaient de la chance recevaient un demi-cordon-bleu, les autres n’avaient carrément pas de plat principal.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Les parents de ces élèves se sont plaints à la direction et à l’élu de cette commune. Frédéric Carlère, le maire en fonction, a mené une enquête qui a conduit à une découverte incroyable : les repas livrés n’étaient pas entièrement servis aux enfants.

Chargement...

Annonces

DES SACS PLEINS DE CORDONS-BLEUS

Le maire a déposé une plainte à la gendarmerie et le 13 septembre 2021, les éléments des forces de l’ordre se sont rendus sur les lieux et ont surpris deux femmes de cantine portant des sacs pleins de cordons-bleus.

Chargement...

Annonces

Il se trouve qu’une troisième employée fait également partie du complot.

Cette situation n’a pas manqué de provoquer le courroux du maire. Se confiant à RTL, il a lâché :

ʺC’est totalement inqualifiableʺ !

Chargement...

Annonces

LA SENTENCE EST CONNUE

D’après les investigations menées par les militaires, ces femmes œuvraient ainsi depuis janvier 2021, soit depuis plus de 8 mois. Elles auraient été condamnées à payer des amendes, et ce n’est pas tout. Une d’entre elle dont le contrat est arrivé à son terme, n’a pas été retenue, et les deux autres ont été suspendues de leurs fonctions.

GIRONDE : UN GARÇON RAMENÉ POUR DÉFAUT DE PAIEMENT À LA CANTINE

En Gironde, plus précisément à Saint-Médard-de-Guizières, une scène inhabituelle s’est produite dans un établissement scolaire.

Alors que ses parents n’avaient pas (encore) payé plusieurs mois de cantine, un élève de 7 ans a été ramené chez ses parents par un policier. Sa maman, offensée, s’est confiée aux médias. Retour sur les faits.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !
Chargement...
Chargement...

Annonces