Viral

25 octobre 2021

Elle se fait appeler "cercueil humain" par un avocat après sa fausse couche à 7 mois

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Une femme a été traumatisée par le commentaire désobligeant d'un avocat qui l'a traitée de "cercueil humain". Il a fait cette remarque en réponse à sa demande de reprogrammer un rendez-vous après une fausse couche.

L'utilisatrice de Twitter @positivelycarin a rejoint des centaines de femmes qui partagent leurs expériences désagréables aux mains de leurs employés après avoir subi une fausse couche.

DES MOTS QUI TUENT

Sur la plateforme, elle a raconté avoir perdu son enfant à naître alors qu'elle était enceinte de sept mois. Alors qu'elle restait à l'hôpital, méditant sur cette perte, elle a décidé de contacter l'avocat de la partie adverse pour l'informer de la situation et reprogrammer la décision.

Annonces

Sa réponse l'a fait sursauter, se révélant plus traumatisante que la réalité de sa récente perte. Elle a écrit : "Sa réponse : 'Ce n'est pas mon problème, tu es un cercueil humain'. Je fais encore des cauchemars."

Annonces

De nombreux net-citoyens ont été exaspérés par cette réponse inhumaine, la plupart exhortant la femme à poursuivre l'avocat ou, à tout le moins, à partager l'expérience sur Glassdoor.

Une personne a qualifié cette remarque de la pire chose qu'elle ait jamais entendue de la part d'une personne s'en prenant à quelqu'un d'autre. D'autres ont sympathisé avec Carin, lui offrant des mots de consolation pour la perte de son bébé.

Annonces

AUCUNE RÉPERCUSSION

À la question de savoir si l'avocat a été licencié, Carin a répondu par la négative, ajoutant qu'il a fini par être célébré et récompensé par ses collègues pour ses actions haineuses.

Un autre commentateur a insisté sur le fait que l'avocat fautif devait être sanctionné à tout le moins pour comprendre le poids de ses mots durs. En réponse, elle a énuméré d'autres actes aussi méprisants qu'il a pu commettre dans le passé, en disant :

"Sanctionné ? Il n'a jamais été sanctionné pour m'avoir poussé, bousculé, jeté un livre, menti, interrompu 88 fois dans une courte déposition. Pourquoi cela serait-il différent ?"

Annonces

Annonces

Carin a poursuivi en révélant que leurs collègues de Jacksonville l'ont récompensé après l'incident, l'un d'eux l'ayant embauché pour l'affronter au tribunal.

UN LIEU SOMBRE

La femme a également admis que les cauchemars déclenchés par le commentaire inconsidéré de l'avocat l'ont tourmentée depuis. Elle a également imploré les sympathisants de partager tout moyen connu de se débarrasser définitivement de ces cauchemars, qui l'ont laissée dans un endroit sombre. Elle a écrit :

"Je suis reconnaissante pour tout moyen d'arrêter les cauchemars. C'est l'anniversaire de sa mort cette semaine et il fait très sombre ici. Cette scène revient si souvent dans mes rêves."

Annonces

Annonces

Les internautes ont aidé Carin, en partageant des idées sur les choses qu'elle pourrait faire pour surmonter les traumatismes. Des suggestions comme dormir dans des vêtements de nuit blancs, regarder des vidéos sur les chiens, s'entourer de ses objets préférés et faire trempette dans une baignoire ont inondé la section des commentaires. 

UNE MENACE SOCIÉTALE

Carin n'est qu'une des nombreuses femmes qui ont partagé leur expérience après le message de l'utilisateur de Twitter @no_goblings sur le traitement déshumanisant des femmes après une fausse couche.

Ce message, qui a été retweeté plus de 300 000 fois, raconte l'histoire d'une femme obligée de travailler dans le rayon des vêtements pour bébés d'un magasin de vêtements quelques jours après avoir fait une fausse couche.

Annonces

Annonces

Le tweet a suscité l'indignation des internautes, qui ont qualifié ces actions des employeurs de "diaboliques" et dépourvues de compassion. Le fil de discussion a encouragé plusieurs femmes de différents domaines de carrière à partager leurs expériences similaires après avoir repris le travail après un faux mariage.

Beaucoup n'en revenaient pas de la prévalence de telles pratiques, tandis que d'autres demandaient au gouvernement de se pencher sur la question afin de permettre aux femmes ayant fait une fausse couche de mieux gérer leur traumatisme et d'améliorer leur santé mentale.

LE SECRET GARDÉ D'UNE FEMME ÂGÉE

Annonces

Pendant plus de treize années, une femme âgée a vécu seule dans sa maison, en interdisant toute personne de franchhir le palier de sa porte principal. Mais un jour, un jeune courageux est entré chez elle, et a découvert le secret qu'elle préservait.

Ne manquez plus rien en vous abonnant à AmoMama sur Google News !

Annonces

Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AmoMama.fr sont fournis à titre informatif. Le AmoMama.fr ne saurait être tenu responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

AmoMama.fr ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. AmoMama.fr s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.