Célébrités

05 novembre 2021

Alexia Daval : ses parents déclenchent une nouvelle guerre pour sa maison familiale, estimée à 150 000 euros

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de prison pour avoir assassiné son épouse, Alexia Fouillot. La maison familiale du couple a causé toute une guerre entre le mari et la famille de la défunte.

La condamnation de Jonathann Daval a fait la Une des journaux, surtout après la déclaration de ses avocats selon laquelle il ne devrait pas faire jusqu’à 25 ans en prison. Maitre Randall Schwerdorffer, l’avocat du meurtrier, avait déclaré que son client a été condamné à 25 ans sans période de sûreté, et c’est la raison pour laquelle ils n’ont pas fait appel. Par conséquent, avec les remises, il devrait sortir bien avant.

RÉACTION DES PARENTS D’ALEXIA FACE À LA CONDAMNATION

Annonces

Jonathann Daval a été condamné le 21 novembre 2020 pour le meurtre de sa compagne, et à la sortie de l’audience, les parents d’Alexia ont tenu à réagir. Ont-ils pu tourner la page après le verdict qui est tombé trois ans après la mort de leur fille ?

Annonces

Isabelle Fouillot, la maman d’Alexia, était soulagée de voir son ex-beau-fils condamné à 25 ans de réclusion criminelle, et elle n’a pas caché sa joie :

"C'est exactement ce que j’espérais. C'est une très bonne décision… C'est à la hauteur de notre souffrance et ça va nous permettre de tourner la page".

Émue, Isabelle a poursuivi en faisant savoir que ce dur combat était pour Alexia, et son souhait est qu’aucun Français ne l’oublie. L’objectif a toujours été que la jeune femme soit le "symbole de toutes les femmes qui meurent sous les coups de leur mari". Face aux caméras, la maman éplorée a précisé que sa fille est morte en 2017, et était la 127e victime sur 140 de cette année.

Annonces

Annonces

Pour ce qui est de Jonathann Daval, il avait accepté le verdict, et a demandé pardon. L’avocat du jeune homme a toutefois tenu à préciser que le meurtre de son client "n'était pas prémédité, pas réfléchi. C'est ce qu'on appelle 'un coup de sang’".

750 000 EUROS D'INDEMNISATION POUR LES PROCHES D'ALEXIA

Trois mois après la condamnation de Jonathann Daval, les parties prenantes étaient de retour à la cour d’assises de Vesoul, cette fois pour le volet civil. En effet, la justice avait été saisie pour la question d’indemnisation des parents et proches de la victime, ce qui avait une fois de plus fait la Une car les montants indiqués étaient considérés comme étant "disproportionnés".

Annonces

Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia, réclamaient 370 000 euros pour préjudices d’affection et économique. La sœur de la victime, Stéphanie, et son mari Grégory Gay, ont demandé une indemnité de 230 000 euros pour eux et leurs enfants.

Annonces

Ces chiffres ne s’arrêtent pas là, car d’autres proches de la victime ont également demandé à être indemnisés. Un cousin d’Alexia qui se serait plongé dans l’alcool à cause cette perte tragique, des neveux qui, semble-t-il, étaient proches de la victime, et bien d’autres encore. En tout, la famille d’Alexia réclamait 750 000 euros.

Un peu plus de deux mois plus tard, la cour d’assises a eu le temps d’étudier le dossier, et a finalement condamné Jonathann Daval à verser la somme de 165 000 euros aux proches d'Alexia, dont 130 000 euros aux parents.

Les 35 000 euros restants étaient destinés à la sœur et au beau-frère de la victime, ainsi qu’à son parrain. En revanche, les demandes des autres proches d’Alexia ont tout simplement été rejetées.

Annonces

Annonces

QUI HÉRITERA DE LA MAISON DU COUPLE ?

Suite à l’affaire, une autre question s’est posée : celle de savoir qui aura droit à la maison de Jonathann et d’Alexia, héritée de la grand-mère de la victime, et qui n’est désormais plus sous scellés. Cela fait quatre ans qu’Alexia est décédée, et l’affaire n’est toujours pas terminée.

Rappelons-le, même si Jonathann est en prison, il reste propriétaire de la moitié de cette maison. La maison avait été léguée à Alexia par sa grand-mère, ce qui explique pourquoi la famille Fouillot est sentimentalement attachée à ce bien immobilier. Par contre, il ne faut pas oublier que c’est entre ces murs que la jeune femme a succombé aux coups de son époux.

Annonces

Annonces

Après l’enquête, les clefs de la maison avaient été remises au notaire en charge de la succession d’Alexia, donc au notaire du couple Fouillot. Seulement, la mère de Jonathann s’est présentée avec une procuration de son fils, ce qui a une fois de plus gelé la levée des scellés.

UNE NOUVELLE GUERRE POUR LA MAISON

Jonathann Daval refuse de vendre sa part du bien immobilier. Un notaire aurait estimé la maison à 175 000 euros, avec une moins-value de 15 à 20 % à cause du drame. Cela ramène donc la maison à une valeur de 150 000 euros, et Jonathann a droit à la moitié.

Annonces

Pour le moment, les Fouillot craignent que la maman du meurtrier ne s’installe dans la maison. Par conséquent, ils ont procédé par une inscription d’une hypothèque provisoire afin de la sécuriser. Et étant donné que Jonathann refuse de vendre sa part, il serait important d’obtenir la créance mentionnée plus haut sur lui, dans le cadre des intérêts civils.

Afin de "sortir de l’indivision", une procédure a été lancée. Et pour l’avocat de Jonathann, il est hors de question de soulever le problème de la liquidation de l’indivision tant que le montant définitif des indemnités n’a pas été tranché.

"INSUPPORTABLE" : LA MAMAN D'ALEXIA SUR JONATHANN

Annonces

La mort d'Alexia Daval en 2017 continue à peiner ses parents, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot. Quatre ans après la disparition brutale de leur fille, les parents de la jeune femme racontent leur souffrance dans un livre, "Trois années de calvaire".

Ne manquez plus rien en vous abonnant à AmoMama sur Google News !

Annonces