Getty Images
La source: Getty Images

Jean-Jacques Goldman a "ignoré" le fils de Sirima qui a "cherché à le joindre" 30 ans après le meurtre de la chanteuse

Cathya Harena Raoelina
28 janv. 2022
13:50
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Connue grâce à son duo avec le célèbre Jean-Jacques Goldman, Sirima était une étoile montante lorsque sa vie s’est arrêtée tragiquement. La jeune femme a été tuée par son mari, laissant ainsi son fils unique. Marqué au fer rouge par le meurtre de sa mère, il est maintenant devenu un jeune homme.

Annonces

Cela fait plus de 30 ans que la belle Sirima nous a quittés. Des années après son assassinat, son unique enfant qui a accepté de se confier sur la mort de sa maman. Pendant son interview, Kym avait aussi révélé avoir contacté Jean-Jacques Goldman, mais en vain.

QUE S'EST-IL PASSÉ LA NUIT OÙ SIRIMA A ÉTÉ TUÉE ?

Même si aujourd'hui, Jean-Jacques Goldman est devenu très discret, ses chansons restent toujours dans les mémoires de ses fans. Parmi les titres à succès du chanteur, on peut compter “Là-bas”, sorti il y a plusieurs années.

Annonces

C’est notamment grâce à cette chanson que le public a pu faire la connaissance de Sirima qui chantait en duo avec le musicien. Très vite, la jeune femme a conquis les cœurs des Français et deux ans après la sortie de son titre avec Jean-Jacques, elle sort de son premier album intitulé “A part of me”.

Mais alors qu’elle commence une carrière brillante, le destin de Sirima prend une autre tournure à ses 25 ans. En fait, dans la vraie vie, la belle brune était en couple avec un homme violent et jaloux, répondant au nom de Kahatra Sasorith.

Jean-Jacques Goldman et Sirima lors du tournage de "Là-bas". | Photo : Getty Images

Annonces

Ce dernier a trompé la chanteuse avec son ex-compagne, et lorsque la regrettée jeune femme a donné naissance à leur fils, il a été absent à la maternité.

Lassée des infidélités et violences de son compagnon, Sirima a pris la décision de rompre avec celui-ci et lui en a fait part durant la nuit du 6 au 7 décembre 1989. C’est aussi à ce moment-là que Kahatra a mis fin à la vie de la chanteuse, en la poignardant dans le cœur plusieurs fois.

Jean-Jacques Goldman, Sirima - Là-bas | Photo : Yotube/Jean-Jacques Goldman

Annonces

Suite à ce meurtre, l’assassin a été jugé en 1992 et a été condamné à 9 ans de prison avant d’être expulsé de la France en 1996. Pendant son procès, Kahatra Sasorith a justifié ses actes en disant que c’était Sirima qui l’avait poussé à commettre cet horrible crime.

“Nous n'avons entendu en cour d'assise que la version de l'accusé qui évidemment a fait passer une sorte de responsabilité sur la victime qu'il a créée”,

disait l’avocat Philippe Bilger.

Le chanteur Jean-Jacques Goldman. | Photo : Getty Images

Annonces

"C’était dur de tout saisir et de reconnaître que mon père avait tué ma mère”

C’est dans la demeure familiale que Sirima avait été tuée par son mari. En plus de sa peur vis-à-vis de sa séparation avec la musicienne, Kahatra Sasorith vivait également mal le succès rencontré par sa compagne.

Et d’après les informations, c’est l’une des raisons pour laquelle il avait mis fin à la vie de sa compagne.

Le meurtre de Sirima avait choqué la France entière en 1989. Lors de ses funérailles, beaucoup lui ont rendu hommage et son cercueil a notamment été couvert de ses fleurs préférées, les marguerites blanches.

Annonces

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

La défunte chanteuse a été inhumée dans le canal Saint-Martin, près de la maison où elle avait été tuée.

Annonces

LE FILS DE SIRIMA RÉVÈLE SA VIE ACTUELLE

Un an avant sa mort, Sirima avait donné naissance à un enfant né de sa relation avec son meurtrier. Celui-ci s’appelle Kym et est maintenant âgé de 34 ans. Le jeune homme travaille notamment comme commercial chez Virgin Media, situé à Manchester, au Royaume-Uni.

Perdre sa maman n’est pas du tout facile, surtout quand c’est son propre père qui l’a tuée. Durant une rare interview, Kym a révélé la vie qu’il a menée après la tragédie qui a touché sa famille. 

Annonces

Après la disparition de sa maman, c’est la grand-mère maternelle du jeune homme qui a obtenu sa garde et celle-ci l’a, par la suite, l'a amené à vivre en Angleterre. Il révèle notamment qu’il a dû “pal mal déménagé” durant son enfance, pour que son père ne le retrouve pas.

Dans sa carte d’identité, Kym porte le nom de famille de sa mère, ce qui est une grande fierté pour lui. Sirima avait, en effet, enregistré son fils sous son nom quand celui-ci a pointé le bout de son nez.

Reconnaissant de la décision de sa regrettée mère, le trentenaire ne cache pas qu’il “préfère être associé à sa mère” plutôt qu’à son géniteur.

Annonces

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

Jusqu’à ce jour, Kym n’a toujours pas pardonné à son père pour le mal qu’il avait fait. Il a précisé que c’est à ses 5-6 ans qu’il avait été mis au courant du meurtre de sa maman.

Annonces

“C’était dur de tout saisir et de reconnaître que mon père avait tué ma mère. J’ai grandi avec le sentiment qu’on m’avait arraché une part de moi”,

a-t-il confié.

Le Chanteur Jean-Jacques Goldman | Photo : Getty Images

Annonces

"Il y a très longtemps, j’ai cherché à le joindre"

Au fil des temps, Kym Wiratunga s’est de plus en plus intéressé à sa célèbre mère. Toujours pendant son entrevue avec Gala, le jeune homme a révélé qu’il regarde “des extraits sur YouTube” de l’ami de sa mère chantant leur chanson durant ses concerts.

Le jeune homme a déclaré qu’à chaque fois qu’il visualise les images, il est toujours ému de voir “la communion de Jean-Jacques avec ses fans sur ce titre”.

Annonces

Concernant la rumeur comme quoi l’interprète de la chanson “Envole-moi” l’aurait adopté après la mort de sa mère, Kym a affirmé que cela est “fausse”. Il a, ensuite, révélé qu’il avait déjà contacté le célèbre chanteur il y a quelques années, mais celui-ci ne lui a pas répondu.

“Il y a très longtemps, j’ai cherché à le joindre (...) j’imagine que mon message a été noyé au milieu des centaines de messages de fans qu’il reçoit chaque jour”,

dit-il.

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

Annonces

Malgré tout, Kym ne perd pas espoir et espère que Jean-Jacques Goldman lira son interview et le contactera un jour. Qui sait ?

MEURTRE DE L'AMIE DE JEAN-JACQUES GOLDMAN "LÀ-BAS" : SA RÉACTION

Tout comme le fils de Sirima et la plupart des gens, Jean-Jacques Goldman avait également été bouleversé par le meurtre de son amie. En octobre 2021, les chroniqueurs de “C à vous” se sont confiés sur la chanson de la regrettée jeune femme et le mari de Nathalie.

Avant la sortie du titre, racontaient-ils, l’interprète de “Pas toi” avait été à la recherche d’une chanteuse avec qui il pouvait faire un duo. Un de ses amis, qui était saxophoniste, l’a alors dit qu’il y avait “cette fille dans le métro”, faisant référence à Sirima. 

Annonces

Le chanteur Jean-Jacques Goldman, accompagné de la chanteuse Sirima Wiratunga (G) et du musicien Michael Jones (D), se produit sur la scène du Palais des Sports de la porte de Versailles, le 17 mai 1988. | Photo : Getty Images

Rapidement, le chanteur s’est rendu au métro et proposa alors à la maman de Kym de chanter avec lui. Si au début, Sirima avait un peu hésité, elle a fini par accepter la proposition du musicien. 

Annonces

“Là-bas” a connu un énorme succès dès sa sortie et jusqu’à présent, le titre reste dans les cœurs du public. Sur scène, Jean-Jacques Goldman n’avait jamais chanté la chanson avec une autre chanteuse que Sirima (à l’exception de Céline Dion).

Le septuagénaire préfère que ce soit le public qui interprète la partie de la défunte, afin d’honorer la mémoire de cette étoile montante partie trop tôt.

Jean-Jacques Goldman sur le plateau de l'émission de télévision C'est encore mieux l'après-midi. | Photo : Getty Images

Lire aussi : Jean-Jacques Goldman pourrait-il remonter sur scène ? Michael Jones en dit plus

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces