Shutterstock
La source: Shutterstock

Une pauvre mère vit dans une vieille caravane avec son fils et ne laisse entrer personne jusqu'à ce qu'elle soit hospitalisée - Histoire du jour

Tsiry Rakotomalala
08 mars 2022
16:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une pauvre mère de famille ne laisse jamais personne entrer dans sa vieille caravane, jusqu'au jour où elle s'effondre puis transportée d'urgence à l'hôpital. Les événements qui suivent ont fini par changer sa vie à jamais. 

Annonces

"Hé, petit ! Ne t'approche pas de lui !", a crié Barbara en se précipitant vers son fils Timothy, qui jouait avec un garçon nommé Harry. "Comment oses-tu venir ici pour jouer avec mon fils ? Il ne traîne pas avec des lunatiques et des reclus !"

"Maman !", a crié Timothy. "Harry n'est rien de tout cela ! Nous sommes amis, et je l'ai invité à jouer avec moi et les autres enfants du quartier."

"Tais-toi, Tim ! Tu n'as aucune idée du danger que peuvent représenter certaines personnes. Tu ne sais pas que sa mère est une folle qui ne laisse jamais personne l'approcher ou entrer dans sa stupide caravane ? Combien de fois t'ai-je dit de ne pas le voir ?"

Annonces

Harry et sa mère vivaient dans une vieille remorque | Photo : Shutterstock

"Maman, s'il te plaît ! Harry est un gentil garçon. Nous venons de...." Timothy venait de commencer à parler quand Harry l'a interrompu.

Annonces

"C'est bon, Tim. Ma mère dit que les mères ont toujours raison, mais Mme Anderson", a-t-il remarqué en se tournant vers Barbara. "Ma mère est très gentille. Elle ne laisse personne entrer dans notre caravane parce qu'elle a peur."

"Effrayée ?", lui a dit Barbara avec un rire sarcastique au visage. "C'est nous qui devrions avoir peur d'elle ! Je suis sûre qu'elle prépare quelque chose de louche ! En tout cas, garde ça en tête, petit : ne joue plus jamais avec mon fils ! T'as compris ?"

Les yeux de Harry se sont mis à pleurer au point qu'il ne pouvait plus parler. Il s'est précipité hors du parc jusqu'à l'endroit où sa vieille caravane blanche était habituellement garée, sous un arbre sec qui marquait le début d'une forêt qui reliait deux banlieues.

Annonces

Quand sa mère, Tracy, a vu qu'il pleurait sans cesse, elle s'est inquiétée. "Chéri, qu'est-ce qui ne va pas ? Pourquoi est-ce que tu pleures ? Tu es blessé ?"

"C'était encore un de nos voisins, maman", a dit Harry, en sanglotant. "Ils n'arrêtent pas de t'insulter, maman. Je déteste ça ! Je déteste chacun d'entre eux !"

"Oh, chéri", a dit Tracy, en le serrant dans ses bras. "Tu ne devrais jamais haïr quelqu'un. Quand les gens sont en colère, ils finissent par dire des choses qu'ils ne pensent pas. Ça ne veut pas dire qu'ils ne t'aiment pas, ou...."

Harry a été blessé après que Barbara se soit moquée de Tracy | Photo : Pexels

Annonces

"Non, maman ! Tu ne comprends pas !", a répliqué Harry. "Ils ne veulent pas te comprendre, ni moi, ni personne d'autre. Est-ce que tu sais au moins ce qui s'est passé aujourd'hui ? Mme Anderson t'a traité de reclus et m'a dit de ne pas jouer avec Timothy parce que je suis le fils d'un reclus selon elle. On peut quitter cette ville, maman ? Je ne veux pas rester ici."

Tracy ne savait pas quoi dire à ce moment-là. Elle ne pouvait pas dire à Harry que ses économies s'épuisaient et que son patron l'avait licenciée l'après-midi même. "Chéri," commença-t-elle après une pause. "Peut-être pouvons-nous attendre le mois prochain avant de décider quelque chose ?"

"Mais pourquoi, maman ? Pourquoi devrions-nous continuer à subir leurs insultes ?" Le garçon a perdu son sang-froid. "Ughh... très bien, fais ce que tu veux ! Je veux passer un peu de temps seul", grommela-t-il en s'éloignant.

Annonces

Quand Harry est parti, Tracy a éclaté en sanglots. Elle se maudit d'être une mauvaise mère et une ratée de la vie. Elle s'en voulait d'avoir échoué dans sa vie. Elle s’est levée lentement et s’est dirigée vers son lit, où elle s'est accrochée à une photo de Harry et a continué de pleurer. Bientôt, elle est tombée dans un profond sommeil, incapable de penser à quoi que ce soit.

Presque une heure plus tard, Harry est revenu à la caravane. "Maman, j'ai pris du pain en revenant. Tu peux faire du pain perdu demain matin ?", a-t-il demandé en entrant et en fermant la porte derrière lui.

Tracy a pleuré amèrement après le départ d'Harry | Photo : Pexels

Annonces

Il a trouvé Tracy sur le lit, en train de dormir - ou du moins le pensait-il - jusqu'à ce qu'il observe quelque chose de bizarre dans la façon dont elle était allongée. "Maman ? Tu as dîné ?", a-t-il demandé en la secouant un peu, et bientôt Tracy était sur le sol. "Maman ! Que s'est-il passé ? Ouvre les yeux !", a sangloté le garçon qui a réalisé que sa mère était inconsciente.

Il a rapidement cherché le téléphone de Tracy et a composé le 911. Quelques minutes plus tard - et après ce qui a semblé une éternité au jeune garçon - l'ambulance est arrivée, et Tracy a été emmenée.

Harry était assis à l'extérieur de la caravane, pleurant, et couvrant le visage avec ses mains. Soudain, une voix l'a interrompu. "Que fais-tu ici tout seul, mon garçon ? Où est ta mère ?"

Annonces

Quand Harry a levé les yeux, il a remarqué une femme plus âgée en face de lui. "Ne t'inquiète pas, je vous vois souvent ici, toi et ta mère, avant de partir au travail, alors je vous connais", a-t-elle dit avec un sourire au visage. "Est-ce que tout va bien ?"

Harry s'est senti un peu soulagé. "Maman a été emmenée à l'hôpital parce qu'elle s'est évanouie. Je suis inquiet pour elle."

"Oh, mon Dieu", s'est exclamée la femme. "Ne t’inquiète pas, elle va s'en sortir. t'ont-ils dit à quel hôpital elle a été emmenée ?"

"Oui, ils m'ont donné une adresse et un numéro. Comme je suis mineur, ils ne m'ont pas permis d'aller avec elle."

Annonces

"Et si tu restais chez moi ce soir ? Nous pourrons aller la voir demain matin !"

Harry était triste après que Tracy soit tombée malade | Photo : Pexels

"Mais," a hésité Harry. "Pourquoi est-ce que vous m'aidez ? Aucun de nos voisins ne nous aime. Ne pensez-vous pas aussi que nous sommes...."

Annonces

La femme a éclaté de rire. "Ne laisse pas ces choses t'atteindre, Harry. Tout le monde est méchant d'une manière ou d'une autre."

"Wow, comment connaissez-vous mon nom ? Nous n'avons jamais..."

"Eh bien, je remarque que tu joues souvent ici quand je rentre tard du travail. Ta mère te supplie de rentrer et de dormir, mais tu ne le fais pas."

"Harry a souri, se frottant l'arrière de la tête avec embarras. "Je suis désolé, j'ai oublié de me présenter correctement. Je m'appelle Harry Stevens."

"Enchanté de te rencontrer, Harry. Tu peux m'appeler Mme Taylor. Alors, veux-tu te joindre à moi pour le dîner ce soir ? "

Annonces

"Bien sûr", a répondu le garçon, puis il a accompagné Mme Taylor chez elle. Ils ont dîné ensemble, et le garçon a dormi chez elle cette nuit-là. Lorsqu'ils sont allés voir Tracy le lendemain, ils ont découvert qu'elle s'était évanouie d'épuisement et de stress. Les médecins ont dit qu'elle serait à l'hôpital pendant un certain temps, alors Mme Taylor a pris la relève pour s'occuper de Harry jusque-là.

"Je ne peux pas vous remercier assez, madame", a dit Tracy à Mme Taylor. "Je suis tellement soulagée que Harry aille bien. Chéri, pourrais-tu gentiment attendre dehors pendant que je parle à Mme Taylor ?", a-t-elle demandé, en se tournant vers Harry. "J'ai besoin de parler de quelque chose d'important."

Annonces

"Bien sûr, maman."

Mme Taylor a aidé Harry lorsque Tracy était absent | Photo : Pexels

Quand Harry est parti, Tracy a fondu en larmes. "Merci de nous aider, madame. Nous ne pouvons vraiment pas vous rendre la même chose."

Annonces

"Je vous ai souvent vu seul. Pourquoi ne socialisez-vous pas avec vos voisins ? Je sais qu'ils peuvent être ennuyeux parfois, mais ils ne sont pas si horribles que ça."

"Je ne leur en veux pas d'avoir été méchants avec moi, Mme Taylor. J'avais honte de mes conditions de vie, alors je n'ai jamais parlé à personne. Je suis orpheline, et lorsque mon mari est mort, j'étais persuadée que je pourrais m'occuper de mon fils, mais rien n'a fonctionné. Nous avons dû quitter notre grande maison et nous nous sommes installés dans un petit véhicule à moteur. Je suis une écrivaine en difficulté qui travaillait comme serveuse dans un restaurant pour subvenir aux besoins de mon fils, mais j'ai été licenciée hier parce que j'étais souvent en retard au travail. Je ne suis rien de plus qu'un échec. S'il vous plaît, prenez Harry en charge. Je ne peux pas m'occuper de lui. S'il vous plaît... Je ne veux plus vivre !" Elle a éclaté en sanglots.

Annonces

"Vous ne devriez pas dire ça ! Jamais ! Pour l'instant, concentrez-vous sur votre rétablissement rapide ! On ne sait jamais où la vie nous mènera, jeune fille !"

Eh bien, Mme Taylor n'avait pas tort quand elle disait que la vie pouvait prendre un tournant à tout moment.

Un an plus tard...

Tracy était assise à une table, signant des exemplaires de son premier livre, "The Woman : Life Through the Odds", qui est déjà un best-seller du New York Times. Elle était habillée en tailleur et une foule nombreuse attendait qu'elle signe les exemplaires.

Tracy est devenu un écrivain célèbre | Photo : Pexels

Annonces

Il y a exactement un an, à cette même date, elle était rentrée de l'hôpital. Mme Taylor a remarqué à quel point les conditions étaient déplorables à l'intérieur de sa caravane, elle a donc créé une page GoFundMe et collecté des fonds pour les aider, elle et Harry.

Grâce à cela, Tracy, qui voulait auparavant tout abandonner, se considérant comme une ratée, a trouvé la force de prendre un nouveau départ. Elle a loué une petite maison et a commencé à travailler comme écrivaine indépendante pendant la semaine et comme serveuse le week-end. Elle reste debout toute la nuit pour écrire son livre, et 9 mois plus tard, elle a enfin pu rencontrer le succès. Elle a pu envoyer Harry dans une meilleure école, et Mme Taylor, qui était une étrangère pour eux, est devenue la grand-mère de Harry et une mère pour elle.

Annonces

Après la signature de son livre, alors qu'elle s'apprêtait à partir, Tracy a réfléchi à la façon dont la vie a changé pour elle. Une voiture noire l’attendait à la sortie. Son fiancé, Anderson Brown, est sorti de la voiture et lui a ouvert la porte.

Tracy l'avait rencontré pour la première fois à l'école d'Harry. C'était un veuf avec une fille, et elle est tombée amoureuse de lui au premier regard. Peu après, il l'a demandée en mariage, et elle a accepté de l'épouser. 

Tracy s'est installée sur le siège avant et ils sont rentrés chez eux, chez leur fils et leur fille, ainsi que chez Mme Taylor, qui a emménagé avec eux. Elle a murmuré une petite prière sur le chemin du retour, remerciant Dieu pour tout.

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Nous devons être patients et chercher le bon côté des choses. Comme Tracy, nous commençons à perdre espoir lorsque nous sommes confrontés à des moments difficiles. Mais nous ne devons jamais oublier que nous pouvons surmonter n'importe quel obstacle si nous sommes confiants. Tracy a pris un nouveau départ avec l'aide de Mme Taylor, et elle est maintenant une écrivaine à succès.
  • Il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Tracy était gênée par ses conditions de vie, alors elle ne laissait jamais entrer personne, mais les gens la comprenaient mal et lui donnaient toutes sortes de noms désobligeants.

Lire aussi : Une mère ne laisse jamais entrer personne dans sa maison, après avoir reçu un appel d'urgence de sa voisine, un plombier débarque chez elle - Histoire

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com