Shutterstock
La source: Shutterstock

Un millionnaire découvre que sa fille et ses quatre petits-enfants vivent dans une voiture depuis des années - Histoire du jour

Sedera Raliniainjanahary
02 avr. 2022
08:30
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une jeune femme a été mis à la porte par son riche père, à l’âge de seize ans, car elle s’est mariée avec un homme pauvre. Après la mort de son mari, elle s’est retrouvée à la rue avec ses quatre enfants.

Annonces

Steve Walton a été mécontent lorsque son majordome lui a annoncé que le pasteur Morris l'attendait. Il était fatigué après un long vol depuis Singapour et n'était pas d'humeur à écouter les paroles de cet homme ou ses appels au soutien de la communauté.

Il a fait entrer le pasteur et l’a salué rapidement. "Alors, dites-moi !", a-t-il lancé. "Qu'est-ce que vous voulez cette fois ?"

"M. Walton, j'ai vu Susan", a dit doucement le pasteur, et le cœur de Steve s'est presque arrêté. Sa fille unique avait quitté sa maison près de quinze ans auparavant, et ils ne se sont jamais revus depuis...

La vie de Susan était devenue un cauchemar depuis le décès de son mari. | Source : Shutterstock.com

Annonces

"Susan ?", s’est écrié Steve anxieusement. "Où ? Quand ? Comment va-t-elle ?"

"J'étais à Los Angeles, j'aidais un ami pour une mission auprès des sans-abri et c'est là que je l'ai vue", a dit le pasteur.

"Elle était bénévole ? Vous lui avez dit que je la cherchais ?", a demandé Steve.

"Non", a dit doucement le pasteur Morris. "Elle n'était pas bénévole, M. Walton. Elle est sans-abri. Elle et ses enfants vivent dans une voiture."

Steve Walton était furieux quand il a découvert que sa fille de 16 ans était enceinte. | Source : Unsplash

Annonces

Steve s'est retrouvé si étourdi qu'il a dû s'asseoir. "Sans domicile fixe ? Ma Susan ? Des enfants ?", s'est-il exclamé.

"J'en ai bien peur", a dit le pasteur. "Et elle n'a même pas voulu m'écouter quand je lui ai dit de rentrer à la maison."

"Mais pourquoi ?", a demandé Steve, en colère. "Elle n'est plus avec ce loser, n'est-ce pas ?"

"Son mari est décédé il y a trois ans, M. Walton", a expliqué le pasteur. "Et elle m'a dit qu'elle ne voulait pas emmener ses enfants dans une maison où leur père est méprisé".

"Tu l'épouses et tu sors de chez moi !" | Source : Unsplash

Annonces

Steve Walton a senti cette vieille vague familière de rage le traverser. Quinze ans plus tard, Susan le défiait encore ! Il se souvient de la scène dans son bureau, et les yeux de Susan qui le regardaient fixement pendant qu'il fulminait.

"Enceinte à 16 ans, et par le jardinier !", avait-il crié. "Eh bien, on va s'occuper de ça, et il est viré ! Tu ne reverras plus jamais cet homme !"

"C'est mon bébé, papa", avait dit Susan d'une voix tremblante. "Et lui, c'est l'homme que j'aime. Je vais l'épouser."

"Tu épouses cet homme et tu te débrouilles seule, Susan, tu entends ?", a crié Steve furieusement. "Plus d'argent, rien ! Tu l'épouses et tu sors de chez moi !"

Annonces

Le pasteur John Morris a parlé à Steve de la situation de Susan. | Source : Unsplash

Susan l'avait regardé les larmes aux yeux. "Je t'aime, papa", avait-elle dit. Puis elle s'est retournée et est partie. Bien que Steve ait envoyé des détectives à sa recherche, personne n'a pu la retrouver.

Annonces

"Combien d'enfants ?", a-t-il demandé au pasteur Morris.

"Quatre", a dit le pasteur. "Trois filles et un garçon. De beaux enfants."

Steve a décroché son téléphone et a donné des ordres pour que son avion soit préparé. "Pasteur, voulez-vous venir avec moi à Los Angeles, m'emmener voir ma petite fille ?", a-t-il demandé doucement.

Le mari de Susan était mort dans un accident de travail. | Source : Unsplash

Annonces

Le pasteur a acquiescé et, en moins de deux heures, les deux hommes étaient à bord du jet privé de Steve en route vers le sud. Une limousine les attendait, et le pasteur les a dirigés vers un parking à l'extérieur d'un grand centre commercial.

À l'extrémité la plus éloignée du terrain, un pick-up était garé, avec une tente montée à l'arrière. Le pasteur Morris avait raconté à Steve que lorsque le mari de Susan était mort dans un accident du travail, la compagnie d'assurance avait refusé de payer et la banque avait saisi l'hypothèque.

Susan avait entassé les enfants et leurs quelques affaires dans le vieux pick-up. Elle travaillait au centre commercial comme femme de ménage. Elle et les enfants utilisaient les services du centre commercial et achetaient ce qui restait dans les restaurants à la fin de la soirée.

Annonces

Pourtant, elle avait réussi à nourrir, nettoyer et scolariser ses quatre enfants. Alors que les deux hommes se sont approchés de la voiture, ils entendaient des voix joyeuses et des rires. Puis deux enfants ont déboulé de l'arrière.

Susan avait perdu sa maison et vivait dans la rue. | Source : Unsplash

Annonces

La plus grande fille, âgée d'environ quatorze ans, riait en chatouillant un garçon d'environ sept ans. Les enfants se sont arrêtés et ont regardé Steve et le pasteur Morris. "Maman !", a crié la fille. "Ton ami le vieux pasteur est là !"

Une voix bien distincte a demandé de l'intérieur de la tente : "Prêcheur Morris ?" Susan est alors sortie et Steve a pu voir le choc sur son visage lorsqu'elle l'a vu debout à côté du pasteur.

"Papa ?", a-t-elle demandé, et ses yeux se sont remplis de larmes.

Steve était choqué. Sa fille avait à peine trente et un ans, mais elle semblait beaucoup plus âgée. Son visage était usé et marqué par l'inquiétude et la souffrance, ses mains étaient rongées par le dur labeur.

Annonces

"Susan", a crié Steve. "Regarde-toi ! Regarde ce qu'il a fait à ma princesse ! Je voulais tant pour toi ! Et tu as épousé ce raté ! Que pouvait-il te donner ? La pauvreté ?"

Steve a été choqué quand il a vu comment vivaient sa fille et ses petits-enfants. | Source : Unsplash

Annonces

Susan a secoué la tête et a dit : "Il m'aimait, papa, et il m'a donné 4 beaux enfants. Il est mort, et je n'avais nulle part où aller, mais j'ai fait ce que j'ai pu pour mes enfants. J'aimerais toujours le père de mes enfants, papa, tout comme je t'ai toujours aimé."

Steve s'est aperçu que des larmes coulaient sur son visage. "Pardonne-moi, Susan", a-t-il sangloté. "S'il te plaît, pardonne-moi. Reviens à la maison, je veux que vous rentriez tous avec moi. Laisse-moi t'aider à t'occuper des enfants !"

Steve s’est retrouvé dans les bras de sa fille en pleurs et savait que tout allait s'arranger. Susan lui a présenté ses trois petites-filles, puis elle a posé sa main sur l'épaule du garçon. "Et voici", a-t-elle dit en souriant, "le petit Stevie !"

Annonces

"Tu lui as donné mon nom ?", a demandé Steve, stupéfait. "Après ce que j'ai fait ?"

Après quinze ans, le père et la fille se sont réconciliés. | Source : Unsplash

"Je t'aime, papa", a-t-elle dit doucement. "Tu ne le sais pas ?"

Annonces

Cet après-midi-là, ils ont tous pris l'avion pour rentrer au Texas. C'était le début d'une vie meilleure pour chacun d'entre eux. 

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Aimez et acceptez vos enfants sans condition. Steve était furieux contre Susan d'avoir aimé un pauvre homme et a fait la plus grosse erreur de sa vie en perdant sa fille.
  • Ne jugez pas les gens pour leur richesse ou leur influence. Steve détestait son gendre parce qu'il était pauvre, mais il était un mari aimant pour Susan et un père dévoué.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Lire aussi : Un homme riche chasse une pauvre fille de son manoir jusqu'à ce qu'il reconnaisse la photo qu'elle tenait dans sa main - Histoire du jour

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com