logo
Des peluches posées sur une table | Source : Shutterstock
Des peluches posées sur une table | Source : Shutterstock

Chaque année, des orphelins reçoivent des jouets à l'occasion de l'anniversaire de la mort de leur père, un détective trouve des preuves dans l'un d'entre eux - Histoire du jour

José Augustin
16 sept. 2023
21:20

Un détective qui enquête sur un meurtre est surpris lorsque les enfants du défunt lui demandent d'arrêter de leur envoyer des jouets. "Quels jouets ? Je ne vous en ai jamais envoyé", répond-il, et il trouva l'indice pour résoudre le mystère du meurtre vieux de sept ans.

Annonces

M. Parker sourit sous les rayons obliques du soleil couchant. "Ces jours-ci, il y a beaucoup d'embouteillage... Bon sang ! J'aurais commencé à travailler assez tôt aujourd'hui s'il n'y avait pas eu la circulation"

Mais il n'y avait pas que la circulation qui dérangeait le détective de 47 ans. Pendant sept ans, une affaire non résolue lui a fait passer de nombreuses nuits blanches. Un homme était mort de façon suspecte à son domicile, laissant ses deux enfants orphelins.

M. Parker descendit de sa Mustang et se dirigea vers le lieu du crime, dans la maison de feu M. Harvey. Rien n'avait changé au fil des ans, à l'exception de la fontaine que le défunt veuf adorait. Elle était maintenant à sec, et la statue en marbre d'un ange au centre avait commencé à céder aux forces de la nature.

Comme il le fait depuis sept ans, M. Parker enfile une paire de gants et scrute les lieux à la loupe, à la recherche d'indices...

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

Annonces

"Bon sang ! Je leur ai dit de ne pas changer le tapis. Même d'infimes traces de cheveux ou d'empreintes digitales passeraient inaperçues", a déclaré M. Parker.

Il avait acheté la maison pour préserver les indices, tout en permettant à la mère de M. Harvey et à ses deux enfants, Jason et Rebecca, d'y vivre car ils n'avaient nulle part où aller.

"Un homme déguisé en clown au Luna Park ? Est-ce que j'ai encore raté quelque chose ?"

"Mme Harvey, qui a changé le tapis ?", demanda M. Parker à Doris, la mère de M. Harvey. "Je vous ai dit de ne pas toucher au moindre grain de poussière. Vous savez combien il est important de résoudre l'affaire... de découvrir qui a assassiné votre fils."

Doris fronça les sourcils. Elle détestait que le détective vienne avec pour ses enquêtes ennuyeuses, même si elle était reconnaissante de ce qu'il a fait pour eux. Cela la dérangeait aussi qu'il ait acheté la maison alors qu'elle était hypothéquée au moment du décès de son fils.

"Où sont les enfants ?", demanda M. Parker. Doris lui a alors dit qu'ils étaient au cimetière, sur la tombe de leur père, et il se dépêcha d'aller les voir.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

Annonces

Dès que Jason, 15 ans, a vu M. Parker, il s'est précipité vers lui.

"Pourquoi êtes-vous là ? Vous n'avez pas fini de nous embêter avec votre enquête ? Cela fait sept ans ! Laissez-nous tranquilles ! Allez-vous-en !"

M. Parker était abasourdi. "Je ne m'attendais pas à ça."

"Et pourriez-vous arrêter de nous envoyer ces jouets stupides ? C'est ennuyeux !", déclara Rebecca.

M. Parker n'avait aucune idée de ce dont ils parlaient.

"Des jouets ? Quels jouets ? Je ne vous en ai jamais envoyé. Les enfants, arrêtez. Je sais que vous n'aimez pas me voir traîner dans les parages. Mais je n'ai pas encore résolu l'affaire de votre père, vous vous souvenez ?"

Jason et Rebecca froncèrent les sourcils.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

Annonces

"Ne mentez pas, M. Parker. Arrêtez ce suspense stupide et faites quelque chose d'utile. Laissez-nous tranquilles. Nous savons que vous nous envoyez ces jouets chaque année pour l'anniversaire de la mort de notre père."

M. Parker haussa les sourcils et demanda à Jason de lui montrer les prétendus jouets. Les enfants l'accompagnèrent alors chez eux et lui montrèrent des jouets en peluche.

"Merci. Je vais en emmener quelques-uns à mon bureau pour les inspecter", dit-il en saluant les enfants.

M. Parker a éteint les lumières de son bureau, ne laissant que la lampe de son bureau briller de mille feux. Il tint l'un des jouets sous la lumière vive et l'inspecta. Soudain, quelque chose d'étrange attira son attention. Il glissa sa main dans la poche de la chemise de l'ours en peluche et en sortit un billet.

"Un billet du Luna Park ?", s'exclama-t-il en le retournant, encore et encore, sachant pertinemment qu'il s'agissait là de son billet d'or pour percer le mystère de la mort de feu M. Harvey.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

Annonces

Il contacta immédiatement Jason pour en savoir plus sur cet indice. Il lui a demandé s'il était au courant pour le billet qui se trouvait dans l'un des jouets en peluche.

"Un billet ? Pour le Luna Park ?", demanda Jason.

"Oui, ça te dit quelque chose ?", a répondu M. Parker.

"La veille de la mort de mon père, nous sommes allés au Luna Park", révéla Jason. Puis il s'est soudain souvenu de quelque chose. "Il y avait un homme... il était vêtu d'un costume coloré, et il n'arrêtait pas de nous suivre. Il nous a fait peur. Papa a essayé de l'éloigner, mais il n'a pas bougé. Alors papa a pris son téléphone et a menacé d'appeler la police. C'est alors que le type a cessé de nous suivre"

M. Parker se remémora la scène. Il a senti qu'il y avait quelque chose de louche et a demandé à Jason de lui donner plus de détails.

"Peux-tu me dire comment ce type était habillé ?"

"Il était déguisé en clown. Il portait un maquillage effrayant et s'est mis à danser comme un fou. Nous avons eu peur."

M. Parker raccrocha et commença à reconstituer le tableau.

Annonces

"Un homme déguisé en clown au Luna Park ? Hmmm... Est-ce que j'ai encore raté quelque chose ?"

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

Il suivit les indices et visita le parc le lendemain. Beaucoup de manèges et de stands avaient changé, mais ce qui n'avait pas changé, c'était la tradition du parc d'amuser les visiteurs avec ses costumés.

Il se promena en sirotant un soda et chercha l'homme déguisé en clown.

"Le voilà !", s'exclama-t-il en jetant la canette de soda dans la benne à ordures.

Il se précipita à la poursuite de l'homme déguisé en clown. Celui-ci se mit soudain à marcher rapidement, puis à courir. Il a senti que M. Parker le suivait.

Annonces

M. Parker était venu avec un plan pour faire face à la situation. Il sortit une poignée de billes de sa poche et les lança. L'homme a glissé et est tombé par terre. M. Parker l'attrapa rapidement et l'emmena dans son bureau pour l'interroger.

"Pourquoi t'es-tu enfui après m'avoir vu ?", demanda-t-il à Gary. "Tu es l'homme qui a harcelé la famille de feu M. Harvey dans le parc il y a sept ans ? Dis-moi la vérité. Pourquoi l'as-tu tué ?"

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pixabay

Gary est resté abasourdi, puis il s'est mis à pleurer. "Je ne l'ai pas fait intentionnellement ! C'était un accident", a-t-il avoué.

Il s'est avéré qu'il y a sept ans, Gary s'était rendu chez M. Harvey la nuit de l'incident. Comme M. Harvey était un visiteur régulier de Luna Park, Gary le voyait souvent. Il avait obtenu son adresse en consultant le registre d'un tirage au sort auquel M. Harvey et ses enfants avaient participé.

Annonces

"Pourquoi les avez-vous suivis ?", ajouta Parker.

"Je ne les ai suivi. C'était la première fois que je portais un costume de clown effrayant, et je voulais m'assurer que j'avais l'air suffisamment terrifiant devant les enfants. Je voulais voir leur réaction, et j'étais heureuse que cela fonctionne. Mais j'ai décidé de les remercier et de m'excuser personnellement de les avoir terrifiés. Je me suis donc rendu chez eux et j'ai sonné à la porte. M. Harvey a ouvert la porte et il était furieux quand il m'a vu. J'étais encore dans mon costume de clown et il ne m'a pas reconnu. Il s'est dirigé vers le téléphone fixe du salon pour appeler la police. Je l'ai suivi en lui disant que j'étais désolé. Mais il n'a pas voulu m'écouter."

"Il pensait que je continuais à les harceler. J'ai donc mis la main dans mon sac pour en sortir les deux peluches que j'avais achetées pour ses enfants. Il a mal compris, a cru que je sortais une arme et a foncé vers moi. Je l'ai repoussé pour l'arrêter. Il est tombé et s'est cogné la tête contre le bord de la table. Il a perdu connaissance et j'ai pris peur. Je me suis enfui et j'ai appris plus tard qu'il était mort. Mais c'était un accident !"

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

Annonces

Gary s'est senti tellement coupable qu'il a décidé d'envoyer des jouets à Jason et Rebecca chaque année à l'occasion de l'anniversaire de la mort de leur père. Il voulait qu'ils soient heureux et qu'ils se remettent de cette tragédie. Bien que ses intentions aient été sincères, il a été arrêté pour homicide involontaire et pour avoir caché le crime pendant sept ans.

M. Parker a poussé un soupir de soulagement après que ce mystère vieux de sept ans a enfin été résolu. Il a rendu la maison de M. Harvey à Mme Harvey sans attendre un centime en échange. Jason et Rebecca l'ont remercié d'avoir résolu l'affaire et se sont excusés.

"Cette maison est à vous ! C'est le moins que je puisse faire pour vous. Que feu M. Harvey repose en paix !", a-t-il dit en passant devant leur portail.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Ne jamais juger les actions d'une personne avant de connaître ses motivations. Jason et Rebecca ont reproché à M. Parker de leur avoir envoyé des jouets, mais après un retournement de situation, il a non seulement élucidé le mystère du meurtre de leur père, mais aussi capturé le véritable coupable.
  • Les gens devraient être tenus responsables de leurs actes. Bien qu'il ait essayé de cacher le crime, Gary l'a reconnu plus tard et a été condamné.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l'envoyer à info@amomama.com.

Pour lire davantage d’articles, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
Annonces
Articles connexes

Mon cœur s'est brisé après avoir vu ce que ma belle-mère a fait à mon fils le jour de son deuxième anniversaire

15 février 2024

J'ai confronté mon mari après qu'il est rentré à nouveau tard du travail - Sa confession m'a choquée

08 mars 2024

Un mari trompe sa femme avec sa secrétaire, puis le karma le frappe en retour – Histoire du jour

28 mars 2024

Une serveuse remarque une serviette de table portant les mots "AIDEZ-MOI" sur le sol d'un restaurant — Histoire du jour

27 février 2024

Les gens partagent les meilleures failles qu'ils ont exploitées pendant des années

15 janvier 2024

Ai-je tort d'envoyer ma mère mourante à l'hospice à cause de ce qu'elle a fait à mon fils ?

04 avril 2024

3 histoires touchantes de pères célibataires qui ont dû se battre pour leurs enfants

18 avril 2024

Une femme parle à son patron lors d'un appel vidéo lorsque son mari, furieux, fait irruption – Histoire du jour

16 janvier 2024

Le fils d'un millionnaire propose à une fille qui travaille comme femme de ménage de devenir sa femme pour une heure - Histoire du jour

22 mars 2024

Le gérant d'un café insulte une employée adolescente, sans savoir que son père est dans la file d'attente - Histoire du jour

22 mars 2024

Une femme partage une adorable vidéo de famille sur les réseaux sociaux, le lendemain, la police frappe à sa porte - Histoire du jour

07 février 2024

Le grand-père n'est pas autorisé à entrer dans une boîte de nuit - Histoire du jour

16 janvier 2024

Le fils d'un millionnaire met sa femme et son bébé à la porte et perd son héritage le lendemain - Histoire du jour

22 février 2024

Une photo sur l'ordinateur de bureau de mon patron a ruiné ma vie

29 mars 2024