Une famille désespérée affirme qu'une femme a été enterrée vivante. On a dû l'exhumer pour connaître la vérité

La police enquête sur cette affaire.

Selon Telemundo, une femme de 37 ans est restée enterrée pendant des jours jusqu'à ce que des personnes entendent des bruits provenant de sa tombe.

Selon les déclarations de la famille et de témoins qui se sont réunis au cimetière local de Bahia, Rosangela Almeida dos Santos a souffert d'une mort terrible, en essayant de s'échapper de son cercueil, une semaine après avoir été enterrée vivante.

Rosangela avait été déclarée morte par l'équipe médicale qui l'avait prise en charge à l'hôpital Riacho Das Neves, après qu'elle ait fait un choc sceptique, comme cela a été indiqué sur son certificat de décès daté du 28 janvier 2018.

Le lendemain, le corps de la jeune femme a été enterré. Mais 9 jours après l'enterrement, des témoins ont entendu des bruits et des cris sortir de sa tombe.

Bien que beaucoup des personnes présentes pensaient tout d'abord que c'était une blague faite par les jeunes du quartier, ils ont fini par se rendre comte que les cris venaient réellement de la tombe.

"Quand je me suis approché de la tombe, j'ai entendu un coup venant de l'intérieur. Je pensais que c'était une blague faite par les enfants qui jouent toujours ici, mais je me suis ensuite rendu compte que les sons venaient bien de la tombe."

Sans perdre de temps, plusieurs personnes ont commencé à creuser jusqu'à pouvoir sortir le cercueil et l'ouvrir. Mais ils se sont retrouvés face au corps sans vie d'Almeida, bien qu'ils disent que son corps avait une température normale, ce qui veut dire que s'ils étaient arrivés un peu avant, ils auraient pu la sauver.

"Le cercueil comportait des traces là où elle avait frappé si fort pour tenter de sortir. Ses mains étaient meurtries, comme si elle avait lutté pour s'échapper.", a déclaré la mère de la jeune femme.

De plus, sa mère ajoute qu'en aucun cas un corps enterré depuis 11 jour ne peut être encore tiède comme l'était celui de sa fille, à moins que la personne ne soit pas morte au moment de l'enterrement.

On pense à présent que les médecins ont commis une erreur en la déclarant morte, et qu'en conséquence, Almeida a été enterrée alors qu'elle était encore en vie.

La police locale est intervenue dans cette histoire et ont déclaré que toutes les personnes qui ont participé à l'exhumation devraient passer devaznt la justice. Les agents ont déclaré que selon le code pénal du Brésil, la violation d'une tombe est un délit, et que ce procédé doit être exécuté par la police.

Ils ont aussi déclaré que les personnes qui ont déterré la jeune femme ne l'ont fait qu'en e basant sur des rumeurs, et que la conservation du corps est uniquement due au traitement médical qu'elle a reçu à l'hôpital et qui a favorisé la lente décomposition de son corps.

Les postes connexes
Santé Mar 29, 2019
"Morte deux fois" : Une femme déclarée morte est revenue à la vie, puis est décédée à nouveau
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Histoires virales Mar 29, 2019
Des étrangers bienveillants enterrent émotionnellement un bébé qui a été abandonné à la naissance sans famille
Mar 15, 2019
Les larmes gelées sur ses joues : la mort mystérieuse d'un nouveau-né est résolue 38 ans plus tard