Cette jeune-fille a brisé les codes de sa fête de quinceñera en modifiant la danse traditionnelle

Au Mexique, les jeunes filles qui ont 15 ans célèbrent leur annniversaire de façon traditionnelle lors d'une fête appelé quinceñera, ou fête des 15 ans.

Les quinceañeras, nom donné aux jeunes filles en question, ont coutume de danser une valse traditionnelle avec leur père et leurs proches. Mais cette jeune fille a décidé de faire les choses autrement.

Selon les informations d'El Diario NY, dans plusieurs pays d'Amérique latine, l'une des plus grandes traditions familiales qui existe est la célébration des quinze ans des filles, et c'est particulièrement le cas au Mexique.

Dès leur enfance, beaucoup de filles rêvent de ce jour, dans lequel elles s'imaginent qu'elles seront le centre d'une grande fête, et qu'elles arriveront sur les lieux dans une limousine.

En outre, elles rêvent d'une belle et grande robe de leur couleur préférée, qu'elles assortiront avec des chaussures à talons incroyables et le maquillage qu'elles porteront pour la première fois.

Dans le cadre de la célébration, au Mexique, les quinceañeras ont coutume de danser une valse traditionnelle avec leur père et leurs proches.

Ensuite, il y a une série de chorégraphies sur des chansons à la mode.

Cependant, une fête de quinze ans célébrée à Oaxaca est devenue virale sur les réseaux sociaux parce qu'elle va à l'encontre de toute tradition, car la jeune fille qui fétait son anniversaire a choisi de faire les choses différemment tout en respectant ses racines.

La jeune femme s'appelle Madai Pacheco, et elle a renoncé à danser une valse traditionnelle ou une chanson de reggaetón, comme c'est dernièrement devenu l'habitude dans ce type de célébrations.

Au lieu de cela, elle a décidé de danser la traditionnelle "La Sandunga", sur la version interprétée par Natalia LaForucade et Lo Blondo, et dirigée par Alondra de la Parra.

La célébration a eu lieu le 7 avril à Tuxtepec, Oaxaca, et le responsable de la chorégraphie de Madai a commenté ce qui suit sur le site de Verne :

"Tout était le choix de la quinceañera, puisque sa grand-mère aimait vraiment les traditions de l'isthme et était à la tête de famille, c'est pourquoi elle voulait le faire en son honneur, car elle est décédée il y a 3 ans."

Claraisa Pacheco, l'une des tantes de la quinceañera, a été celle qui a téléchargé les vidéos sur Facebook.

Onn peut entendre plusieurs thèmes musicaux mexicains en arrière-plan, parmi eux "La Llorona". De plus, la salle des fêtes était décorée avec du papier crépon traditionnel.

Les vidéos de la danse et de la fête a déjà été vue plus de 2 millions de fois sur les réseaux sociaux et les internautes ont félicité la jeune femme pour avoir rendu hommage à sa culture d'origine.

Les postes connexes
Jan 10, 2019
Une mariée et son père en phase terminale ont réalisé leur danse de mariage de rêve et ont laissé tous les invités en larmes
Jan 02, 2019
Un homme de 80 ans atteint de la maladie d'Alzheimer va danser avec ses petites-filles la veille de Noël
Actu France Mar 22, 2019
Danser sur l'autel, pisser dans un bénitier : les 5 jeunes filles ardéchoises ont dit que c'était un jeu
Jan 18, 2019
Une adolescente a été victime d'intimidation pour sa taille, mais elle a le dernier mot lorsque sa vidéo devient virale