Cette femme tiens à prévenir toute le monde après que son mari soit décédé des suites de la morsure d'un parasite

Cette femme a perdu son mari à cause de la morsure d'une tique.

Crissy Naticchia partage la terrible tragédie qu'elle a traversé avec sa famille. Son mari, le père de ses enfants, est décédé comme elle le raconte sur le site The Mighty.

Son mari n'avait presque jamais été malade au cours de leurs 23 années de mariage. Mais alors qu'il essayait de se remettre en forme en suivant un régime alimentaire plus sain et en faisant de l'exercice, il a commencé à avoir de la fièvre.

Il avait des suées, si extrêmes qu'il devait changer ses vêtements et ses draps. Sa fièvre a continué pendant plusieurs jours et sa famille a finit par l'envoyer aux urgences. Après lui avoir fait quelques examens, les médecins ont rapporté qu'il souffrait d'une "terrible infection du rein" et lui ont prescrit quelques antibiotiques.

Bien que les médicaments aient mis fin aux suées et à la fièvre, le mari de Crissy se sentait toujours mal et il était très faible. Plusieurs jours plus tard, il est rentré du travail et s'est dit très fatigué. Il s'est endormi à peine une demi-heure après être rentré du travail et il s'est reveillé seulement pour dire à Crissy qu'il avait vomi.

Le lendemain, il l'a appelée alors qu'il était au travail pour lui dire qu'il se sentait extrêmement mal et qu'il se rendait aux urgences. Sa fille et sa femme l'y ont rejoint et ont découvert que ses yeux et sa peau était devenus jaunes. 

Les médecins lui ont fait passer plusieurs examens mais n'arrivaient pas à faire de diagnostic et sa santé se détériorait rapidement. 12 heures après son admission, il ne pouvait plus faire de blagues ni même parler puisqu'il avait besoin d'une assitance respiratoire. Et les médecins n'arrivaient toujours pas à établir de diagnostic.

Trois jours plus tard, il a été transféré d'urgence dans un hôpital spécialisé dans les insuffisances rénales. Les examens et les questions ont repris tandis que les médecins faisaient de leur mieux pour le stabiliser. 

Ils l'ont mis sous dialyse et le réveillaient régulièrement pour s'assurer que son cerveau était oxygéné. Après avoir passé deux jours dans cet hôpital, il montrait des signes de détresse respiratoires et le pronostic n'était pas bon.

Mais le soir-même, les médecins sont venus voir Crissy avec un semblant d'espoir: ils avaient enfin le diagnostic! Son mari était atteint de Babesia, une maladie transmise par les tiques qui attaque les globules rouges ce qui était très dangereux pour son mari qui souffrait aussi d'asplénie. 

Les médecins lui ont rapidement donné les bons médicaments et lui ont transfusé du sang afin de remplacer les cellules infectées avec des celulles propres.

Le lendemain, il montrait son état semblait s'être légèrement amélioré. Sa pression sanguine était stabilisée et il respirait plus facilement. Les médecins ont dit à Crissy qu'il n'était pas encore tiré d'affiare mais ils étaient optimiustes. 

Elle est rentrée chez elle, heureuse et confiante pour la première fois depuis une semaine. Ses enfants étaient heureux à l'idée de lui rendre visite le lendemain, persuadés qu'il allait guérir.

Mais cette nuit-là, les médecins ont appelé Crissy pour lui dire de venir immédiatement. Toute la famille s'est précipitée à l'hôpital pour apprendre que son cour était en train de lâcher. En moins de deux heures, l'homme avec qui Crissy avait partagé 23 années s'est éteint.

Suite à cette tragédie, Crissy a décidé de raconter son histoire afin d'attirer l'attention sur les maladies que les tiques peuvent transmettre. En effet, si les médecins avaient réussit à trouver le diagnostic plus rapidement, peut-être que son mari serait encore en vie.

Les postes connexes
People Apr 09, 2019
Une femme sauve deux fois la vie de son bébé grâce à son instinct maternel
Feb 08, 2019
Ce père a le cœur brisé après que l'hôpital n'ait pas sauvé sa fille de 4 ans de la grippe
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Dec 12, 2018
La petite fille ne peut s'empêcher de pleurer après avoir appris qu'elle passerait à nouveau un Noël sans abri