Explosion inattendue à Saint-Martin-d'Hères: voici la cause possible de l'accident

Une explosion inattendue dans un quartier de Saint-Martin-d'Hères, près de Grenoble, décrit comme d'habitude "tranquille" par un de ses habitants, a mobilisé d'importants moyens de police et de pompiers ce vendredi 9 novembre.

Selon le rapport de France Bleu, plusieurs unités de police et de pompiers se sont rendues vendredi matin à Saint-Martin-d'Hères dans la périphérie grenobloise, après une explosion sur le palier d'un immeuble de quatre étages. Des démineurs ont egalement été appelés.

Un résident de l’immeuble est resté trois heures sur le trottoir à attendre l'autorisation de retourner chez lui. "A 9h51, il y a une explosion qui a déclenché l'alarme de mon appartement. J'étais au boulot et je suis venu voir", raconte Cédric avant de décrire l’ampleur des moyens déployés :

"On aurait dit Manhattan. Il y avait tous les camions de pompiers, la police, les démineurs, le camion d'intervention des risques technologiques. Il y en avait un wagon !"

Les pompiers ont trouvé une bouteille en plastique avec un "liquide jaune" sur l'inter-pallier entre le troisième et le quatrième étage du 51 avenue Marcel Cachin. Ils présument que c'est de l’acide avec de l’aluminium.

Selon le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) de l'Isère, l'explosion n'a pas causé de blessés. Seulement onze personnes ont été évacuées.

Après l’examen des premiers éléments, un policier a confié :"On était presque sur une piste terroriste au départ, on pense plutôt maintenant à une blague potache. Il n'y a pas de dégâts, juste un peu de carrelage brûlé, pas de blessé. C'est devenu un non-événement" a-t-il conclu.

Quant à Cédric, ce résident de l’immebule où l'explosion a eu lieu ne s'est pas inquiété outre mesure : "Ça doit être un petit truc artisanale. Ça doit être des petits tests, mais il faut quand même surveiller pour que cela ne devienne pas des grands tests".

Une autre alerte à la bombe a marqué l'actualité française de cette semaine. Une femme menaçait de faire exploser une bombe à l'hôpital de Dunkerque

En fin de matinée, une femme souffrant d’un déficit mental est admis aux urgences de l’hôpital de Dunkerque, par une ambulance privée.

Elle a attendu d’être dans les locaux pour affirmer avoir des explosifs sur elle... Découvrez la vidéo dans notre article : https://amomama.fr/116702-une-femme-menace-de-se-faire-sauter-a-lh.html

Les postes connexes
Actualités Feb 13, 2019
La pizzeria "Mozart Del Gusto" a été détruite par une explosion
Actualités Feb 28, 2019
Belgique : des témoins montrent des photos impressionnantes d'un incendie de piscine causé par une explosion
Feb 06, 2019
"J’avais une main sur la corde et je tenais mon chat": une survivante de l’incendie de Paris en parle
Jan 14, 2019
Explosion à Paris: un journaliste montre un bout de la vidéo, car cela a failli lui coûter la vie