Le chef avec 2 étoiles prépare des chefs-d'œuvre culinaires pour 70 prisonniers afin de les rendre meilleurs

Ce lundi 13 novembre, c’est une journée pas comme les autres qu’ont vécue 70 détenus de la maison d'arrêt de Colmar. Ils sont pu goûter pour un jour les délices gastronomiques du chef étoilé Jean-Yves Schillinger.

C’est France Bleu qui nous rapporte cet événement un peu inhabituel. Selon le quotidien, 70 détenus de la maison d'arrêt de Colmar ont pu sortir un peu de l’ordinaire ce lundi 12 novembre.

Et pour cause: ils ont bénéficié d’un repas copieux pour midi.

En effet, Jean-Yves Schillinger, un chef deux étoiles au Michelin, a fait le déplacement pour faire goûter ses délices gastronomiques à 70 détenus pour midi ce lundi.

Le chef aurait élaboré un menu gastronomique incluant entrée, plat et dessert pour les détenus de la maison d'arrêt de Colmar ainsi que pour le personnel.

France Bleu précise que Jean-Yves Schillinger a effectué cette œuvre de charité bénévolement et est venu avec «sa marchandise et ses ingrédients».

Il aurait également été accompagné par deux personnes, dont son chef cuisinier.

Les détenus affectés à la cuisine leur prêteront également main forte pour l’élaboration du menu et pour le dressage des 70 couverts qui, on l’imagine, n’est pas une mince affaire.

UNE INITIATIVE DE MARGUERITE RODESTEIN

Si Jean-Yves Schillinger a bien voulu faire plaisir bénévolement aux détenus, l’idée ne vient pas pour autant de lui. Cette initiative est celle de Marguerite Rodestein, présidente de l'association culturelle et sportive d'aide aux détenus.

Alors que Marguerite Rodestein est allée dîner un soir chez Jean-Yves Schillinger, elle a soufflé l’idée au chef étoilé qui n’a pas hésité à la soutenir.

Le chef qui est à la tête du restaurant Jy's a tout de suite accepté et voilà que leur projet ait été concrétisé.

UN PROGRAMME DE RÉHABILITATION DE PRISONNIERS QUI A MAL TOURNÉ

Aider des prisonniers est un geste très généreux, mais comporte toutefois des risques. L’histoire suivante en est la preuve.

Dans le cadre d’un programme de réhabilitation des prisonniers, une chienne bénévole nommée Evie a été mise à la disposition des détenus de l'établissement correctionnel Warren, au Liban, dans l'Ohio.

Malheureusement, Evie sera retrouvé sans vie avec un autre chien après avoir été tué brutalement par les prisonniers.

Les postes connexes
Actualités Mar 23, 2019
Hérault: des prisonniers ont aidé l'un des gardiens qui était dévasté par la mort soudaine de sa femme
Jan 24, 2019
Le meilleur pâtissier - Chefs & Célébrités: félicitations à Laure Manaudou pour sa victoire
Jan 24, 2019
"Pas de chance": le chef de la recherche Emiliano Sala fait le point
Conseils Apr 20, 2019
Le Top Chef Grégory Cuilleron dévoile les secrets personnels sur la façon de cuisiner le délicieux bœuf bourguignon