60 millions de consommateurs : L'énorme risque qu'on court en prenant des somnifères à base de benzodiazépine

Stilnox, Imovane, Zolpidem... Face a l’insomnie, près d'un Français sur huit a déjà consommé  des somnifères. Attention cependant, car certains de ces médicaments à base de benzodiazépine sont susceptibles d’entraîner d’importants troubles du comportement.

Selon le rapport de FranceInfo, un Français sur trois dit mal dormir et son premier réflexe est de soigner ce mal à l’aide des médicaments.

En novembre dernier, le magazine 60 Millions de consommateurs a levé le voile sur la face cachée de ces médicaments qui aident à dormir. Dans son hors-série, il met en garde contre les effets secondaires des traitements à base de benzodiazépine.

"Quand on prend des benzodiazépines, la chimie du cerveau peut être modifiée", explique Christelle Pangrazzi, rédactrice en chef adjointe au magazine. "On peut avoir une levée de l’inhibition, à laquelle sont associées des risques d’agressions, envers autrui ou envers soi-même, c’est-à -dire des envies suicidaires."

Le magazine insiste également sur le fait que l'agressivité peut être décuplée avec la consommation d'alcool, ce que beaucoup de patients oublient, surtout après de longs mois de traitement. La prise de somnifères avec de l’alcool ne ferait qu'aggraver les problèmes de somnolence et provoquerait une perte de vigilance.

Le danger demeure aussi dans le fait que peu de gens prennent le temps de lire les notices des médicaments et par conséquant ignorent souvent d’ou viennent parfois des idées délirantes ou accès de colère.

"...encore faut-il savoir décrypter les notices, encore faut-il les lire. Soyons honnêtes, c’est souvent écrit très petit, c’est long, ça fait deux pages et on les lit la première fois qu’on prend un médicament. Est-ce qu'à chaque fois que vous rachetez une boîte vous relisez toutes les notices ?" s’interroge Christelle Pangrazzi.

Les rédacteurs du magazine rappellent que les écrans, une alimentation trop riche ou une chambre surchauffée peuvent altérer notre sommeil. Selon eux, en matière de traitment des insomnies, des solutions naturelles existent : thérapie comportementale, tisanes, yoga, méditation, sophrologie…

Dans notre autre article, nous vous parlions également des effets secondaires des certains analgésiques. Nous vous partagions l’histoire de Lizz, 57 ans, décédée des suites d’une overdose accidentelle de tramadol, un analgésique opioïde, qu’elle prenait depuis un an pour des douleurs au dos et des ulcères de la jambe.

Les postes connexes
Jan 23, 2019
L'association '60 millions de consommateurs' a révélé en quoi les plats cuits au four menaçaient la santé
Santé Feb 20, 2019
10 conseils inestimables pour les gens qui souffrent d'insomnie
Conseils Mar 07, 2019
Danger des compléments alimentaires: pourquoi vous ne devez pas les utiliser pour améliorer les fonctions de votre cerveau
Feb 08, 2019
Levothyrox: pourquoi est-il tellement dangereux que l'enquête a été élargie à homicide involontaire?