À propos AM

29 novembre 2018

Gilets jaunes ne sont pas satisfaits de la conversation avec Rugy: ils planifient une nouvelle manifestation

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Le premier dialogue entre les gilets jaunes et le gouvernement n’a pas donné les résultats escomptés. Les manifestants appellent à une nouvelle manifestation.

Ce mardi 27 novembre, deux gilets jaunes, Eric Drouet et Priscilla Ludosky, ont été reçus par le ministre de la transition écologique, François de Rugy.

Suite à cette entrevue, les représentants des gilets jaunes ne semblent pas satisfaits. Selon eux, le ministre n’aurait pas vraiment envie d’apporter une réelle amélioration à leur sort.

Conséquence à cela, Eric Drouet appelle les gilets jaunes à manifester de nouveau ce samedi 1er décembre, sur l’avenue des Champs-Elysées.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

«Le sentiment qu'on a aujourd'hui, c'est qu'il n'y a pas de réelle envie d'améliorer le sort des gens.»

Chargement...

Annonces

Selon ce représentant, le samedi est le jour propice pour les manifestations, étant donné que plusieurs personnes peuvent se libérer et grossir les rangs, comme samedi dernier où ils ont boycotté le Champ-de-Mars.

Chargement...

Annonces

«ON EST UN RASSEMBLEMENT CITOYEN»

Priscilla Ludosky a été interrogée sur la responsabilité des gilets jaunes face aux divers actes de violences durant les dernières manifestations. En effet, le gouvernement a déjà déclaré que les manifestations devront être signalées à la préfecture.

La représentante a toutefois indiqué qu’ils ont déjà prévenu leur action. Certes, ils n’ont pas eu fait de déclaration officielle, mais le fait d’avoir prévenu est déjà un acte en soi. En outre, elle maintient que le mouvement a dépassé le stade de la manifestation. Selon elle, il s’agit d’un rassemblement citoyen.

Chargement...

Annonces

Dans sa déclaration, la jeune femme a indiqué avoir demandé une seconde entrevue, cette fois, en présence du porte-parole du gouvernement ou celle du Premier ministre.

Quant à Eric Drouet, il affirme ne pas avoir été convaincu par le discours du Président.

«On a expliqué qu'on allait le faire (manifester sur les Champs, ndlr). Ce ne sont pas des autorisations, mais on a prévenu.»

Rappelons le grave affrontement entre les gilets jaunes et les forces de l’ordre sur les Champs-Elysées, le samedi 24 novembre dernier.

Face à cette manifestation violente, les forces de l’ordre ont dû user de gaz lacrymogène et de camion lanceur d’eau pour faire disperser la foule.

Chargement...
Chargement...

Annonces